L’ONU dévoile son guide à destination des États pour le climat, en amont de la COP21

Par  |  | 1 Commentaire

Un guide du climat fait par l'ONU et pour les Etats, sur lequel les pays pourront travailler à la COP21, vient de sortir !

L’ONU dévoile son guide à destination des États pour le climat, en amont de la COP21

Alors, si vous n’avez vraiment rien suivi, vous ne savez peut-être pas que dans deux mois se tiendra la COP21 (mais il faut vraiment n’avoir rien suivi et ne même pas lire régulièrement madmoiZelle, honte sur vous sur 26 générations). DONC, dans deux mois se tiendra la COP21, une conférence énorme sur le climat, et ce sera… à Paris !

Un projet d’accord pour la COP21

Du coup, pour bien préparer tout ça, les négociateurs commencent déjà à plancher sur des projets d’accord, histoire d’avoir un document concret sur lequel se baser pendant la COP21. Et d’après LeMonde, tadaaam, ce premier document est sorti hier ! Il fait 20 pages (eh, franchement, ça va, par rapport aux 80 pages de la version précédente…), et c’est le secrétariat de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui l’a sorti.

Dans l’idée, c’est donc un document censé essayer de mettre d’accord les 195 pays participant à la COP21, tout ça dans le but de sceller un accord qui permettrait de maintenir la hausse de la température à +2°C. Quelques critiques ont bien sûr été adressées à ce document, notamment le fait qu’il ne contienne absolument rien sur les énergies renouvelables… ce qui est un peu embêtant quand on sait qu’elles sont l’avenir de notre planète. Il n’est pas non plus fait mention de la sécurité alimentaire, alors que l’ONU vient de voter les objectifs pour 2030, qui parlent notamment d’éradiquer la faim dans le monde.

Mais comme dit, c‘est un projet, une base sur laquelle travailler, et le véritable accord sera sans doute bien différent.

Le bilan des engagements de chaque État pour le climat

La CCNUCC est pas mal active en ce moment et a manifestement envie de faire savoir qu’elle tient à ce que cette COP21 débouche sur des actions concrètes. Ainsi, le 1er octobre, elle avait déjà sorti un bilan des engagements nationaux de 146 États (qui représentaient donc 87% des émissions de gaz à effet de serre), concrètement, qui comptait faire quoi pour réduire lesdites émissions et s’adapter aux effets du réchauffement climatique.

On peut regretter, évidemment, que plusieurs pays producteurs de pétrole n’aient pas participé à ce bilan, et surtout, on peut s’inquiéter du fait que ça ne suffise pas pour permettre à la planète de passer en-dessous de la barre des +2°C… mais ce n’est même pas tellement surprenant. Et puis, ça donne déjà une bonne idée des scénarios nationaux concernant le climat !

Où sont les 100 milliards de dollars promis ?

Mais ce n’est pas tout : demain 7 octobre, on attend un rapport de l’Organisation de coopération et de développement économiques qui doit faire le point sur une décision prise lors de la COP de Copenhague en 2009 : il s’agissait pour les pays développés d’expédier un financement de 100 milliards de dollars aux pays en développement, tout ça à l’horizon 2020. Bilan demain… et ça risque de ne pas être très flatteur pour les pays développés.

Affaire à suivre, parce que Clémence Bodoc et moi, on vous reparlera bien sûr de la COP21 !

À lire aussi : Le Défi Veggie, une semaine 100% végé pour le climat, revient du 4 au 24 juin !

cop21-banner

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Miss Lu

Miss Lu est petite mais elle ne mord pas. Elle aime les Minions, écrire des poèmes et débattre à partir de quatre heures du matin. Elle parle trop fort pour garder ses secrets, et lorsqu'elle dessine des vaches, on les prend pour des chiens.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (1) Facebook ()
  • Pinceau_
    Pinceau_, Le 6 octobre 2015 à 19h24

    Euh oui, effectivement, "on peut regretter" que ce document ne parle pas des énergies renouvelables, ça me semble assez fou quand même. :neutral: Ils sont au courant, à l'ONU, que la façon dont on produit notre énergie est une part essentielle, si ce n'est la part principale, du problème du changement climatique ? Je suis assez perplexe sur ce document de travail, cette "base" aux négociations... :eh:

    Et après on va encore me dire "Oh bah tu vois, les politiques font des choses quand même pour le climat".
    Mon :cucul: oui. :stare:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!