Le permis à 1€ et sa pub sexiste

Une publicité sexiste à souhait pour le permis à 1€ a été pointée du doigt il y a quelques jours, à raison.

Le 30 janvier, des collectifs féministes, dont Osez le féminisme, partageaient une publicité de l’ECF (École de Conduite Française) Bouscaren sur les réseaux sociaux.

La photo montre une jeune femme aux jambes interminables, assise sur sa valise au milieu de la route, le pouce levé pour montrer qu’elle est en train de faire du stop. Au-dessus d’elle, on peut lire une inscription qui se passe de commentaire :

« Vous pourriez la prendre pour 1€ par jour… »

Et soudain, on est nombreuses à se rappeler des raisons qui nous poussent à refuser d’envisager faire du stop.

Une façon tout à fait classe de comparer le principe du permis à 1€ par jour à une fille, façon grosse vanne bien grasse tu peux prendre la fille EN AUTOSTOP pour 1€ par jour, la blague c’est que t’as cru que c’était son fion que tu pouvais prendre tout court, LA PUTAIN DE MARRADE J’TE JURE »). L’humour est sexiste (et facile) (et d’un autre temps). Sur leur page Facebook, néanmoins, l’ECF Bouscaren se défend : « une version masculine existe aussi ». C’est vrai qu’elle existe :

Mais est-ce que ça soulage ? Est-ce que ça change quoi que ce soit ? Bah non : c’est tout autant sexiste, tout aussi dégradant pour l’image des hommes que l’autre l’est pour celle des femmes (bien que le jeu de mots avec « prendre » fonctionne moins pour l’homme que pour la femme). Le corps du mâle de la pub est tout aussi objectifié que celui de la femme.

Ce n’est pas en traitant autant les hommes comme une marchandise que les femmes qu’on calme les critiques, mais en arrêtant de considérer n’importe quel être humain comme une marchandise. À ce que je sache, l’égalité, vaut mieux l’envisager comme un nivellement vers le haut, pas comme une dévalorisation de l’image de tout le monde.

Quoiqu’il en soit, Norabz et Melissa Bounoua, les créatrices de l’excellent tumblr m-e-u-f-s, ont envoyé un mail à l’ECF Bouscaren. Un mail qui n’est pas resté sans réponse. Une réponse qui n’est pas restée sans ce qu’on peut considérer comme de la mauvaise foi façon « ah mais non, ah mais pas du tout, ah mais vraiment vous avez l’esprit mal tourné ».

Elles ont également relayé la réaction de Romain Davignon, l’auteur de ces deux publicités, pour Médiatérranée. Il réagit de manière bien différente mais tout aussi irritante, s’inquiétant de voir qu’une poignée de féministes n’a que ça à faire de s’élever contre ce qu’elles perçoivent comme du sexisme dans une publicité alors que dites, franchement, il y a de vrais combats à mener pour l’égalité hommes/femmes. Un post que je vous invite vivement à lire, au-delà de cette citation du publicitaire :

« Pour moi, ces gens vont nous amener dans une société de dictature et pour moi, elles pensent qu’elles ont le monopole de la bonne pensée, pour moi elles ont le monopole de la bêtise. »

Mansplaining, vous avez dit mansplaining ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 20 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lilmivaness
    Lilmivaness, Le 5 février 2014 à 21h12

    Super l'excuse ! Il y a une version masculine youpi !

    Franchement quand je regarde ces 2 pubs ça me fait penser au porno.

    Et vous savez pourquoi ?

    C'est pas leur style non, c'est le fait qu'on voie le visage de la femme et pas celui de l'homme.
    Exactement comme dans un film porno hétérosexuel (où les 2 sexes sont représentés bien sûr) mais où l'homme a le "droit" à son anonymat (pareil dans le porno amateur les hommes mettent souvent des masques tandis que la caméra se concentre beaucoup sur le visage des femmes).
    Pourquoi ?
    S'ils ne considéraient pas ça comme honteux on verrait leur visage, aucune honte à avoir. Pourquoi masquer le visage d'un genre et pas celui d'un autre ?

    On pourrait dire que le fait de cacher le visage objectifie la personne mais je pense que c'est un procédé utilisé quand ils trouvent une démarche honteuse et ainsi veulent protéger leur anonymat.

Lire l'intégralité des 20 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)