Le Petit Journal obtient des excuses de Fox News

La chaîne américaine Fox News s'entêtait à diffuser des informations scandaleusement fausses sur la France. Jusqu'à ce que Yann Barthès et Le Petit Journal s'en mêlent.

Le Petit Journal obtient des excuses de Fox News

À l’heure où la France pansait ses plaies après les attentats des 7 et 9 janvier, et que de toutes parts, on appelait à éviter les amalgames, la première chaîne d’informations aux États-Unis déclarait à ses quelques 2 millions de téléspectateurs qu’on trouvait dans Paris même des « no go zones », c’est-à-dire des quartiers dans lesquels, je cite : « la charia s’applique et les non-musulmans n’entrent pas ».

Attention mesdames et messieurs, la carte des « no go zones » selon Fox News :

foxnews-no-go-zones

Mais que font les autorités ? Il a fallu que Le Petit Journal relaie les informations de Fox News pour que je réalise que je traversais des « no go zones » quotidiennement — au péril de ma propre vie, probablement !

Un soi-disant « expert » en terrorisme comparait ces « no go zones » à ce qu’il avait pu voir en Irak ou en Afghanistan : des quartiers entiers aux mains d’extrémistes religieux armés. Eh ben. QUE FAIT LA POLICE ? Que font les médias français ? Pourquoi n’en ont-ils pas parlé ? Citoyen•ne•s, on nous ment.

À lire aussi : Les élèves qui « ne sont pas Charlie » et la théorie du complot, un défi de plus pour l’école

Yann Barthès interpelle Fox News

Toute la semaine durant, Fox News a enchaîné les directs et les débats en plateau, dégainant de fausses informations, qui ne seraient que loufoques si elles ne contribuaient pas à nourrir des amalgames insultants vis-à-vis de nos concitoyen•nes musulman•es.

À lire aussi : Je suis musulmane, et je suis Charlie

foxnews-sondages-bidons

Ce sondage invoqué par Fox News est totalement fantasque. Je l’affirme avec d’autant plus d’aise que Le Petit Journal a bien tenté de sourcer les chiffres et les cartes utilisées par la chaîne d’information américaine.

En ce qui concerne la fameuse carte des « no go zones », rien à voir avec la religion, il s’agit d’une carte de l’INSEE qui présente des zones urbaines sensibles (les ZUS). Elles sont identifiées à partir de critères sociaux, comme le revenu moyen des habitant•e•s. Absolument aucun rapport avec la religion, si vous vous posiez la question.

foxnews-nogo-zones

Ce faisant, les plateaux d’« experts » se succédaient sur la Fox, en rajoutant des caisses sur l’islamisme radical en pleine expansion en France, au coeur même de la capitale, rendez-vous compte ma bonne dame.

Devant ces mensonges éhontés, Le Petit Journal a procédé comme à son habitude : en allant interpeller le média responsable de la diffusion d’informations visiblement non vérifiées (ou alors, je suis vraiment profondément enfoncée dans le déni à chaque fois que je viens travailler, puisque les bureaux de madmoiZelle sont EN PLEIN dans la « no go zone » de Magenta).

Sauf que la rédaction de Fox News n’a pas daigné répondre à celle du Petit Journal. Qu’à cela ne tienne, Yann Barthès a donc invité les télespectateurs à envoyer un email à la direction de la communication de la chaîne américaine, avec une requête simple : « pas d’insultes ! » précise-t-il à l’antenne, mais une demande de vérification en anglais. 

foxnews-dircom

« Vérifiez vos informations, vous vous trompez à propos des « no go zones » en France ! »

Ce message était à adresser à la directrice de la communication de Fox News, Irena Briganti, qui a certainement dû depuis changer d’adresse email, étant donné que plus de 20 000 courriers ont déferlé sur sa boîte électronique.

Pour revoir l’épisode en question :

Premier Round : l’expert en terrorisme

La chaîne n’a pas réagi à cette première salve, mais leur fameux « expert en terrorisme » s’est fendu d’un email d’excuses, que Yann Barthès a commenté sur le plateau.

foxnews-expert-terrorisme

L’expert, Nolan Peterson, se défend d’avoir créé cette carte fumeuse, arguant qu’elle a été montrée à l’antenne pendant son interview mais qu’il n’en est pas l’auteur. Par ailleurs, ses comparaisons avec l’Irak et l’Afghanistan faisaient référence à ce qu’il avait vu pendant les émeutes de banlieues en 2005, et non au centre-ville de Paris en janvier 2015.

