PETA veut que vous baisiez comme des lapins

La PETA vient de sortir un nouveau spot de pub. Le message ? Devenez vegan et devenez donc... une bête de sexe.

« Monté comme un cheval », « faire la bête à deux dos », « baiser comme des lapins », « doggy style » (le terme anglais pour dire « levrette »)… quand il s’agit de parler de sexe de façon un peu crue ou vulgaire, les animaux s’invitent souvent dans la conversation (sans parler de la « chatte »). Ils évoquent une partie de pattes jambes en l’air sauvage et frénétique.

C’est sur cette association d’idées que surfe la PETA, qui milite contre l’exploitation des animaux, avec un nouveau spot vous encourageant à devenir vegan pour obtenir l’énergie sexuelle d’un animal en rut (sexy) (non). Après un précédent spot remplaçant des pénis par de gros légumes, cette-fois ci, on s’inspire directement de l’accouplement animal.

D’après l’association, si on peut faire un lien entre véganisme et vitalité au lit, c’est parce que « le sang des végans n’est pas obligé de lutter pour se frayer un chemin à travers les blocs de cholestérol de leurs artères, leur corps fonctionne mieux, y compris dans la chambre ! » ; elle précise que « le cholestérol dans la viande, les œufs et les produits laitiers peut ralentir le flux sanguin de tous les organes, y compris ceux qui sont vitaux au lit ». On promet carrément que « Les mangeurs de viande peuvent passer de niveau lamentable à torride au lit, simplement en devenant végans ».

À mon sens, partir de ce principe revient à résumer « bon au lit » en « peut durer longtemps et avoir une érection satisfaisante ». Certes, mais encore ? Quid de la dextérité, du rythme, de la tendresse, de la complicité, bref, de tout ce qui fait que non, les vibromasseurs ne dirigeront jamais le monde (même le sacro-saint Fairy, sisi) ? Et dans ce spot, qui place en exemple un monde animal où la femelle est toujours soumise, inactive, quel message fait-on passer concernant ce qui est une « bonne » relation sexuelle, un ébat « réussi » ?

La PETA est souvent critiquée pour le caractère « à côté de la plaque », parfois insultant, de ses publicités. Pas sûr que celle-ci fasse remonter la cote de popularité de l’organisation.

Pour en savoir plus…

Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pépite1988
    Pépite1988, Le 10 mai 2013 à 2h44

    panda-4;4099817
    La vidéo est marrante mais à part ça, j'en ai marre que la PETA me tape dessus parce que je mange de la viande.

    Tout ce que je mange, je sais d'où ça vient, des cailles et des lapins de mon papy, des agneaux d'un copain à mon père, du chien de mon voisin (non, j'déconne :cretin:), c'est pas des animaux martyrisés, enfermés dans 1m² pendant des semaines, où est le problème?

    Surtout que niveau crédibilité, ça vole pas haut, j'ai une amie vegan qui rit en rit bien, de leurs pubs.
    Pourquoi te sens tu visée personnellement Panda ? Si tu dis assumer tes habitudes alimentaires , pourquoi accorder de l'importance aux campagnes peta. Y Serais tu sensible?

    En tout cas, je te félicite de faire attention à la provenance de ta "viande". Si tout le monde  faisait ainsi, on ferait un grand pas.

    Je suis végétarienne , et j'avoue ne pas adhérer aux campagnes sexuelles de PETA... Je pense qu'elles ont vocation à dresser un portrait plutôt jovial du végétarien , mais tout ça nous décrédibilise plutôt ...
    Il est clair qu'on se fait passer pour des relou extrémistes et aigris .. surement parce que l'on titille la culpabilité et les habitudes des gens. Pourtant, on peut aborder ce mode de vie avec joyeuseté et enthousiasme.
    Ils ont voulu donner un petit coup de neuf au militantisme ... une bonne attention. Malheureusement ,ça ne nous aide pas et ça n'encourage pas les gens à changer ...

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)