« Fifty Shades of Seum », la playlist spéciale tristesse de Margaux

Playlist drama, nostalgique, de peine de cœur... mille possibilités ! Margaux vous balance sa petite sélection préférée.

« Fifty Shades of Seum », la playlist spéciale tristesse de Margaux

Une de mes passions dans la vie c’est de faire des playlists, j’en fais tout le temps pour absolument tout parce que j’ai mille émotions. Rien que pour la tristesse, on pourrait croire qu’une seule playlist suffit mais que nenni !

À lire aussi : De l’utilité des chansons tristes

Y a autant voire plus de genres de tristesse que de sauces au McDo, alors je crée une multitude de playlists pour embrasser tous ces états parce que mes coups de blues, je préfère les accepter très vite pour pouvoir passer à autre chose.

Voici deux chansons de chacune de mes playlists tristesse pour qu’on puisse avoir les boules ensemble, ce sera pas mal.

La playlist triste plutôt drama

Parce que ça fait du bien de se sentir comme dans un film et de se laisser aller au zéro demi-mesure.

  • Céline Dion — D’amour ou d’amitié

Même sans avoir de peine de cœur, elle est assez drama pour crier « JE RÊVE DE SES BRAS OUI MAIS JE NE SAIS PAS COMMENT L’AIMER », une de mes pref perso.

  • Catherine Deneuve — Je ne peux vivre sans t’aimer

Tirée du film Les Bien-aimés de Christophe Honoré, un film déjà pas mal niveau grosses boulasses, c’est une de mes chansons drama préférées.

À lire aussi : 3 idées de playlists pour gérer le stress

La playlist triste plutôt classe

Parfois, je suis triste mais j’oublie quand même pas que j’ai un certain standing. C’est la playlist de quand je pleure dans une tenue classe, avec une seule larme qui coule le long de ma joue pendant que l’orchestre joue, dans un restaurant chic (le kebab à côté de chez moi fait l’affaire).

  • Françoise Hardy — Message personnel

Cette intro merde, plus joli parlé de tous les temps.

  • The Zombies — The Way I Feel Inside

Alors ça, c’est une de mes chansons pref, seum ou pas. La légende raconte que je n’ai jamais pu m’empêcher de pleurer en l’écoutant.

À lire aussi : Trois idées de playlists pour ambiancer vos soirées

La playlist triste avec un sourire en coin

Parfois je suis triste mais je sens bien que ça va aller mieux, que c’est qu’une passade.

  • Astrud Gilberto — Fly Me To the Moon

Meilleur morceau, meilleure chanteuse et meilleur montage car : meilleur film.

  • Melanie Safka — Look What They’ve Done To My Song

Celle-là, je l’écoute en position foetale, quand je me sens totalement cassée, parce que c’est comme un câlin auditif.

À lire aussi : Ces clips qui me font pleurer… à chaque fois

La playlist triste mais vénère genre je pète un truc

Pour quand je suis triste mais, quand même, surtout hyper vénère.

  • Dope — Die Mother F*cker Die

C’est plutôt explicite, j’aime bien.

  • Me first and the Gimme Gimmes — Hello

C’est une reprise de Lionel Richie mais version hyper vénère. Excellent pour se défouler et hurler un peu.

À lire aussi : Playlist spéciale « cocooning et détente »

Et vous, qu’est-ce que vous écoutez quand vous êtes tristes comme jamais ? La prochaine fois, on parlera des playlists peine de cœur et grosse morve ! N’hésitez pas à balancer, que je remplisse ma hotte de nouveaux morceaux !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)