#Pire soirée, mais meilleure comédie déjantée à voir entre potes de cet été !

Par  |  | 4 Commentaires

5 meilleures potes partent en week-end déluré d’EVJF. La suite va effectivement vous étonner ! La #Pire Soirée de Scarlett Johansson, Zoe Kravitz, Kate McKinnon, Jillian Bell et Ilana Glazer est un excellent délire !

#Pire soirée, mais meilleure comédie déjantée à voir entre potes de cet été !

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Sony.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

#Pire soirée, en salles le 2 août 2017 en France, réunit un casting cinq étoiles : Scarlett Johansson (Jess), Zoe Kravitz (Blair), Kate McKinnon (Pippa), Jillian Bell (Alice) and Ilana Glazer (Frankie), pour une nuit mouvementée… et une comédie qui l’est tout autant !

Attention, on vous le dit tout de suite : la rédac l’a vu en avant-première lors du CinémadZ et on a vraiment aimé, la preuve en vidéo :

Jess et Alice sont devenues les meilleures amies du monde dès leur rencontre à la fac. Blair et Frankie sont devenues un peu plus que potesToutes les 4 se sont jurées de rester amies pour la vie.

Dix ans plus tard, la vie a mené ces 4 jeunes femmes sur des chemins bien différents, que quelques célébrations permettent de croiser encore de temps en temps. Mais #Pire soirée ne se prend pas au sérieux une seule seconde.

Juste après une épique finale de beer pong, on avance de dix ans pour retrouver Jess, laquelle a troqué son uniforme de pompom girl irlandaise pour un tailleur de candidate aux élections sénatoriales.

La pauvre est en bien mauvaise posture face à son candidat, beaucoup plus populaire qu’elle, et pour cause : il tweete « accidentellement » des dickpicks, tandis que l’opinion publique juge Jess « pas baisable ».

Le ton est donné : le machisme ordinaire est devenu une telle blague qu’il suffit juste de grossir un peu le trait pour qu’on trouve la situation hilarante.

#Pire soirée : un cocktail explosif

Sous pression dans cette campagne, mais également dans sa vie, Jess va à son EVJF un peu à reculons. Honnêtement, j’ai ri sans m’arrêter pendant les dix premières minutes du film.

Un montage dynamique et des dialogues efficaces rendent hilarants les clichés du genre, qui installent l’intrigue sans perdre en rythme : c’est parti pour un girl band movie, une comédie entre meufs, sur fond de retrouvailles qu’un drame viendra bousculer…

Frankie, Alice, Jess et Blair

Le premier élément perturbateur de ce tableau, ce sont les protagonistes elles-mêmes, devenues des caricatures du modèles qu’elles s’épuisent à imiter : Jess « carrière parfaite » (mais je subis ma vie), Blair « successful business woman » (en plein divorce), Frankie « militante accomplie » (mais je mets mes luttes en pause pour un EVJF « en plein système » à Miami), Alice « parfaite soccer mom » (mais j’ai pas de vie).

À ce quatuor prêt à exploser, on rajoute l’allumette : Pippa, la meilleure amie australienne de Jess, rencontrée pendant son année d’échange, que le reste du groupe n’a jamais rencontrée.

Kate McKinnon force l’accent australien, et surtout force beaucoup pour intégrer le groupe en ayant l’air naturel…

Rien qu’avec ça, il y avait de quoi faire une comédie déjantée. Rajoutez quelques lignes de coke, un coup de fil de trop, un strip-teaser, un accident domestique, et la soirée échappe à tout contrôle.

Au CinémadZ avant-première de #Pire Soirée, les avis sont positifs !
Tu peux revoir notre micro-trottoir sortie de séance par ici !

Les filles aussi ont leur buddy movie, avec #Pire soirée

Je crois avoir déjà dit ça de Ghostbusters, la version de Paul Feig, mais c’est vrai que je retrouve ici la folie et l’humour tout à fait assumés, avec une critique sociétal en filigrane dans #Pire soirée.