Cependant, ces excuses émanent uniquement de Nolan Peterson, et non de la chaîne, que l’expert accuse tout de même à demi-mot d’avoir manipulé son témoignage.

Dans Le Petit Journal du 15 janvier, Yann Barthès résume les épisodes précédents, et publie l’email d’excuses de Nolan Peterson (à partir de 20 minutes) (mais vous pouvez regarder toute l’émission dédiée à Martin Schulz, président du Parlement européen, c’est vachement bien).

Deuxième round : la traque des correspondants

Les équipes du Petit Journal ont ensuite mené une riposte sur le front des « no-go zones », c’est-à-dire qu’ils ont arpenté les rues de Paris à la recherche des correspondants de Fox News présents en France. Et ils les ont repérés ! Deux reporters du Petit Journal ont retrouvé l’envoyé spécial de Fox, et ils sont allés l’interpeller à l’issue de son sujet (pendant lequel le « journaliste » commentait la violence des émeutes, alors que des images des banlieues en feu en 2005 défilaient à l’écran — l’éthique, mesdames et messieurs).

La question des envoyés du Petit Journal était directe :

« Pourquoi est-ce que vous mentez à vos téléspectateurs ? »

« Je ne peux pas vous parler sans l’aval de ma hiérarchie » sera la seule réponse du correspondant de Fox News. Salhia Brakhlia interpellera une autre journaliste, sans davantage de succès. Aucune réponse non plus du côté de l’ambassade américaine, où l’équipe du Petit Journal n’obtiendra pas non plus de réaction de la Fox… Mais elle aura celle de deux personnes travaillant à l’ambassade, pour le moins surprenante.

foxnews-embassy

Oui, même l’ambassade américaine se gausse doucement des mensonges éhontés relayés par Fox News D’ailleurs, la chaîne s’était bien gardée de faire une référence à ces fameuses « no go zones » alors que l’ambassadeur de France était sur le plateau. Mais en revanche, à peine avait-il quitté le débat que les autres intervenants en sont revenus à parler de ces zones.

Comme l’a pertinemment souligné Yann Barthès à l’antenne : quelle bande de poules mouillées, ces « journalistes » et ces « experts » de la Fox ! Parler de Paris devant l’ambassadeur de France, certainement pas ! Mais dès qu’il est parti, c’est la fête aux cartes loufoques et aux quartiers gouvernés par les intégristes islamistes qui appliquent la charia.

Troisième round : des excuses !

Puisqu’il est impossible d’avoir des réponses des correspondants de la Fox sans l’aval de leur direction, et puisqu’il est impossible au Petit Journal d’obtenir des réponses de ladite direction, Yann Barthès a une nouvelle fois fait appel aux téléspectateurs pour attirer l’attention de la chaîne d’informations américaine.

Ainsi, dans l’émission du vendredi 16 janvier, après avoir traqué les envoyés spéciaux à Paris, et être allé en personne au siège de la Fox à New York, Le Petit Journal a renouvelé son appel à inonder la boîte mail des cadres de la chaîne.

Ce fut au tour de Michael Clemente, directeur de rédaction, de recevoir les dizaines de milliers d’emails des téléspectateurs du Petit Journal. La requête était simple :

« Fox News doit présenter des excuses à son public pour avoir diffusé de fausses informations à propos de la France ! »

foxnews-clemente

Je ne peux que vous recommander Le Petit Journal du vendredi 16 janvier, tant le dialogue mimé entre Yann Barthès et le portrait de Michael Clemente est savoureux.

Pour revoir l’émission du 16 janvier, sur ces « poules mouillées » de Fox News :

Épilogue

L’afflux d’emails adressés au directeur de la rédaction a dû porter ses fruits, car durant le week-end du 18 janvier, victoire pour la France ! Fox News a présenté plusieurs rectificatifs et s’est excusée à de nombreuses reprises pour avoir diffusé de fausses informations sur la France et le Royaume Uni (où la ville de Birmingham toute entière était cataloguée en « no go zone », à l’aise).

