Ces personnages de fiction qui peuplent mes fantasmes

Naya s'amourache parfois de gens qui n'existent pas. Elle n'est pas folle, elle trouve seulement certains personnages de fictions extrêmement charismatiques...

Ces personnages de fiction qui peuplent mes fantasmes

Parfois je regarde des fictions et je me mets à fantasmer sur des personnages qui n’existent pas. Souvent ce sont des dessins animés dans lequel le héros est charmant, parfois c’est le rôle interprété par un acteur (la normalité serait de fantasmer sur l’acteur en lui-même, mais non)…

Je vous raconte mes fantasmes bizarres : jetez-moi la pierre si vous le voulez, on se retrouve en 2054 quand j’aurais inventé un moyen de les rendre vivants !

À lire aussi : Ces mecs sexy dans les dessins animés #1

Dimitri dans Anastasia, le voyou au coeur tendre

Anastasia est, de loin, mon film d’animation préféré. Il est le dessin animé que j’arrive à regarder tous les mois sans avoir envie de vomir. Quand je le visionne, mon coeur se remplit de joie et je me mets parfois à chanter comme une enfant sur Loin du froid de décembre

À lire aussi : Trois dessins animés qui trichent avec l’Histoire

Mon amour pour ce chef-d’oeuvre n’est pas uniquement dû à son scénario parfait et à ses musiques entraînantes. À vrai dire, ce qui me passionne le plus dans ce film, c’est de fantasmer sur Dimitri !

anastasia-dimitri-baiser

Là, j’imagine que c’est moi qu’il embrasse.

Dimitri est loin du cliché « prince charmant » — d’abord parce qu’il est pauvre et loin d’avoir un titre princier, mais aussi parce qu’il a un sacré caractère. Sa mèche rebelle et son accoutrement de petit brigand du début XXème ne me déplaisent guère… Mais ce qui me charme le plus c’est sa voix, interprété par le doubleur Emmanuel Curtil, voix officielle de nombreux personnages sexy des dessins animés et de Chandler dans Friends !

À lire aussi : Top 10 de mes doubleurs français favoris

Combinez tout ça et vous obtenez l’homme parfait. Tellement parfait que j’irais carrément le chercher en Russie s’il existait…

Nicky Larson, le faux mec « en chien »

J’ai fantasmé sur un nombre incalculable de personnages de mangas. Mais mon premier amour restera toujours Nicky Larson. 

À lire aussi : Le Top 8 des moments de séries télé par La Ringarde

Il avait beau sauter sur toutes les femmes et même sur leurs sous-vêtements quand ils étaient encore dans leurs tiroirs, Nicky c’était le mec que je rêvais d’avoir pour me protéger si jamais j’étais témoin à charge dans une affaire très dangereuse.

nicky larson

Même si c’était un idiot dans la vie, en tant que détective privé et garde du corps, il était très doué. Il pouvait passer de plaisantin à  « mec sexy avec un revolver qui tue des méchants » en à peine quelques secondes !

Nicky Larson était dessiné avec de TRÈS larges épaules, qui, sont loin de refléter la réalité du corps masculin… Ce détail physique me faisait un peu peur (parce que j’aime les humains en général) mais je pouvais faire abstraction de ce petit désagrément pour devenir sa femme.

Legolas (ou Orlando Bloom en mieux)

Il s’agit cette fois-ci d’un personnage de film. Legolas est un elfe dans Le Seigneur des Anneaux. Alors selon certain•e•s, un elfe c’est pas sexy, mais sachez qu’un elfe joué par Orlando Bloom, si.

legolas

« Bonjour, veux-tu que je porte tes enfants elfes ? »

Je ne fantasme pas sur l’acteur, mais bien sur le personnage dans le film. Je n’ai pas lu le bouquin alors Orlando est ma seule référence !

À lire aussi :

Je ne pourrais pas vous dire ce qui me plait chez lui : peut-être ses oreilles pointues et ses cheveux blonds, ou la manière dont il saute et virevolte en lançant ses flèches… Sans doute tout ça à la fois.

Et vous, sur quels personnages imaginaires vous fantasmez ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 117 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Crazy
    Crazy, Le 7 octobre 2015 à 22h07

    @Mels Y'aura une saison 2 du jeu ? NEED !

Lire l'intégralité des 117 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)