#Pire soirée m’a fait rire, mais ça m’a surtout fait plaisir de voir un « buddy movie » de filles, qui réinvente ses propres codes. Dans #Pire soirée, personne ne se crêpe le chignon pour une sombre histoire de jalousie autour d’un mec.

Ce sont plutôt ces messieurs qui tiennent les seconds rôles, tandis que les personnages féminins hauts en couleurs, impertinents, impénitents même, occupent fièrement le premier plan.

Ces messieurs, dignes seconds rôles

Il y a bien sûr des stéréotypes comiques, mais aucun personnage n’est réduit à sa caricature. C’est pas un mauvais remake de Sex and the City, c’est une très bonne nouvelle écriture de femmes modernes, dans leur complexité et leur diversité.

La workaholic n’est pas que ça, la militante n’est pas que ça, etc. Elles ont toutes plusieurs épaisseurs, des caractères complexes que l’histoire dévoile sous leur meilleur jour parfois, mais plus souvent et surtout : sous leur pire soirée !

Leur #Pire soirée, une excellente comédie !

C’est à Lucia Aniello que l’on doit #Pire soirée : elle a réalisé le film, et co-signé son scénario avec son acolyte professionnel — et compagnon dans le privé, Paul W. Downs. Lucia Aniello vient du théâtre d’improvisation, et il y a effectivement beaucoup du spectacle vivant dans sa mise en scène.

#Pire soirée est une sorte de huis clos qui s’échappe de lui-même : de l’extérieur ne viennent que des catastrophes ! Il n’y a rien de moralisateur dans cette comédie, mais un oeil avisé y décèlera, en filigrane, une critique acide des travers actuels de la société américaine.

Ça passe par « le code » de Blair et Frankie pour dégager un mec relou, par les clichés de la masculinité, un bouchon de champagne qui pète au mauvais endroit au mauvais moment, par l’éloge des mauvaises idoles, ou par la morale de l’histoire…

Mais c’est subtil, et il faut sans doute connaître un peu les origines et le parcours de Lucia Aniello pour reconnaître ces références pour ce qu’elles sont.

L’univers délicieusement sarcastique de Lucia Aniello, dans #Pire soirée

La scénariste-réalisatrice de #Pire soirée a rencontré Ilana Glazer sur le projet Broad City, une série comique pour laquelle Lucia Aniello et Paul Down ont travaillé en tant que scénaristes.

Le show est réputé pour sa critique sociale, le duo de scénaristes est reconnu pour sa sensibilité féministe, et la transmission de ces valeurs à travers la comédie.

Ne vous y trompez pas : #Pire soirée n’est pas un manifeste féministe, c’est juste une comédie entre meufs. Mais c’est déjà féministe, en 2017, un « buddy movie » où les femmes tiennent l’affiche, l’histoire et ses rebondissements.

Elles sont drôles, et je ne regrette rien des 101 minutes du film. Ça m’a surtout donné envie de me barrer en week-end avec mes 4 meilleures potes, et de faire la fête comme si je devais enterrer ma vie de jeune fille demain (quelle drôle d’idée !)

Autant de raisons pour lesquelles je suis fière que madmoiZelle soit partenaire de cette comédie !

#Pire soirée, avec Scarlett Johansson, Zoe Kravitz, Kate McKinnon, Jillian Bell and Ilana Glazer, au cinéma le 2 août 2017.

On a 20 T-shirts et Tote-bags #Pire Soirée à vous faire gagner !

Le concours est désormais terminé !

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.


Tous ses articles

Commentaires
Forum (4) Facebook ()
  • Clemence Bodoc
    Clemence Bodoc, Le 2 août 2017 à 23h17

    @Destiel Mok´ pour ne rien te cacher, j'ai vu le film AVANT de voir la bande-annonce. Puis j'ai vu la bande-annonce, et j'étais :rolleyes: :facepalm::hesite::shifty:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!