1 / 4

« Obsession With Beauty », les dérives de l’injonction à la beauté dénoncées par une artiste

Par  |  | 4 Commentaires

Une artiste et utilisatrice de BoredPanda a illustré en photo et en dessins les dérives de l'inonction à la beauté, de l'anorexie à la pratique maladive de musculation, dans Obsession With Beauty.

María José Cabezas a.k.a Jo Cabezas est une artiste et utilisatrice de la plateforme participative du magazine BoredPanda.

Cette équatorienne a récemment réalisé une série de photos et d’illustrations, dont l’objectif était de dénoncer les dérives des injonctions à la beauté d’aujourd’hui. Des corps et des visages d’hommes et de femmes sont donc recouverts par de grands dessins mettant en avant les attentes délirantes et dangereuses que l’on peut faire peser sur notre propre image.

Jo Cabezas affuble donc ces personnes de visages tirés, ayant abusé des liftings, des corps torturés par un corset ou par l’anorexie, une bouche cousue, représentant ce qu’une personne boulimique peut ressentir…

Le travail de cette artiste est fort, et montre comment des complexes, une faible estime de soi et des attentes irréalistes peuvent détruire une personne.

À lire aussi : Le culte de la minceur VS mes complexes, une histoire de paradoxes

7 surprises choisies par Elise, + de 35€ de valeur
18.90€ + livraison

JulietteVonGeschenk

Juliette est la rédac mode de mad. Elle a un diplôme de styliste-modéliste, beaucoup trop de fringues dans son placard, et adore les séries animées. Des fois elle vit des hauts, des fois elle vit des bas, mais la plupart du temps, elle vit sa vinaigrette.

Tous ses articles

Commentaires
  • Gadda
    Gadda, Le 30 août 2015 à 12h58

    @MinetteA : en effet, ce n'est pas le sujet de cette campagne, que j'ai trouvé intéressante outre cet aspect :P

    En ce qui concerne ce que tu dis, je ne sais pas pourquoi on ne reconnaît pas une partie de son corps comme la sienne, mais j'imagine que tu as dû faire un sacré travail sur toi-même pour trouver tes raisons, alors bravo à toi :)

    Je suis d'accord avec ce que tu dis. Oui, les personnes qui se soumettent à de la chirurgie recherchent une harmonie, et je pense ça reste malgré tout un peu indissociable de ces standards de beauté qu'on nous rabâche toute la journée. Mais qui sommes-nous pour juger de l'envie ou du besoin de quelqu'un de modifier une partie de son corps ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!