Our Last Night et les reprises qui rockent les hits de ta radio

Our Last Night et ses reprises viennent mettre du rock dans les tubes de ta radio !

Our Last Night et les reprises qui rockent les hits de ta radio

Pour moi la radio a un problème : elle n’est pas bonne en innovation. Dès qu’un tube est désigné comme tel, les ondes ont tout intérêt à le diffuser en boucle pour ramener un maximum d’audimat. Résultat ? Toutes les stations se ressemblent et finissent par te donner mal au crâne. C’est dommage.

Du metal ou du hardcore sur les grandes ondes, ça va pas la tête ?

Il existe un grand nombre de radios et de chaînes de télé dédiées à la musique. Chacune occupe une place plus ou moins définie et se consacre à la diffusion d’un type de musique : pas de pop sur Skyrock ni de chants grégoriens sur Nova. Il y en a néanmoins qui se cherchent, comme Virgin Radio qui se consacrait à la pop, pour dernièrement se caler gentiment à NRJ, puis revenir à un slogan fourre-tout « La Playlist Pop, Rock, Electro ».

C’est vrai, pour le rap, le R’N’B, la pop et l’électro, de la place, il y en a. Mais qu’en est-il des pauvres âmes déchues, comme moi, préférant suer comme un boeuf pendant un concert de System Of a Down plutôt que de bouger leur boule devant le dernier étron pondu par la première starlette au vocodeur trop persistant ?

Je me cantonne à MTV Pulse, qui mériterait sans doute le prix de consolation pour ses efforts. Mais bon, il faut avouer que le paysage musical du genre est plus que pauvre sur les médias non spécialisés.

Je retourne donc à mes RADIO METAL et autres All The Rage TV. C’est vrai, ce genre de musique attire un public plutôt niche et donc pas forcément dans un format exportable au grand public. Ce que je reproche à certains médias, c’est de ne pas miser forcément sur du neuf, et de se contenter des vieux d’la vieille, étant donné qu’on sait déjà que ça va envoyer du lourd… ou pas.

Ça c’est chez moi. Presque.

Il y a quelques moi, j’ai appris qu’un des groupes qui revient régulièrement dans mes playlists (et aussi, accessoirement, en réveil pour le travail) se lançait dans un projet de reprises de chansons. Ces titres connus par le grand public comme des « hits interplanétaires », il les assaisonnerait à sa sauce.

Et comme c’est toujours un peu drôle de se moquer (gentiment) du star system tout en faisant de la bonne musique, je me suis dit que ça ne pouvait qu’être pertinent.

Revisiter les classiques

Pas besoin de retourner tout l’Internet pour te rendre compte qu’en ce moment les « cover » sont à la mode. En gros l’idée c’est de faire sa propre version d’une chanson (instrumentale, vocale ou les deux) et de la poster sur Internet, d’en faire une maquette, de la chanter aux 90 ans de ta grand-mère, etc.

Les gens sont fous

Certaines versions sont excellentes, d’autres beaucoup moins. Il m’est autant arrivé de trouver une reprise meilleurs que l’original que d’avoir envie d’arracher les cordes vocales de son nouvel interprète. Crois-moi, errer sur YouTube à la conquête de la cover idéale peut te faire passer une meilleure soirée que tu ne le crois.

Et lorsque c’est un groupe qui a déjà fait ses preuves qui s’y colle, tout de suite ça rend quelque chose de plutôt pas mal.

Our Last Night, de la mèche emo à Rihanna

Our Last Night, c’est l’histoire de cinq mecs qui jouent du métalcore depuis 2004. Au départ du côté emo (mèche en option) de la force, ils évoluent depuis 2012 et leur troisième album tire vers un style un peu plus mélodique.

Pour te donner une petite idée, les musiciens ont signés sous le label Epitaph Records, qui gère ou a géré notamment The Offspring, Bring me the Horizon ou NOFX. Leur discographie et leur évolution sont très intéressantes mais ce n’est pas ce qui m’importe aujourd’hui.

En plus ils sont pas dégueu, mais faut pas le dire, on va me traiter de vendue. 

Cette été, le groupe a eu l’idée de sortir un EP intitulé A Summer of Covers. Sur celui-ci, Our Last Night propose ses versions des chansons de Rihanna, Justin Timberlake ou encore Imagine Dragon.

Je n’irai pas dire que ces versions sont meilleures que les originales, car le groupe de rock s’attaque tout de même à des titres et des artistes qui ont su montrer ce qu’ils avaient dans le ventre. Mais quand même, ça me fait chaud au coeur tout ça.

Rihanna — Stay

Justin Timberlake — Mirror

Imagine Dragons — Radioactive

Adèle — Skyfall (qui ne figure pas sur l’EP)

Alors oui, j’en vois déjà certains crier au scandale, au manque d’inventivité. À ceci je te conseillerai de te référer aux premiers singles de Birdy, voilà.

La reprise rock’n’roll : variantes

Si tu as pris goût à ce style de reprises, je t’invite à écouter la série d’album Punk Goes Pop. L’idée étant de faire collaborer plusieurs artistes de la scène punk ou alternative pour créer des reprises (parfois assez folles, dans tout les sens du terme) des morceaux qui inondent ta radio ou qui sont devenu des classiques !

Du coup, Justin Bieber se fait un peu voler dans les plumes avec cette reprise de Boyfriend par le groupe Issues.

Et Glad you Came de The Wanted, passée dans les mains de We Came as Romans, devient la cover de ma vie. Et plus encore.

Bref, ça fait du bien parfois de remplacer l’ordinateur faiseur de tubes en plastoc’ par une vraie batterie non ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Venice
    Venice, Le 20 septembre 2013 à 17h19

    Je me souviens encore de Trevor tout petit tout mignon ! Il a bien changé le garçon :bave:
    La cover de Radioactive ... 10 fois mieux que l'original que j'avais vaguement entendu. Elle est en boucle sur mon iPhone maintenant !

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)