Des apps pour enfants à base de chirurgie esthétique et épilation

Des applications terribles pour petites filles à base de chirurgie esthétique et d'épilation, c'est le WTF déprimant du jour.

Des apps pour enfants à base de chirurgie esthétique et épilation

Éduquer les enfants, c’est important. C’est con à dire tellement c’est logique, mais c’est important. On peut évidemment choisir quelles valeurs on a envie de partager avec nos petits-frères/petites-soeurs, cousin-e-s, neveux, nièces voire éventuellement enfants. La générosité, l’intégrité, la tolérance, par exemple.

Ou bien on peut leur apprendre à être prêt à envisager la chirurgie esthétique. C’est en tout cas le seul but qu’on peut trouver à Barbie Plastic Surgery App, un jeu pour smartphone à destination des petites filles dès 9 ans. Pour l’occasion, et pour des raisons légales (la créatrice de l’appli n’ayant, on l’imagine, pas les droits sur la star des mini-poupées), Barbie a ici été renommée Barbara.

Barbara, donc, est décrite « comme une jeune femme tellement en surpoids que les régimes n’y feront rien », comme nous l’explique Jezebel. Il est donc conseillé aux joueurs de l’emmener se faire liposucer pour, tu sais pas quoi ? Qu’elle devienne « mince et jolie ». Ah bah alors là je dis bravo, je dis banco : faire rentrer dans la tête qu’il faut être mince pour être belle avec si peu d’effort, c’est un record.

Depuis, Everyday Sexism a lancé une campagne pour qu’Apple retire l’application et a obtenu gain de cause le 16 janvier dernier soit quelques jours après sa mise en ligne. Une nouvelle bien rassurante car l’idéal serait, définitivement, qu’on aille tous dans le même sens : celui de l’acceptation de son corps comme il est dans l’absolu.

Non pas qu’on juge les gens qui ont recours à la chirurgie esthétique, n’est-ce pas. Ce qu’on juge, c’est le fait de mettre cette idée en tête à des petites filles en leur expliquant qu’il faut vraiment que Barbie aille se faire liposucer si elle veut devenir « jolie ». Eh les mecs, merci, hein : merci de nous faire croire, en 2014, qu’il n’y a qu’en étant mince qu’on est belle. Merci d’apprendre si tôt aux enfants à complexer, ça fait toujours plaisir.

Mais c’est pas tout : Jezebel a mené sa petite enquête et retrouvé d’autres applications de la même développeuse, Corina Rodriguez, disponibles gratuitement sur l’App Store. Parmi elles, Beauty Nurse Makeover & Dress up & Acne Office, qui apprend à éradiquer les boutons d’acné du visage d’une infirmière et à l’habiller pour la rendre plus conforme aux canons de beauté. Ou encore Leg & Foot SPA, qui divertit les enfants dès 4 ans en leur apprenant à éradiquer les poils des jambes d’une jeune femme. La description de l’appli fait froid dans le dos : « Un parfait relooking est incomplet sans des jambes douces et satinées. »

Au secours.

Indispensable, vraiment : à 4 ans, j’aurais aimé savoir que pour se raser plus facilement, c’était toujours mieux de se passer les jambes à l’eau chaude pour s’ouvrir les pores. Et puis surtout, n’hésitons pas : faisons passer une loi pour rendre l’épilation obligatoire chez toutes les femmes du monde, pendant qu’on y est. S’agirait pas qu’on ait chacun et chacune une façon différente et bien à nous de les appréhender.

Des applications qui, contrairement à Barbie Plastic Surgery App, sont toujours disponibles actuellement. Car oui, le monde est de temps en temps une bien belle bouse qui fout un grand coup de pied bien rageur dans tout le travail qu’on fait pour s’accepter.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Boomchikibam
    Boomchikibam, Le 30 janvier 2014 à 21h30

    Et c'est une femme qui a inventé cette application?????? Ca m'énerve. Mais je pense que le fond du problème, c'est même pas ces jeux. Ca découle d'autre chose: l'image de la femme dans les médias, dans les films par exemple. Les femmes dans les films sont quasiment à chaque fois des filles qui sont très fines. Oui aux gros seins mais non aux autres rondeurs. Quant aux rôles qu'elles occupent, c'est souvent la nana que tout les mecs veulent se taper dans le film, elles sont habillées à la limite de la vulgarité donc forcément le rapprochement est vite fait. T'es pas fine, tu montres pas tes boobs, etc ben t'es pas attirante. Quand je pense à toute ces femmes qui se sont battues pour avoir des droits, pour avoir le droit de s'assumer, etc et quand je vois les actrices, chanteuses etc qui pensent que se montrer à poil c'est bien, elles sont libres ça me fait pitié et me file la nausée. Elles pensent qu'elles sont libres alors qu'en réalité elles sont juste aliénées par le désir des mecs. Je sais pas si c'est clair, mais en tous cas ça donne pas une bonne image à toute ces petites filles qui ont le droit de vivre bien dans leur peau, qu'importe leur morpholgie, qu'elle soit ronde ou fine, qu'elle soit blonde brune rousse, qu'elle ait plus tard des petits seins ou des gros.

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)