REPLAY — Paul Taylor, l’Anglais jamais content de What The Fuck France en interview

Paul Taylor, c'est l'Anglais qui s'énerve contre toutes les choses qu'il ne comprend pas en France... Viens découvrir sa vie et son œuvre en interview !

Vous connaissez sûrement Paul Taylor.

Mais si, vous savez, c’est l’Anglais qui s’énerve sur tous les trucs qu’il ne comprend pas en France. On l’a connu avec son sketch sur la bise, début 2016.

Cette vidéo a vite grimpé à plus de 2 millions de vues sur YouTube. Depuis septembre 2016, Paul Taylor sévit sur Canal+ dans l’Émission d’Antoine (de Caunes) tous les samedis : il présente What The Fuck France !

Avant, Paul bossait chez Apple en tant que formateur — non, je ne l’ai pas stalké, c’est écrit sur son site Internet. Il s’est laissé un an pour réaliser son rêve : gagner sa vie en tant qu’humoriste. Une année qu’il a documentée en podcasts (et que j’ai écoutés en très peu de temps).

Après s’être déchaîné sur Les César, le travail, l’administration ou les Parisiennes, peut-être que sa prochaine cible sera les médias français, qui sait ?

Même pas peur, Paul !

Ce dont on a parlé pendant l’interview :

Viens t’abonner aux podcasts madmoiZelle pour les emmener dans ton téléphone partout où tu vas. N’hésite pas à télécharger une application de podcasts sur ton portable d’ailleurs, ça occupe bien les trajets en transports en commun ou les heures de ménage.

Si tu veux être informé•e de tous les prochains podcasts, tu peux visiter régulièrement notre page Évènements.

À lire aussi : On fait le point calmement (à chaque instant) avec Bérengère Krief

Réécoute ce podcast audio et emmène-le partout

Tous nos podcasts audio sont disponibles :

Sur iTunes

Sur podcloud.com

Sur Soundcloud

Via ce flux RSS

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fab
    Fab, Le 15 mars 2017 à 21h19

    UP ! C'est ce soir !

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)