Les femmes se voient plus « laides » qu’en réalité

Pondu par Annelise le 21 mai 2013     

Dove a lancé une campagne pour montrer que les femmes se dévalorisent toujours au niveau physique par rapport à la réalité, à l’aide de dessins…

Edit du 21 mai 2013 : cette pub est désormais la plus vue sur YouTube ! Avec 114 millions de visionnages en un mois, autant dire que l’impact est plutôt balèze pour Dove. L’occasion de se la repasser un petit coup, parce que y’a pas de raison.

source

Article original du 17 avril 2013

Dove a engagé un dessinateur spécialisé dans les portraits de criminels (vous savez, les avis de recherche), pour dessiner les femmes selon deux descriptions différentes. Le but ? Montrer la différence entre l’image qu’on a de soi, et celle qu’on renvoie aux autres. Ce n’est pas la première campagne de la marque qui va dans ce sens, mais celle-ci est tout de même sacrément bien foutue !

À gauche, le portrait selon la description donnée par la femme elle-même. A droite, le portrait selon la description donnée par un inconnu… Comme de par hasard, le dessin de gauche est tout de même nettement moins flatteur. Et c’est vrai, on a tendance à se focaliser sur notre horrible nez crochu alors que c’est peut-être pas ce que remarquent les autres en premier. La vidéo réalisée par la marque vous montre la démarche histoire de mieux comprendre (les larmes sont un peu exagérées mais bon).

De mon côté, pas de dessinateur chevronné mais un peu bon vieux Paint, voici comment je me vois (à quelques détails près) :

Les femmes se voient plus laides quen réalité dove

Et vous, ça donnerait quoi ?

via

Ça vous a plu ? Partagez !

193 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Annelise - Tous ses articles

Née de l'union d'un kabuki ardennais et d'une encre à lèvres rouge, Annelise a délaissé son habitation naturelle (un Sephora de province) pour rejoindre madmoiZelle en 2010. Dans la vie, elle aime manger des burritos, tester des produits de beauté et se croire dans un épisode de Gossip Girl.

Plus de Annelise sur le web :

Tous les articles Beauté
Les autres papiers parlant de ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. ThedreamingThedreaming

    Le 18 avril 2013 à 18:11

    Posté par nevez
    (Je vous préviens, je vais faire la râleuse de service)

    Alors c'est sûr que chez Dove ils sont super forts pour faire des pubs très bon enfant en te vendant par derrière des déo censés améliorer la beauté de tes aisselles (ouais, ouais).

    Mais j'invite tout le monde à aller lire ce post avant de s'enflammer sur la-vraie-beauté-des-femmes-hihi

    (extraits)
    "Let’s look at which descriptors the editors chose to include. When the participants described themselves, these were some of the things that were implied as negative:fat , rounder face , freckles, fatter, 40—   starting to get crows feet, moles, scars…Whereas some of the implied positivedescriptors used by others were:thin face, nice thin chin, nice eyes that lit up when she spoke and were very expressive (my actual favorite),  short and cute nose, her face was fairly thin (this was said twice),andvery nice blue eyes. So… I don’t know if anyone else is picking up on this, but it kinda seems to be enforcing our very narrow cultural perception of “beauty”: young, light-skinned, thin. No real diversity celebrated in race, age, or body shape. So you’re beautiful… if you’re thin, don’t have noticeable wrinkles or scars, and have blue eyes. If you’re fat or old… uh, maybe other people don’t think you look as fat and old as you do yourself? Great? Oh, and by the way, there are real women who look like the women on the left. What are you saying about them, exactly?
    […]
    Because the message that we constantly receive is that girls are not valuable without beauty.
    Brave, strong, smart? Not enough. You have to be beautiful. And “beautiful” means something very specific, and very physical. Essentially every movie and tv show and commercial shows us that, right? It doesn’t matter what other merits a woman posses, if she is not conventionally attractive, she is essentially worthless"


    Voilà, j'arrête de râler maintenant :D

    Merci d'avoir posté des extraits du post ! :)

    "Oh, and by the way, there are real women who look like the women on the left. What are you saying about them, exactly?"

    La phrase ci-dessus est vraiment pertinente ! Good point :top:
  2. Ghost TownGhost Town

    Le 18 avril 2013 à 21:16

    Posté par samsul
    La dernière fois une étude disait que c'était l'inverse, qu'on se voyait plus beau que l'on est vraiment !

    Oh mon dieu mais c'est terrible, je ne me trouve déjà pas géniale, alors les fois où je me sens un petit peu jolie c'est meme pas réaliste oh mais oooh mon dieu c'est terrible :gonk:

    Blague à part, tu as un lien ? Ca m'a l'air intéressant !
  3. ziloaziloa

    Le 19 avril 2013 à 11:30

    Je pense que le biais vient du fait qu'on se voit traditionnellement dans notre miroir, de manière statique. Oui on sourit, mais on est pas "animée", on ne parle pas.
    La personne qui nous décrit nous voit quant à elle en pleine action, et ça change beaucoup de choses (éclats de rire, mimique, rides de joie autour des yeux etc.)
    Certes on peut se voir en vidéo, mais c'est plus rare.
  4. crystalshcrystalsh

    Le 19 avril 2013 à 11:40

    Posté par schlobi
    Évidemment Dove a filmé des gens beau dont le physique ne présente pas de défaut apparent. Personnellement je ne me suis pas du tout retrouvé dans la vidéo puisque personnellement c'est plutôt le contrairemes proches, mes amis et de temps en temps mon copain me rappelle que je ne suis pas belle, ni jolie. Je fais partie de ces gens qui ont un visage atypique (c'est ma propre mère qui me l'a dit). Je ne pourrait en aucun voler dans un magasin car on serait capable de me reconnaitre immédiatement si j'y remettais les pieds.
    Enfin bref  si seulement les pubs (et implicitement notre culture) pouvaient s'intéresser à autre chose que de notre physique, on pourrait alors arrêter de s'apitoyer dessus.

