Planet Hiltron : quand les célébrités deviennent des personnes « normales »

Arrêtons de complexer sur l'apparence des stars : voici à quoi elles ressembleraient si elles étaient Monsieur et Madame Tout-le-monde !

Planet Hiltron : quand les célébrités deviennent des personnes « normales »

Danny Evans est un artiste très inspiré qui s’est découvert une nouvelle passion : photoshopper nos célébrités préférées pour leur rendre une apparence… « normale ».

J’insiste pour les guillemets à « normale » parce que :

  1. Normale, faut l’dire vite.
  2. Mais qu’est-ce vraiment que la normalité ? Où commence-t-elle ? Où s’arrête-t-elle ? Qui la définit ? Vous avez quatre heures.

Enfin, ce que j’entends par « normale » ici, c’est « pas célèbre ». Ouais, ça brasse large. Mais qu’est-ce que ça veut dire exactement ? Ça veut dire Johnny Depp en Tonton José, par exemple :

Ça veut dire aussi Madonna en « vraie » mamie. Et d’un coup, je m’en veux d’avoir trikité ses gros biceps tout secs.

C’est l’occasion aussi d’arrêter un peu de complexer à côté de couples comme Brangelina…

…ou Jay-Z et Beyoncé.

…Oui alors non, là c’est pas juste parce qu’ils ont toujours autant la classe. Je proteste.

Heureusement, Scarlett Johansson est là pour relever le niveau.

Sans parler des soeurs Hilton qui se la jouent « nymphes des bois ».

Mais je garde une place toute chaude dans mon coeur pour notre Rihanna nationale (ah, non, pardon, on est pas à la Barbade ici, j’oublie des fois, rapport au temps) en version… euh… habillée ?

Pour plus de beauté, de classe, de glamour et de banalité, rendez-vous sur la page Facebook de Planet Hiltron !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Tititelili
    Tititelili, Le 5 juillet 2012 à 15h24

    Scarlett Johansson :yawn:
    (le myhe s'effondre ^^)

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)