De la brosse à cheveux aux patchs du turfu, bienvenue dans la galaxie des objets beauté connectés

Par  |  | Aucun Commentaire

Les objets connectés font la part belle à l'univers de la beauté en 2017. Marina te présente les nouveautés qui l'enthousiasment et l'intriguent !

De la brosse à cheveux aux patchs du turfu, bienvenue dans la galaxie des objets beauté connectés

On est en 2017 et je ne vois toujours pas poindre une seule voiture volante (#déception), mais j’essaie de voir les choses du bon côté.

En 2016 tu avais pu t’amuser avec une multitude de brosses pour le visage, manuelles ou électriques. On dirait bien que tous les objets familiers que tu connais et que tu utilises vont avoir le droit à un lifting.

Laisse-moi te présenter les nouveautés 2017 qui ne m’ont pas laissé indifférente !

Hair Coach, la brosse à cheveux connectée

Kérastase, c’est la marque dédiée aux soins capillaires du groupe l’Oréal. Elle s’associe à la start-up Withings et sort Hair Coach, la toute première brosse à cheveux connectée.

Pour rappel, Withings est spécialisée dans les produits connectés dans le domaine de la santé.

Cette innovation a été primée au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas, qui est le plus grand salon du monde dédié aux technologies pour le grand public. C’est un peu les Oscars du domaine si tu veux.

Bienvenue dans le turfu.

What's the big reveal? #Kerastase #Hair #Hairdo #CES #CES2017 #Bblogger #Teaser #Staytuned #Haircare

A post shared by Kerastase (@kerastase_official) on

Le teasing était à son comble ces derniers jours sur le compte Instagram de Kérastase et la révélation a eu lieu le mercredi 4 janvier 2017, sous nos yeux ébahis.

brosse-connectee

La Hair Coach et son fidèle compagnon.

La brosse fonctionne avec des capteurs qui récoltent des informations et les transmet à l’application (« ouh toi, tu as les cheveux gras ce matin »).

La Hair Coach délivre un bilan capillaire et recommande au passage des produits Kérastase (tant qu’à faire) pour régler les problèmes auxquels tu serais confronté•e.

Les capteurs vont pouvoir analyser la fibre capillaire sous tous les angles : sécheresse, usure, casse, emmêlement. Elle délivre au passage des informations sur la manière dont tu te brosses les cheveux.

Je ne sais pas comment je réagirais si je me prenais un petit taquet par ma brosse à cheveux connectée sous prétexte que je m’y prends mal depuis toutes ces années (je ne suis pas encore chauve, j’en conclus que je m’y prends pas si mal que ça).

best boss

Mon boss n’a pas eu la chance de bénéficier de cette technologie à temps…

La brosse sera disponible à l’automne 2017 et sera vendue aux alentours de 200€.

Les appareils visage connectés

Samsung a annoncé le lancement de 2 produits complémentaires : le Lumini et le S-Skin.

Sur la chaîne YouTube de Samsung, on retrouve des vidéos explicatives pour les 2 appareils en question, et attention, on dirait un peu un épisode de Black Mirror version Cristina Cordula :

Le Lumini, le Minority Report de la peau

Le Lumini, d’après la marque, est un appareil portable qui :

« détecte les problèmes cutanés avant qu’ils n’apparaissent. L’appareil identifie les problèmes sous la surface de la peau comme les boutons, tâches de rousseur, pores dilatés, rides, rougeurs et sébum ».

Ce genre d’appareil ne remplacera jamais l’œil d’un expert (un dermatologue donc) en cas de problème, mais il peut donner des indications précieuses sur ton type de peau et sur les soucis que tu rencontres au quotidien.

En gros cet appareil est un allié de choc pour comprendre ta peau, si par exemple tu ne saisis pas pourquoi la routine de soins que tu respectes consciencieusement ne produit pas les résultats escomptés.

lumini-samsung

Non, ce n’est pas ce que tu crois

À lire aussi : J’ai brûlé, sans m’en rendre compte, mon capital soleil (mais je vais agir)

Le S-Skin, l’appareil qui analyse et prend soin de ta peau

On passe un cran au-dessus avec le S-Skin qui, lui, établit un diagnostic et permet de t’offrir un soin grâce aux patchs connectés et à la lumière LED.

La marque présente le S-Skin comme :

« une solution pour le consommateur qui va lui faire économiser de l’argent et du temps, tous deux liés aux soins dermatologiques professionnels. Cela comprend un patch avec des micro-aiguilles et un appareil qui analyse et prend soin de la peau ».

skin-s-samsung

L’appareil LED, un smartphone connecté et des patchs du turfu.

Oui moi aussi au terme « micro-aiguilles » j’ai fait un bond en arrière, mais le patch a l’air beaucoup moins flippant que son nom semble sous-entendre.

Le bon côté du futur, moi je l’ai ressenti aux alentours d’1 minute 35 dans la vidéo de démonstration :

On voit qu’il est possible de scanner les patchs connectés grâce à la technologie « NFC », qui permet de (accroche-toi bien) :

« faire le lien entre le monde physique et le monde virtuel. En plaçant deux appareils près l’un de l’autre, une réaction virtuelle en découle ». (Source : Identive NFC)

Mind blown.

HiMirror, le miroir qui en sait plus sur ta peau que toi

himirror

Le HiMirror est un miroir intelligent qui analyse plusieurs facteurs tels que les cernes, les rougeurs, les rides ou encore les points noirs en prenant une photo de l’utilisateur•trice.

Cet appareil délivre un diagnostic similaire à un outil professionnel (comme la Visia dont je te parlais en octobre 2016), ce qui est vraiment impressionnant.

himirror-analyseComparatif entre les résultats du HiMirror et ceux d’un appareil professionnel.

Encore une fois, le but est de délivrer des conseils basés sur une analyse précise et quotidienne de la peau.

L’ère du quantified self

Le quantified self est un terme qui qualifie « les outils, les principes et les méthodes permettant à chacun de mesurer ses données personnelles, de les analyser et de les partager ».

La question que je me pose est la suivante : a-t-on besoin d’avoir connaissance de toutes ces informations ?

Je me demande toujours où sont stockées ces informations quotidiennes et potentiellement sensibles (les applications de santé collectent ce type de données par exemple), et que deviendraient-elles si elles tombaient entre de mauvaises mains ?

Au-delà de mon côté parano qui me fait croire que je vais vivre dans un épisode de Mr Robot, j’ai l’impression que toutes ces données me parasitent davantage qu’elles ne m’aident.

Je ne sais pas ce que je ferais de cette avalanche de données qui n’auront pour autre sujet que me, myself and I.

En tout cas j’ai hâte de voir comment nous allons apprivoiser ces technologies dans notre quotidien !

À lire aussi : Vos attentes sur le futur vs la réalité d’aujourd’hui

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Marina

Marina va t'enseigner le b.a.-ba de la cosmétique. Il t'es déjà arrivé de te coucher sans te démaquiller? Sache que si elle avait été là à ce moment précis, elle t'aurait ramené des cotons et de l'eau micellaire. Il y a des choses avec lesquelles il ne vaut mieux pas déconner en sa présence !

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!