    Eh ben c'est pas trés cool je trouve …
  5. Jambon-beurreJambon-beurre

    Le 21 avril 2013 à 10:08

    La personne qui a eu l'idée de cette pub (oui, ça reste une pub) est un génie !
    J'ai même versé ma petite larmichette à la fin.

    Je me suis beaucoup mieux sentie dans ma peau après l'avoir vu.
  6. sweetonicsweetonic

    Le 21 avril 2013 à 11:32

    Posté par nevez
    J'invite tout le monde à aller lire ce post avant de s'enflammer sur la-vraie-beauté-des-femmes-hihi

    (extraits)
    "Let’s look at which descriptors the editors chose to include. When the participants described themselves, these were some of the things that were implied as negative:fat , rounder face , freckles, fatter, 40—   starting to get crows feet, moles, scars…Whereas some of the implied positivedescriptors used by others were:thin face, nice thin chin, nice eyes that lit up when she spoke and were very expressive (my actual favorite),  short and cute nose, her face was fairly thin (this was said twice),andvery nice blue eyes. So… I don’t know if anyone else is picking up on this, but it kinda seems to be enforcing our very narrow cultural perception of “beauty”: young, light-skinned, thin. No real diversity celebrated in race, age, or body shape. So you’re beautiful… if you’re thin, don’t have noticeable wrinkles or scars, and have blue eyes. If you’re fat or old… uh, maybe other people don’t think you look as fat and old as you do yourself? Great? Oh, and by the way, there are real women who look like the women on the left. What are you saying about them, exactly?
    […]
    Because the message that we constantly receive is that girls are not valuable without beauty.
    Brave, strong, smart? Not enough. You have to be beautiful. And “beautiful” means something very specific, and very physical. Essentially every movie and tv show and commercial shows us that, right? It doesn’t matter what other merits a woman posses, if she is not conventionally attractive, she is essentially worthless"


    Voilà, j'arrête de râler maintenant :D
    Je suis allée lire cet article et je suis entièrement d'accord avec cette fille! Je suis d'accord pour dire que les initiatives de Dove sont en général bonnes, mais je n'ai pas aimé cette pub. La musique, les plans de caméra…ils en ont fait trop, pour émouvoir, et sur moi ça a créé l'effet inverse!
    Maintenant, j'avoue que c'est plutôt plaisant (et même rassurant) de se dire qu'on se voit plus laid qu'en réalité. Mais je ne crois pas qu'on puisse faire de généralités pour ce genre de chose, notre rapport à nous-même est différent pour tous.
  7. tupuducutupuducu

    Le 21 mai 2013 à 15:25

    Posté par schlobi
    Enfin bref  si seulement les pubs (et implicitement notre culture) pouvaient s'intéresser à autre chose que de notre physique, on pourrait alors arrêter de s'apitoyer dessus.


    :top:
  8. LitchibeeLitchibee

    Le 17 juin 2013 à 00:57

    Pas mal cette vidéo, j'aime beaucoup l'approche de Dove qui tente de se démarquer de toutes les autres marques. Ça permet de prendre un peu de recul sur l'image qu'on a de soi… Et c'est positif :happy:
  9. MelfïnnMelfïnn

    Le 12 juillet 2014 à 22:57

    Très bel article à partager, je pense qu'une grande majorité de la population peut se sentir concerné, et Dove est effectivement douée pour sensibiliser son public ^^

    Après, quand je vois ce genre de pub je me dis juste que ça m'aide à me sentir mieux (l'effet "je me sens moins seule") mais ce n'est pas ça qui va me faire acheter des produits de la marque. L'objectif étant certainement de vendre, je serai plus curieuse de voir les chiffres du coup…
  10. NephtisNephtis

    Le 13 juillet 2014 à 04:14

    Sorry mais je vais faire ma râleuse de service :fear:
    Oui cette pub change du message habituel de l'industrie de la beauté, et pour ça c'est cool.
    MAIS je trouve que c'est un peu facile/paternaliste/hypocrite de dire aux femmes "ralala mais allez vous êtes belles, arrêtez de vous rabaisser toutes seules!!" alors que ça ne sort par de nul part. On se prend dans la tête à longueur de temps qu'il faut penser à notre apparence, et ce depuis notre plus jeune âge. Ces insécurités proviennent de grosses compagnies, (comme Unilever, dont Dove fait partie) donc s'ils veulent faire une campagne comme celles-ci se serait au moins honnête de mentionner ces forces extérieures (=eux et leurs copains) au lieu de prétendre que c'est une responsabilité qui incombe à chacune d'entre nous.
    Pour celles qui parlent anglais, un extrait d'un article qui résume très bien le problème:

    "To borrow the beautiful words of Jessica Valenti, beauty companies now want women to feel insecure about our insecurities. Unlike Evolution, the campaign that focused on the beauty industry's mass use of Photoshop, the largely derided sketches campaign doesn't blame the big players for creating insecurities — they blame women. By getting "regular" women to describe their faces to a forensic artist, they uncovered the shocking insecurities that their parent company, Unilever, has built its empire on. The video, intended to shock us all to see women being so hard on themselves, is instead being criticized for its omission of the origin of those insecurities. Women are not born thinking they are fat/ugly/unlovable/unworthy, they are taught to feel that way by the beauty industry, an empire on which Unilever comfortably sits.

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !