« Pokémon Go » était prédit depuis des années… par Google

Pokémon Go avait un petit frère ! En 2014, on pouvait pourchasser les bestioles de Nintendo sur Google Maps. Un précurseur timide mais qui faisait déjà rêver.

Mis à jour le 18 juillet 2016 — Saviez-vous que Pokémon Go n’était pas l’innovation du siècle ? Il y a deux ans déjà, Google vous proposait de partir à la recherche des petits monstres sur ses cartes. Alors ok, c’était beaucoup moins stylé que la version actuelle mais ça faisait déjà rêver !

Initialement publié le 1er avril 2014 — Non ce n’est pas un poisson d’avril : ou alors plutôt du genre cadeau de Noël. Jusqu’au 2 avril à 11h, la chasse aux Pokémons est ouverte sur Google Maps.

Vous n’aurez pas besoin de grimper une montagne mais seulement d’un smartphone sous Android ou iOS. Une fois ce pré-requis rempli, le jeu est en fait étonnamment facile : connectez vous sur Google Maps, appuyez sur le logo en forme de Pokéball pour commencer et, sans avoir besoin d’explorer très longtemps, vous allez commencer à voir des Pokémons.

Vous pouvez attraper jusqu’à 150 Pokémons, quoiqu’ils ne soient apparemment pas limités à ceux de notre enfance (les mômes de nos jours ont, quoi, 2000 Pokémons ?).

Pour vous prouver que ce n’est pas une blague, Cy a déjà attrapé quelques spécimens, dont un Pikachu dont elle est très fière :

Et un Kirlia, mais c’est un petit peu moins la classe.

Vous aussi, venez vous la péter dans les commentaires avec des captures d’écran. Et bien sûr… attrapez les tous !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 41 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Absynthae
    Absynthae, Le 18 juillet 2016 à 14h12

    Alors si je dis pas de bêtise, Niantic labs (une des deux boite qui à fait pokémon go) est à la base une startup Google, donc je ne pense pas qu'il y est une quelconque prédiction dans ce poisson d'avril ;)

Lire l'intégralité des 41 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)