Najat Vallaud-Belkacem répond aux madmoiZelles en vidéo

Par  |  | 34 Commentaires

Najat Vallaud-Belkacem a reçu quatre lectrices de madmoiZelle au ministère des Droits des femmes. Elles ont pu lui poser leurs questions sur les sujets qui les préoccupent au quotidien.

Publié initialement le 24 mars 2014

Mise à jour du 27 août 2014 — À l’occasion de la nomination de Najat Vallaud-Belkacem en tant que ministre de l’Éducation nationale hier, on se permet de rediffuser une dernière fois cette vidéo.

Tous nos voeux de réussite à Mme Vallaud-Belkacem. madmoiZelle vous apporte tout son soutien dans l’instauration de l’égalité hommes-femmes à l’école, dès le plus jeune âge, à travers la lutte contre les stéréotypes de genre.

À lire sur le sujet :

==

Nous vous avions demandé quelles questions vous poseriez à Najat Vallaud-Belkacem si vous l’aviez en face de vous pendant une heure. Ce rendez-vous, la ministre des Droits des femmes nous l’a accordé le 18 mars.

Nous avons identifié parmi les 60 commentaires postés plusieurs sujets importants, et demandé à quatre lectrices particulièrement intéressées par chacun de ces thèmes de venir les poser à la ministre.

Sarah, Sabrina, Élodie et Anne nous ont donc accompagnés pour discuter avec Najat Vallaud-Belkacem de…

  • À partir de 0’28 — Santé et accès à l’information et aux différents modes de contraception en France
  • À partir de 10’35 — Égalité professionnelle et le « plafond de verre »
  • À partir de 21’40 — Culture du viol et harcèlement de rue
  • À partir de 30’00 — Sexisme dans la société, les médias et en politique

Durant une petite heure, nous avons pu échanger avec la ministre sur ces sujets. Et pour approfondir les sujets abordés durant cette rencontre, voici des liens à suivre pour en savoir plus !

Santé et contraception (à partir de 0’28)

Question contraception, nous sommes revenues sur les scandales qui ont égrainé l’actualité ces dernières années, à propos des pilules de 3 et 4ème génération dont Diane 35, mais également à propos de la pilule du lendemain.

Nous avons abordé brièvement la question des sages-femmes, qui réclament une évolution de leur statut et la reconnaissance de leur aptitude à effectuer le suivi des femmes en ce qui concerne le choix et l’utilisation de leur contraceptif.

Égalité professionnelle (à partir de 10’35)

À propos de l’égalité professionnelle, on a fait référence au plan pour la mixité en entreprise, présenté lors du 2ème Comité Interministériel aux droits des femmes.

Culture du viol et harcèlement de rue (à partir de 21’40)

Lors de son discours d’ouverture des débats sur la loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, Najat Vallaud-Belkacem avait dénoncé la « culture du viol décomplexée » qui s’exprime sur Internet.

Le harcèlement de rue a été le thème le plus traité par les participant•e•s au concours ÉgalitéE.

La ministre a cité l’exemple d’une jeune femme égyptienne victime d’agression. Sa tenue « provocante » lui a été reprochée. Elle était en pantalon.

Nous lui avons parlé de l’agression de Jack Parker, des commentaires qu’elle a reçus suite à son témoignage, et plus généralement de notre lassitude et de notre impuissance face à ces comportements.

Pour la ministre, c’est essentiellement par l’éducation et la lutte contre les stéréotypes que l’on endiguerait ces problèmes de société. Et nous avons bien noté l’intervention du député Poisson : il s’était exprimé lors des débats en faveur d’un déremboursement de l’avortement en France, mais POUR une véritable éducation sexuelle afin d’éviter aux jeunes femmes des grossesses non désirées.

Sexisme dans la société, les médias et la politique (à partir de 30’00)

Sur le sexisme, la ministre a réagi à la mise en garde ferme du CSA adressée à France Télévisions pour les commentaires sexistes répétés pendant les JO.

Si le sexisme reste une réalité en politique, la ministre est confiante sur le fait que l’arrivée des femmes aux responsabilités devrait permettre une évolution rapide de ce climat.

Si la situation des femmes reste préoccupante dans de nombreux pays, et que le droit à l’avortement recule en Espagne et aux États-Unis, Najat Vallaud-Belkacem reste néanmoins optimiste : les reculs et réticences que l’on observe actuellement sont davantage imputables à la crise économique et aux angoisses qu’elle engendre, qu’à un véritable rejet des valeurs d’égalité.

– Merci à Najat Vallaud-Belkacem de nous avoir reçues, et merci à Sarah, Sabrina, Anne et Élodie d’avoir accepté notre invitation !

Ce podcast t'a plu ?
Laisse nous une note sur iTunes et abonne toi à nos podcasts ! (Si tu ne sais pas comment faire, mate le tuto)

Clemence Bodoc

Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?