On Beauty, le documentaire pour une redéfinition de la beauté

Dans le documentaire On Beauty, les caméras suivent le photographe de mode Rick Guidotti dans sa tentative de réhabilitation de toutes les beautés.

Rick Guidotti est un grand photographe de mode qui a travaillé pour de nombreux magazines et marques de luxe. Après avoir shooté les plus grandes mannequins du monde, l’artiste en a eu assez qu’on lui impose une certaine vision de la beauté et a décidé de s’intéresser à toutes les beautés dont on ne parle jamais, et plus particulièrement à celle des enfants avec des particularités génétiques bien visibles comme l’albinisme ou les taches de naissance.

C’est cette tentative de réhabilitation de toutes les beauté que suivent les caméras d’On Beauty, un documentaire sur la différence et sur la façon dont nous percevons les individus qui sortent des normes actuelles.

« Souvent, quand je photographie des jeunes un peu différents, quelqu’un vient regarder la photo et me dit « vous arrivez vraiment à révéler leur beauté intérieure », mais aux chiottes la beauté intérieure, ces enfants sont magnifiques ! »

On Beauty vient de sortir aux Etats-Unis, on n’a donc plus qu’à espérer qu’il finisse par arriver jusqu’à nous !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • EleanorRigby
    EleanorRigby, Le 2 août 2015 à 17h54

    Je trouve ce projet génial, vraiment.
    Mais il y a toujours un petit truc qui "m'agace" dans ce genre d'initiatives concernant la beauté. J'aime pas beaucoup cette injonction pleine de bons sentiments qui nous invite à trouver tout le monde "beau", et je parle là de beauté esthétique bien sûr, de beauté extérieur. Parce que la beauté ça reste quand même très subjective et propre à chacun. Il y a beaucoup de personne que je trouve formidables, mais pas forcément belles et je ne vais pas dire que telle personne est belle, juste parce que je l'admire pour ses actes ou parce qu'elle est sympathique. Et ça ne veut pas non plus dire que les personnes que je ne trouve pas belles sont moches bien entendu, simplement elle ne provoque pas chez moi de sentiment particulier d'un point de vue esthétique encore une fois. Et j'ai pas très envie qu'on me dise de trouver quelqu'un beau juste parce que c'est la bonne attitude à avoir, parce que trouver que quelqu'un n'est pas beau ce n'est ni une insulte, ni une vérité générale, c'est juste un point de vue personnel. Si tout le monde est beau, plus personne n'est beau au final. L'article parle d'une redéfinition de la beauté, et je comprends ce que cela veut dire, parce que le problème se pose lorsqu'un seul type de beauté est reconnue comme modèle légitime et oui sur ce point je suis d'accord, il faut donner plus de visibilité à des personnes aux physiques considérés aujourd'hui comme atypiques, pour que l'on puisse se rendre compte qu'une autre beauté est possible. Mais, je trouve que parler de beauté à la place de celui qui en fait l'expérience c'est un peu le priver de sa sensibilité et dans un monde ou tout semble réfléchir à notre place, c'est un peu dommage.

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)