Port du voile et nouvelle polémique en Turquie

Mercredi, le Parlement turque adoptait un amendement constitutionnel autorisant le port du voile dans les universités. Cette nouvelle loi remplace un texte qui stipulait que les jeunes femmes devaient se découvrir à l’entrée de la fac. La polémique concerne précisément ce changement dans la Constitution turque, qui régit un pays à 99% musulman, mais dont […]

Port du voile et nouvelle polémique en Turquie

Mercredi, le Parlement turque adoptait un amendement constitutionnel autorisant le port du voile dans les universités.

Cette nouvelle loi remplace un texte qui stipulait que les jeunes femmes devaient se découvrir à l’entrée de la fac. La polémique concerne précisément ce changement dans la Constitution turque, qui régit un pays à 99% musulman, mais dont la mémoire tient fortement à son Etat laïque.

Flashback : au début du XXème siècle, Mustafa Kemal mène une révolution sans précédent et parvient à séparer les pouvoirs, laïciser son pays et fait de la Turquie une république. On le nommera alors Atatürk, « le père des Turcs », en hommage à son combat pour la liberté.

L’amendement adopté mercredi vise selon ses pères – l’AKP, le parti au pouvoir – à n’exclure personne de l’enseignement supérieur (sous-entendu les femmes qui sont voilées).

La levée de boucliers fut immédiate dans les milieux pro-laïques, dénonçant une volonté d’éroder la laïcité. Plus largement, l’AKP affirme que cet amendement rentre dans le processus d’adhésion à l’Union Européenne, ce qui provoque la colère et l’incompréhesion chez les étudiants – qui pensent à la pression que subiront les filles non voilées – et les pro-laïques en général, pour qui le conservatisme du Président Gül est un vrai danger pour la laïcité turque.

Aussi, la mesure ne satisfait pas d’avantage les milieux religieux selon qui le type de foulard autorisé ne répond pas aux critère de « bonne couverture ». En effet, le foulard concerné est celui, traditionnel, que l’on noue sous le menton, et pas le hijab qui couvre les épaules et le cou.

Ce nouvel évènement divise les pouvoirs politiques turques, déçoit une majorité de la population qui craint un remise à zéro des étapes jusqu’à une adhésion à l’Europe.

Qu’en penses-tu ? Crois-tu que ce pied de nez à la laïcité puisse encore freiner une possible intégration de la Turquie à l’Union ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • BlackDream
    BlackDream, Le 14 août 2008 à 19h13

    Je me permets une petite réactualisation:

    Depuis l'article la loi a finalement été annulé par la Cour Constitutinionelle car jugé anti-laique .

    Et tant mieux . :up:

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)