Les policiers de New York entraînés par… Patrick Swayze ?

Après les scandales Eric Garner et Ferguson, la NYPD veut rendre ses policiers plus cools en leur enseignant les règles d'un contact positif... grâce à un film de Patrick Swayze.

L’année 2014 n’aura pas été de tout repos pour la police new yorkaise : au coeur du scandale Eric Garner, elle avait été largement accusée d’incompétence et de violence. En effet, pour ce•ux•lles qui n’auraient pas suivi l’affaire, Eric Garner est mort en juillet dernier, suite à son arrestation plutôt musclée par la NYPD.

Le hashtag #icantbreathe avait été massivement utilisé dans le pays entier, surtout à la suite du scandale dans la ville de Ferguson, après la mort de Michael Brown, aussi considéré comme une victime de la police.

À lire aussi : Que se passe-t-il à Ferguson, aux États-Unis ?

nypd-brooklyn-swayze

Ces drames ont contribué à donner une très mauvaise image de la police américaine, dont la devise est pourtant « To protect and to serve », qu’on peut traduire par « pour vous protéger et vous servir ». La NYPD a donc décidé de se reprendre en main et de mieux former ses officiers à l’interpellation et au contact avec les citoyens new yorkais, avec un film. Beaucoup d’entreprises font de même avec leurs employé•e•s pour leur apporter une formation un peu plus fun qu’un Power Point.

Pour enseigner aux policier•e•s l’importance d’un contact positif et courtois, la NYPD a choisi Roadhouse, un film de 1989 dans lequel Patrick Swayze incarne un videur d’un bar d’une petite ville du Missouri. Quel rapport avec la police me direz-vous ? Une des scènes cultes du film présente Patrick, expliquant à ses troupes les trois règles du bon barman, ou comment être courtois et aimable avec des gens qui n’ont pas forcément envie de croiser votre chemin.

« Tout ce que vous avez à faire, c’est suivre trois règles simples : 

1. Ne sous-estimez jamais votre opposant•e, prévoyez l’imprévisible.

2. Sortez-le. N’entamez jamais quoi que ce soit dans le bar, à moins que ça soit absolument nécessaire.

3. Soyez aimable. Si quelqu’un se ramène et vous traite de connard, je veux que vous restiez aimables. Dites-lui de se barrer mais soyez aimables. […] Je veux que vous gardiez en mémoire que ça fait partie du boulot, ça n’a rien de personnel. […] Je veux que vous soyez aimables jusqu’à ce qu’il faille être désagréables. »

Alors certes la vidéo est juste, elle parle aux gens et le contexte pourrait être celui de la police. Mais comme le montre la réaction d’un policier lors d’une interview au New York Post, la méthode n’est peut-être pas la bonne :

« C’est tout simplement ridicule ce truc qu’ils nous montrent. C’est improbable. Ils nous montrent un extrait de film et ils veulent qu’on agisse comme ça dans la vraie vie. Ce n’est pas réaliste : c’est Hollywood. »

nypd-blue-swayze

Ce film fait partie d’un séminaire de trois jours auxquels les policiers new yorkais auront l’obligation de participer : le but est de remanier et de rééduquer les troupes pour ne pas créer à nouveau un accident comme celui d’Eric Garner. Le maire de New York attend un « résultat transcendant » de ce séminaire… qui comprend peut-être aussi une épreuve physique à base de Dirty Dancing pour remettre les troupes en forme, qui sait ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire