Une pétition pour créer des postes spécialisés dans les questions de genre à l’université

Par  |  | 15 Commentaires

Pour lutter contre les inégalités entre les sexes et sensibiliser les étudiants sur les questions de genre, le réseau Arpège a lancé une pétition pour créer des postes Genre dans les universités.

Une pétition a été mise en ligne pour appeler les ministères de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement supérieur, et des Droits des Femmes à créer des postes en genre et études féministes dans les universités pour que des cours y soient donnés sur les questions de genre (le genre étant un domaine de recherche consacrée aux différences non biologiques entre les hommes et les femmes). Lancée par le réseau interdisciplinaire Arpège qui promeut les recherches sur le genre, cette pétition est une façon de faire comprendre que pour lutter contre les préjugés, la transmission des savoirs joue elle aussi un grand rôle.

« Parce que la transmission des valeurs d’égalité et des droits des Femmes, la lutte contre les stéréotypes passent par la culture, la recherche et l’enseignement. »

Pour l’instant, 374 personnes ont signé la pétition disponible ici. On compte sur celles qui sont favorables à l’idée pour vite lui faire passer le cap des 500 !

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Mounbelina
    Mounbelina, Le 5 avril 2013 à 3h19

    Je suis d'accord avec la plupart des commentaires, les études sur le genre existe déja
    (surtout aux Etats-Unis où on les appelle les sexuals studies pour la petite info)
    Par ailleurs c'est effectivement pluridisciplinaire donc je ne vois mm pas comment créer un "poste".
    Par exemple je suis etudiante en info-com et j'ai travaillé plusieurs fois sur le sujet et je sais qu'il y a une doctorante en espaces territorial (enfin pas exactement ça mais j'ai oublié l'intitulé exact) enfin toujours est il qu'elle travaille la dessus et à mm conclu que le seul endroit du corps asexué était l'anus :cucul:!!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!