La pochette Carrefour à 1395£, ou la crise (du bon goût) illustrée

Quand une marque de mode anglaise s'intéresse au logo Carrefour, ça donne une collection aux prix un poil plus élevés que ceux d'une boîte de haricots verts.

Bon, je sais pas vous, mais moi, comme pas mal de gens aujourd’hui, j’aime beaucoup la mode vintage.

Que ce soit pour les vêtements ou les objets déco, je trouve que les articles surmontés de vieux logos rétro, voire ringards, aux couleurs un peu criardes, ont un gros potentiel cool… mais pas de là à dépenser entre 600 et 1 800€ pour en obtenir un !

À lire aussi : Le style rétro/vintage – Tendances mode automne-hiver 2012-2013

Pourquoi je dis ça ? Eh bien tout simplement parce qu’une marque de vêtements anglaise, Anya Hindmarch, a récemment dévoilé une nouvelle collection de sweats et de sacs qui met à l’honneur le symbole de Carrefour.

Oui, vous avez bien lu, celui de la célèbre chaîne de magasin, qui s’appelait encore Continent quand j’étais petite.

La griffe branchouille a trouvé très cool ce logo aux couleurs patriotes, et a décidé de l’adapter à presque toutes les sauces dans sa ligne, pour des vêtements et accessoires luxueux, puisqu’ils coûtent entre 615€ et presque 1 800€. C’est pas donné à tout le monde d’avoir la classe en achetant des petits pois et du PQ.

À lire aussi : Un look de printemps à tout petit prix — Les 10 Hits de la Fauchée #179

En tous cas, Carrefour a plutôt bien pris l’inspiration d’Anya Hindmarch, puisqu’ils se sont fendus de ce tweet assez drôle, lorsqu’un utilisateur leur a signifié l’existence de la collection :

carrefour

Ils ne manquent pas d’humour en tous cas !

Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • ChatRoux
    ChatRoux, Le 13 avril 2016 à 21h44

    Si vous voulez vraiment un tee-shirt à la con avec le logo carrefour, vous devez pouvoir vous faire imprimer ça sur n'importe quel site de tee-shirt personnalisable (et ça coûtera certainement autour de 20€).
    Ça évitera de donner du fric à des escrocs qui veulent se faire du fric sur un buzz pourri... :stare:

    (les commentaires qui ont suivi mon premier message m'ont un peu trop confirmé ce que je redoutais :annoyed:)

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)