Alors forcément, lundi soir, Le Petit Journal s’en est donné à coeur joie, en diffusant une boucle des différentes excuses, mais également les railleries des concurrents de la Fox. Yann Barthès reste cependant lucide sur la portée réelle de cette semaine de harcèlement médiatique, dans une interview au New York Times :

« M. Barthès a précisé qu’il n’était pas certain que Le Petit Journal soit véritablement le facteur déclencheur de ces excuses. « L’important est que nous nous soyons bien amusés », ajoute-t-il. »

En effet, Fox News s’excuse régulièrement à l’antenne : pour des informations non vérifiées comme pour des propos déplacés, comme en témoignait le montage proposé par Le Petit Journal au cours de la même émission, qui relativise la portée des excuses présentées à la France et au Royaume Uni : il s’agit somme toute d’une monnaie courante pour cette chaîne « d’information ».

Par ailleurs, l’ambassadeur de France aux États-Unis avait également donné de la voix sur Twitter à propos des fameuses « no go zones ». Mais on ne peut pas nier que les actions du Petit Journal ont eu le mérite de retenir l’attention de la chaîne. Et peut-être que ses dirigeants ont décidé de réagir avant que toutes les boîtes mail de la direction générale ne soient hors d’usage…

Si c’était le cas, peine perdue, car pour la forme (et sans doute en représailles pour avoir ignoré la courtoisie minimale due à des confrères), Yann Barthès a invité une dernière fois les téléspectateurs à saturer une boîte mail : celle du numéro 1 de Fox News. Mais attention, c’est pour le remercier d’avoir présenté des excuses aux Français•es.

foxnews-roger-ailes

Il ne sera pas dit que les Français•es ne sont pas poli•e•s.

Pour revoir le dénouement cathartique de cet épisode, hautement jouissif :

Mieux vaut en rire… ?

On peut compter sur Le Petit Journal pour tourner en dérision une situation autrement préoccupante ; derrière cette semaine de blagues potaches et d’excellents sketchs d’Éric et Quentin, la première chaîne d’information en continu aux États-Unis a tout de même allègrement répandu l’idée que des quartiers entiers de Paris étaient aux mains des islamistes radicaux.

Comme si les musulman•e•s n’étaient pas assez stigmatisés en ce moment, entre les attaques terroristes perpétrées contre leurs lieux de culte et certains commerces, entre les regrettables injonctions à se désolidariser des frères Kouachi…

À lire aussi : Jamel Debbouze, français, musulman, patriote et croyant, réagit aux attentats contre Charlie Hebdo

Alors certes, Fox News a présenté des excuses, et qui prend cette chaîne au sérieux de toute manière ? (Yann Barthès a tout de même souligné à plusieurs reprise le poids de son audience, au-delà des 2 millions de téléspectateurs.) Mais au lendemain de ce mea culpa bien peu convaincant, le New York Times publiait une tribune de Marine Le Pen, intitulée Bien nommer la menace : la France a été attaquée par le fondamentalisme islamique.

Il est déjà suffisamment critique de lutter contre les amalgames dans les médias nationaux. Si la presse américaine et internationale s’en mêle, et se fait le relai des voix les plus clivantes et des thèses les plus dangereuses, j’espère que nous pourrons compter sur d’autres chevaliers que Le Petit Journal pour dénoncer ces manipulations nuisibles à tou•te•s.

De son côté, Anne Hidalgo, la maire de Paris, a annoncé son intention de porter plainte contre Fox Newspour le préjudice que la chaîne a causé à l’image de la ville de Paris.

foxnews-proces-plainte

Avais-tu suivi l’affaire Fox News contre Le Petit Journal ? Que t’inspire cette courte mais intense saga ? Est-ce que ta confiance dans les médias a évolué ces derniers temps ? Pourquoi ? Viens en débattre dans les commentaires !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pitachok
    Pitachok, Le 21 janvier 2015 à 11h55

    @Puppa ça fait longtemps que je pense a V for Vendetta. Je trouve ce film d'utilité publique surtout au vu de ce qui se passe pour le moment...

    Merci tout plein pour vos articles et votre regard sur le monde. Je ne suis pas toujours d'accord mais au final, ce qui compte c'est d'avoir potassé son sujet. Ce qui est, il me semble, normal et basique chez un journaliste . non? :)

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)