Une pétition en soutien à Najat Vallaud-Belkacem

SOS Racisme a lancé une pétition en réponse aux attaques sexistes et racistes dont la ministre de l'Éducation Nationale continue d'être la cible.

Une pétition en soutien à Najat Vallaud-Belkacem

Depuis sa nomination au ministère de l’Éducation Nationale, ça n’arrête pas. Les torchons journaux d’extrême droite rivalisent d’indécence : c’est à celui qui trouvera le titre le plus diffamateur…


« L’ayatollah » pour Valeurs Actuelles, « Une marocaine musulmane à l’Education nationale – La provocation Najat Vallaud-Belkacem » pour Minute.

À lire aussi : Najat Vallaud-Belkacem ne répondra pas aux injures

Une nouvelle rumeur vise la ministre

Ce matin, un nouveau scandale fabriqué de toutes pièces a éclaté. Une fausse circulaire émise par « Le ministère de l’Éducation Nationale » a été partagée sur les réseaux sociaux. Cette lettre (une mauvaise imitation d’un courrier officiel) est adressée aux maires des communes, et vise à promouvoir l’enseignement de l’arabe aux enfants.

Il y a quelques semaines, on l’accusait de s’appeler en réalité « Claudine Dupont », et d’utiliser de fausses origines étrangères pour obtenir des promotions !

Outre le fait que cette rumeur soit fausse (et ridicule), elle est franchement insultante pour tou•te•s celles et ceux qui sont victimes de discriminations en France, du fait de leurs origines. Ça, c’est une réalité, et un vrai problème.

À lire aussi : Discrimination à l’embauche : expériences et mécanismes

Le ministère de l’Éducation Nationale va porter plainte afin d’identifier les auteurs de cette contrefaçon.

SOS Racisme monte au créneau

On a compris que la nomination d’une jeune femme née au Maroc, qui plus est fervente avocate de l’égalité, au ministère de l’Éducation Nationale, est vécue comme une provocation par la frange la plus radicale de l’opinion publique.

Les mêmes qui n’ont toujours pas digéré la nomination, et surtout la confirmation de Christiane Taubira au ministère de la Justice.

Il est temps que ces personnes aillent épancher leur bile ailleurs que dans l’espace public. Mais trop peu de voix s’élèvent encore parmi la classe politique pour condamner les attaques dirigées contre Najat Vallaud-Belkacem.

À lire sur Libération : La droite entre silence et embarras

SOS Racisme a lancé une pétition, en soutien à la ministre, pour dénoncer la récurrence et la violence des attaques sur la légitimité de Najat Vallaud-Belkacem. Car à travers elle, c’est la légimité des jeunes, femmes, citoyen•nes d’origine étrangère qui est remise en question par les auteurs de ces propos diffamants :

« Les procès en illégitimité, en incompétence, en extranéité, en dangerosité ne semblent en effet jamais mieux se déployer (comme l’illustrent les précédents de Rachida Dati ou de Christiane Taubira) que lorsqu’il s’agit de faire passer cette idée aussi violente qu’immorale : il existe des parties du genre humain qui ne sauraient accéder aux responsabilités dans un pays.

Nous, citoyens conscients de vivre en 2014 et non plus au 19ème siècle, exprimons pour notre part cette idée simple et salutaire : nous n’admettons pas qu’être femme et/ou coloré soit une source de disqualification sociale et politique. »

Sobre et efficace.

Signez la pétition contre le racisme et le sexisme

Quitte à détourner des propos de la ministre, autant le faire avec humour ! Exemple avec le Point Gorafi dans le Grand Journal du 5 septembre :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Olimeli
    Olimeli, Le 11 septembre 2014 à 11h53

    j adhere pas du tout au gorafi et a son humour noir et decalé, je suis persuadée que des gens naifs vont y croire et relayer betement l info :facepalm: :eek:

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)