Le tourisme des peluches japonaises à Barcelone

Si vous vous demandiez quelle entreprise vous pourriez monter, sachez que le secteur du tourisme ouvre une branche inédite : le tourisme pour peluches. L’idée a été lancée par une agence espagnole, Barcelone Toy Travel, qui propose aux touristes du monde entier d’envoyer leurs peluches en vacances. Un nouveau concept de vacances écolo ? Pour […]

Le tourisme des peluches japonaises à Barcelone

Si vous vous demandiez quelle entreprise vous pourriez monter, sachez que le secteur du tourisme ouvre une branche inédite : le tourisme pour peluches. L’idée a été lancée par une agence espagnole, Barcelone Toy Travel, qui propose aux touristes du monde entier d’envoyer leurs peluches en vacances. Un nouveau concept de vacances écolo ?

Pour 70 euros, les voyagistes catalans font faire un tour de la ville aux peluches pendant 6 jours, et prennent des clichés typiquement touristiques, où les peluches posent devant les principales attractions / monuments. Ils envoient en prime une petite carte postale aux propriétaires. Après le séjour, les peluches sont renvoyées chez eux.

Mais le concept excentrique séduit surtout les Japonais. Le porte-parole de l’agence a admis à Newslite TV que si les peluches de toute nationalité étaient bien reçues, ils accueillaient surtout celles en provenance du Japon, et représentaient plus de la moitié de leur chiffre d’affaires.

Moyen d’avoir des photos rigolotes ou remède à la crise ? Le tourisme pour peluches n’est pas vraiment une alternative, plutôt un divertissement original à moindre coût.

Dans tous les cas, on ne peut nier l’influence d’Amélie Poulain dans ce nouveau business.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Jixels
    Jixels, Le 30 janvier 2011 à 0h02

    Je trouve ça rigolo ! Après de là à payer pour ça, euh, il y a tout un monde :d

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)