Palais Duplex, pour suivre le Festival de Cannes 2014 avec Arte.tv

Palais Duplex, c'est un bon moyen de suivre le Festival de Cannes 2014 sans tourner des fesses, et c'est sur Arte.tv.

Palais Duplex, pour suivre le Festival de Cannes 2014 avec Arte.tv

« Le Festival c’est pas sérieux et parfois même ça peut être drôle. C’est notre mission. »
– Henry Michel

J’aime bien commencer mes articles par une citation alignée sur la droite. Ça donne un côté solennel, un peu comme lancer l’Ave Maria avant de prévenir les gens présents à ta soirée qu’il y a plus rien à boire. Ça fait son petit effet.

L’année dernière, pour suivre Cannes 2013 (même si j’y étais je pouvais pas tout voir de moi-même), je regardais quotidiennement Cannes Cocktail, avec Henry Michel et Clément Andréoli dit KleM. J’aimais bien, c’était bien, je riais grassement.

Je sais que tu te dis un truc comme « non mais attends, c’était son premier Cannes, en vrai elle a dû tester des trucs durs là-bas genre la MDMA, le Schweppes nature et l’herbe à chat, j’fais pas confiance aux conseils en humour d’une junkie temporaire » : promis, même pas j’ai touché avec un bâton à autre chose que de la bière et des cocktails, tu peux donc me faire confiance et aller regarder les épisodes toujours disponibles sur YouTube.

J’étais donc assez triste de savoir que Cannes Cocktail ne revenait pas cette année, mais j’ai vite retrouvé le sourire puisque Henry Michel et KleM (entre autres) sont de retour avec une nouvelle façon de suivre le Festival de Cannes 2014 : Palais Duplex !

Sur Palais Duplex tu retrouves des scoops, et puis aussi des scoops. Tu peux même y découvrir la version censurée par la principauté du scénario de Grace de Monaco d’Olivier Dahan.

Mais Cannes, c’est du cinéma, et Palais Duplex l’a bien compris : Bélinda Saligot est donc allée demander aux personnes qui venaient de voir Faire : L’amour de Djinn Carrénard, qui ouvrait la semaine de la critique, ce qu’ils avaient pensé de l’expérience :

Palais Duplex propose des reportages sur le terrain, mais aussi des comparatifs savamment pensés (qui, de la présidente du jury Jane Campion ou d’Ayem en culotte, remporte le tweet-game ?) ou encore le point de la rédaction, où Henry Michel, face caméra, revient sur la journée et la soirée de la veille.

Malheureusement, comme à chaque lancement d’initiative, on se retrouve face à quelques couacs. Comme diffuser le mauvais point de la rédaction au mauvais moment. Tout est perfectible, ne les jugeons pas :

Allez, mets-toi en route pour la galéjade et va donc découvrir tout Palais Duplex par toi-même. Et si en chemin tu te perds, n’oublie jamais où tu es.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire