L’ours en peluche vibrant, le sextoy qui anéantit ton enfance

Ô rage, ô désespoir, ton enfance est sur le point d'imploser. La grande famille des sextoys vient de s'agrandir grâce à un tout nouveau modèle, version ours en peluche.

La communauté des chibres en plastiques est en colère. Leurs revendications sont claires : il va falloir éradiquer une abomination de leurs platebandes. Son nom ? Teddy Love, un nouveau modèle de sextoy à l’effigie de l’ours en peluche partageant le lit de milliers d’enfants. Mais jamais de cette manière-là.

Avant, ce genre de peluche était destinée à calmer les colères, repousser les Gremlins du placard ou servir d’oreiller poilu. En 2014, les humains ne serreront plus leur Teddy Bear contre leur coeur en cas de crise de solitude : ils iront se le carrer directement entre les cuisses.

Ce prototype de sextoy vient d’être proposé par Dawn Harmon et une campagne de crowdfunding propose de le produire en masse puis le vendre à des humains sans défense. Teddy Love ressemble à une peluche comme les autres. Elle passe inaperçue et est vachement plus discrète qu’un double dildo de la taille d’un phallus de baleine. Mais le museau de l’ours est vibrant (et on peut régler la vitesse, l’intensité…). La créatrice explique que le nez de Teddy stimule le clitoris tandis que sa langue rétractable pénètre dans le vagin.

Tu peux donc désormais te faire administrer un cunnilingus par une gentille peluche toute douce. Je vais me jeter du haut d’une falaise. Je reviens juste après.

http://youtu.be/dbB9gEX8fuQ

http://youtu.be/DXwUdI13ehk

Faites que ce soit une blague.

Pitié. 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kand'x
    Kand'x, Le 26 juin 2014 à 23h01

    Perso je trouve ça très malsain, détourner un symbole de l'enfance en chose sexuelle pour adulte :neutral: :sick:

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)