Une youtubeuse invite son père à faire la voix off de sa vidéo, pour un résultat savoureux

Par  |  | 11 Commentaires

Megan a eu l'idée de proposer à son père de faire la voix off de son tuto beauté, et ses commentaires sont aussi savoureux que drôles !

Une youtubeuse invite son père à faire la voix off de sa vidéo, pour un résultat savoureux

Megan, youtubeuse connue sous le pseudonyme de Meggs and bacon, a eu l’idée de proposer à son père de faire la voix off de son dernier tuto beauté, en parlant à la première personne. Et le résultat est très, très drôle :

Dès les premières secondes, on sent que le papounet est d’humeur taquine quand il commence par faire une bonne grosse boutade sur la base ELF qu’utilise sa fille :

Tout d’abord je vais utiliser cette base hydratante ELF, qui est composée de sueur d’elfs.

On est au top de la blague de daron là.

Il renomme au passage le Beauty Blender de sa fille « squishy egg », comprenez « œuf mou ».

La façon dont sa fille applique son fond de teint a l’air également de l’intriguer :

Et ce que j’aime faire ce sont de stupides petites taches qui s’apparentent davantage à du camouflage.

Donc si j’étais entourée de maquillage, tu ne pourrais plus me voir car je suis tout de camouflage vêtue.

La fille en prend encore pour son grade quand le padre s’attaque à son Artis Brush (pinceau visage à la forme arrondie) :

J’utilise ce pinceau, c’est un pinceau très cher. Je pourrais utiliser n’importe quel autre pinceau mais celui-ci me donne l’air chic.

L’anticerne n’est pas oublié puisqu’il est renommé « Pocahontas gel » au passage. Je dois dire que je préfère ce nouveau nom !

Au moment de mettre de l’highlighter, c’est là que Megan se prend un petit taquet, gratuit, de la part de son père :

Je vais en mettre un peu là comme j’ai de la moustache, pour cacher un peu tout ça.

Si j’en crois le nombre de vues de la jeune youtubeuse, il semblerait bien qu’elle soit l’une des personnes à l’origine du tag « my dad does my voiceover » qui se traduit par « mon père fait ma voix off  ».

De nombreux•ses youtubeur•ses ont réalisé leur propre version :

Si tu as envie de voir plus de vidéos dans ce style, tu sais ce qu’il te reste à faire !

À lire aussi : Mon père et moi, une relation fusionnelle — Fête des pères 2016

Marina

Marina va t'enseigner le b.a.-ba de la cosmétique. Il t'es déjà arrivé de te coucher sans te démaquiller? Sache que si elle avait été là à ce moment précis, elle t'aurait ramené des cotons et de l'eau micellaire. Il y a des choses avec lesquelles il ne vaut mieux pas déconner en sa présence !

Tous ses articles

Commentaires
Forum (11) Facebook ()
  • Ütie
    Ütie, Le 21 décembre 2016 à 16h56

    Née début des années 80, je n'avais pas le droit de me maquiller (ni de m'épiler d'ailleurs...) avant d'être adulte (18 ans).

    Mais je pense que c'est parce que mes parents avaient une éducation plutôt "à l'ancienne", parce qu'il y avait d'autres nanas de mon âge qui se maquillaient un peu, mais ça restait plutôt léger. On avait bien conscience qu'il fallait "être belle" en tant que nana et qu'on était jugées sur ça... mais j'ai l'impression que c'était pas encore aussi important de l'être à grand coup de maquillage et de sophistication (épilation des sourcils, redessiner le visage etc). Dans mon collège et lycée, la plupart des nanas avaient le look "jogging-décontracté" sans être apprêtées et avec vaguement une queue de cheval.

    C'est allé en empirant j'ai l'impression, l'injonction "tu te dois d'être belle, encore plus belle, sans défaut. Et ce qui n'était pas des défauts avant est devenu inacceptable maintenant", d'ailleurs on me fait beaucoup plus remarquer mes grains de beauté maintenant "oh tu ne les couvres/caches pas" que y'a 10 ou 20 ans. Enfin, y'a 10 ou 20 ans, on ne m'a même JAMAIS fait une seule remarque là-dessus... en fait... c'était normal d'avoir des grains de beauté. Et des rougeurs de temps en temps... maintenant que j'y pense...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!