Les petits secrets beauté que m’a transmis ma mère

Pour la fête des mères, les rédactrices de madmoiZelle te proposent de découvrir tous les petits secrets beauté qu'elles ont hérité de leurs mamans !

Les petits secrets beauté que m’a transmis ma mère

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat commercial avec L’Occitane.
Conformément à notre Manifeste, on y raconte ce qu’on veut.

620-loccitane-concours-spa

Ce dimanche 29 mai, c’est la fête des mères ! Pour l’occasion, et en partenariat avec L’Occitane en Provence, la rédac de madmoiZelle a décidé de partager avec toi les meilleurs secrets de beauté hérités de… leurs mamans !

Eh oui, les premiers gestes beauté arrivent rarement par hasard et nos mamounettes ont souvent supervisé l’application de nos premières couches de mascara.

MEAN GIRLS

Merci maman !

L’acné adolescente aidant, les premiers conseils beauté donnés par les mamans concernent souvent le soin de la peau :

« Plus jeune, ma maman me conseillait d’appliquer une goutte de dentifrice sur mes petits boutons. En une nuit, ça les asséchait complètement ! Elle m’a aussi fait tester le vinaigre de cidre, à appliquer sur la peau à l’aide d’un coton, comme une lotion pour le visage. C’est top pour garder une peau saine !

Aujourd’hui, j’ai parfois encore recours à ces petites astuces. »

– Lola, cheffe de projet événementiel

« Quand j’ai des boutons, ma mère me demande toujours si j’ai mangé des cochonneries récemment, car pour elle, il n’y a pas de miracle : si on veut une belle peau, il faut manger sainement ! »

– Anouk, rédactrice feel-good et société

« J’ai très souvent le regard fatigué, alors ma mère m’a conseillé de toujours avoir une bouteille d’eau de rose dans mon frigo, afin de pouvoir imbiber des cotons de produit et les appliquer sur mes paupières pour les apaiser et les décongestionner. Ça fonctionne aussi en cas de grosse crise de larmes ! »

– Mymy, rédac cheffe adjointe

« Ma maman m’a toujours vanté les vertus du sommeil sur l’éclat du teint, alors j’essaye de ne pas trop rogner sur mes heures de dodo pour éviter d’avoir mauvaise mine au réveil. »

– Margaux, rédactrice culinaire

Mais l’initiation au maquillage n’est jamais loin, peur du visage clownesque oblige (et clairement, quand on revoit les modes beauté de notre adolescence, on comprend…).

« Avant que Kim Kardashian s’y mette, ma maman ne mettait que de la poudre de soleil pour sculpter son visage. Ça a été le premier produit beauté que j’ai acheté et elle m’a montré comment l’appliquer pour éviter que je ressemble à une carotte géante. »

– Lola, cheffe de projet événementiel

« Plutôt que de barbouiller mes paupières de khôl noir, ma mère m’a conseillé d’appliquer un trait de crayon couleur chair sur la muqueuse afin d’agrandir le regard. Et ça marche ! »

– Madeleine, cheffe de publicité

« Depuis que je me maquille, ma mère m’a toujours dit de ne jamais me coucher sans m’être démaquillée ! Elle m’a aussi toujours suggéré de laisser respirer ma peau en essayant de ne pas me maquiller tous les jours. Bref, que des bons conseils ! »

– Juliette, cheffe de rubrique mode

Freaky-Friday-freaky-friday-32605423-500-281

Parfois aussi, c’est par mimétisme qu’on a commencé à apprivoiser certains gestes beauté :

« Ma mère utilise la même crème depuis des années ! Elle dégage un parfum discret mais assez reconnaissable pour que je puisse la retrouver les yeux bandés dans une foule d’inconnu•es. En plus de ça, elle lui fait une peau toute douce ! Du coup, j’ai pris le pli d’en utiliser une également, histoire de sentir bon et d’avoir une jolie peau. Merci maman ! »

– Aliénor, graphiste-illustratrice

« Le gros kif de ma mère, c’est le mascara. Qu’il pleuve ou qu’il vente, elle ne sort jamais sans avoir travaillé ses cils pendant dix minutes, d’abord avec la brosse du mascara, puis avec un goupillon. J’ai moi aussi pris cette habitude, et il nous arrive souvent d’échanger sur notre mascara préféré du moment. »

– Virginie, cheffe de rubrique beauté

Malgré quelques « Tiens-toi droite » et « Ne ronge pas tes ongles », les mamans de certaines rédactrices ont été les premières à leur parler de l’importance de la confiance en soi, qu’elle concerne le physique ou la personnalité.

« Ma mère m’a toujours dit de m’assumer telle que je suis et de retirer cette satanée frange qui tombait sur mes yeux car « Ils sont beaux tes yeux, pourquoi les cacher ? »

– Anouk, rédactrice feel-good et société

« Quand j’étais en primaire, j’étais très grande pour mon âge, alors il m’arrivait souvent de m’isoler dans la cour de récré, par peur du rejet des autres. Ma maman m’a poussée à aller vers les autres et à faire de ma « différence » une force ! Depuis, je ne suis plus jamais seule dans un coin. »

– Virginie, cheffe de rubrique beauté

« Ma mère m’a toujours dit de ne pas prendre en compte l’opinion des autres et que si j’aimais un truc, il ne fallait pas m’empêcher de l’aimer, quoi qu’en pensaient les gens. L’essentiel, ça a toujours été que ça me plaise à moi. »

– Chloé, rédactrice devenir adulte

1A7Jgp2

Et toi, quels sont les conseils beauté (ou non) que t’a transmis ta maman et que tu appliques toujours aujourd’hui ? N’hésite pas à partager aussi les pires conseils qu’elle a pu te donner, pour qu’on rigole un peu ! Telle mère, telle fille ? L’Occitane en Provence a aussi répondu à ces petites questions, clique sur le cadeau ci-dessous pour en savoir plus !

LP_MotherDay15_760-370-Gift

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kaus Australis
    Kaus Australis, Le 3 septembre 2016 à 20h47

    "T'es aussi moche que tes frères mais t'as le même cerveau" :cretin:
    Bah en vrai je me trouve jolie sans rien faire, et même, apprendre à se trouver moche (ma mère ne me trouvait pas moche, hein, c'était une blague) ça aide à se dire qu'on s'en fout.
    Ne te colore pas les cheveux, mais ça j'ai pas écouté.
    Le maquillage c'est de la triche, j'écoute pas trop non plus.
    Mais surtout de me rappeler que je suis comme mes frères, ni plus ni moins :rire:

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)