Comment faire pousser des herbes aromatiques chez soi ?

Par  |  | 35 Commentaires

Les plantes aromatiques, une façon simple et économique de garder ciboulette, menthe ou encore persil à portée de main. Alors remonte tes manches !

Comment faire pousser des herbes aromatiques chez soi ?
Aujourd’hui on se remet au jardinage pour célébrer le printemps ! Plutôt herbes aromatiques ou fleurs en pot ? On a tout ce qu’il te faut pour avoir la main verte ce dimanche. #FaisToiUneFleur

— Publié le 23 avril 2015

Comme c’est le printemps, il m’est venu à l’idée de me remettre à cultiver mes propres plantes aromatiques. C’est toujours pratique d’en avoir à disposition pour relever ses plats… et oh là là, ces odeurs !

Moi j’aurais eu « Menthe et ciboulette fraîche ».

Du coup je me suis bougée et j’ai ressorti mon chapeau de paille et mes jardinières. Enfin, avant ça, j’ai été au magasin de jardinage.

Quelles herbes aromatiques planter ?

herbes aromatiques

J’ai choisi de la menthe, de l’estragon, du thym et du persil en pots, c’est-à-dire des plantes qui ont déjà poussé et qu’on a juste besoin de rempoter (mettre dans un autre pot) : c’est le plus simple à faire lorsque l’on est débutant•e.

J’ai déjà de la ciboulette de l’année dernière, entretenue par les mains expertes de mes parents.

Au magasin, j’ai demandé conseil au vendeur parce que j’aime être sûre de ce que je fais (enfin, la plupart du temps). Il m’a bien gentiment expliqué que les plantes aromatiques peuvent se garder toute l’année du moment qu’elles sont bien arrosées.

Pas besoin d’attendre que les pâquerettes repoussent pour s’y mettre ! On peut en planter quand on veut, à la simple condition de les garder en intérieur en cas de gel dehors.

Il m’a aussi expliqué que toutes les plantes pouvaient être mises dans la même jardinière si celle ci est assez large.

Toutes… sauf la menthe qui requiert davantage de place (si la menthe était humaine, elle serait celle qui tire toute la couette dans le lit, quoi) et le thym qui a besoin d’une terre plutôt sèche et sablonneuse.

Enfin, ce gentil vendeur m’a également orientée vers un terreau pour plantes aromatiques : le plus simple pour une débutante en jardinage comme moi puisqu’il n’y a pas besoin d’y ajouter quoi que ce soit.

J’ai dit banco et je suis rentrée chez moi avec ma terre et mes plantes !

À lire aussi : Vous détestez la coriandre ? Ce n’est pas de votre faute !

Comment planter des herbes aromatiques ?

rempotage

Sur cette photo on peut à peu près constater l’espace à laisser entre deux plantes et la profondeur de ma jardinière

Je vous conseille d’utiliser des pots et jardinières d’une profondeur minimum d’environ 15cm.

Versez votre terre sur une épaisseur d’environ quatre ou cinq centimètres. Moi je me suis installée dans mon jardin parce que c’était plus confortable mais vous pouvez faire ça sur votre balcon, dans l’évier, dans la douche… dans un endroit facile à laver, quoi !

Remplissez un gros récipient d’eau et trempez-y vos pots en plastique : l’eau aidera le tout à mieux sortir.

rempotage plantes aromatiques

Vous voyez là par exemple il suffit de faire pression sur les côtés du pot et comme la terre est déjà mouillée, elle sortira comme par magie !

Démoulez vos plantes et mettez-les dans la jardinière (ou dans le pot) en les espaçant bien. Rajoutez de la terre jusqu’à ce que les racines soient bien recouvertes puis arrosez.

L’arrosage et l’entretien.

Margaux arrose plantes aromatiques

Arrosez bien, sans trop insister sur le thym qui demande moins d’eau que les autres plantes. Après ça, gardez vos pots à l’ombre afin d’éviter que vos plantes ne crament.

Arrosez régulièrement la menthe, la ciboulette l’estragon et le persil tout en prenant soin de ne pas les noyer : une fois par jour devrait suffire ! Je cite mon père :

« Tiens, la ciboulette : on s’était dit que ça durerait l’été et salut. Ben moi je l’ai arrosée, à chaque fois que la terre était sèche, et maintenant c’est reparti comme en 40, regarde-moi ça si c’est pas beau. »

Un simple soin quotidien est donc essentiel à l’entretien des plantes aromatiques.

Pour ce qui est du thym, n’hésitez pas à espacer les arrosages de manière à simplement humidifier la terre. Contrairement aux autres plantes, vous pouvez également le conserver en pleine lumière.

Chez moi, il y a un jardin mais les plantes restent sur le rebord de la fenêtre. Vous pouvez aussi bien sûr les garder sur votre balcon ou même sur une table de jardinage.

Si vous en prenez soin, certaines plantes aromatiques peuvent vous durer deux ou trois ans (comme la ciboulette), d’autres un an (comme le persil) : dans tous les cas, elles sont toujours pratiques et meilleures qu’en sachet !

Bon, si vous avez la moindre question ou le moindre doute, n’hésitez jamais à demander conseil à un•e vendeur ou vendeuse, qui saura parfaitement vous aiguiller selon votre cas.

Alors, prêt•e•s à garnir votre balcon de ciboulette ?

À lire aussi : J’ai testé pour vous un cours de city-jardinage

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d'or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l'échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Patata Madz
    Patata Madz, Le 2 juin 2016 à 17h40

    Merci @Roanne pour ta rep. Pots en plastique, je suis contre: déjà ça vieilli mal, et puis le plastique, bof bof pour notre planète...
    mais en terre cuite pas trop poreuse donc je retiens. ;-) ou alors en pleine terre, dans un petit coin du jardin, un peu à l'abris de la grosse chaleur... ?
    je suis un peu débordée ces temps ci, donc j'ai pas encore pris le temps de planter quoi que ce soit, et en juillet, il sera peut-être trop tard, mais j'essayerai quand même...

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement