Nina Fantasy, le parfum Nina Ricci en édition limitée

Nina Ricci sort un nouveau parfum : Nina Fantasy. Du kawaï, des notes qui fleurent bon le printemps... what else ?

Pour ce printemps, la marque a décidé de sortir un parfum assez gourmand et plus jeune que leurs parfums habituels, avec Nina Fantasy. Clairement ciblé « jeune fille », ce parfum est néanmoins un véritable concentré de choupitude, avec un flacon comme on en voit peu.

Le design du flacon est le même que celui du parfum Nina. Les notes, elles, sont résolument différentes : on joue ici sur une alliance florale-fruitée avec de la bergamote, de la poire, des fleurs de cerisiers, de la rose, des notes solaires et tout au fond : du sucre roux… Autant dire que ce parfum n’est absolument pas conseillé à celles qui aiment avant tout les odeurs très végétales et pas du tout sucrées.

Le plus ? Les dessins sur le flacon. Inspirés de l’univers japonais, tu peux retrouver de naïfs sakura roses et dorés, un faon… La description paraît certes un peu cucul, mais en vrai c’est très joli.

Les illustrations sont signées Lilidoll, dont vous pouvez trouver un interview sur le blog BD !

Nina Fantasy est d’ores et déjà disponible dans les parfumeries, au prix de 53€ les 50ml.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Poupao
    Poupao, Le 29 mars 2012 à 0h21

    Je suis allée le sentir, je suis mitigée!
    D'une part le flacon est vraiment mignon, c'est vraiment de la porcelaine bref wonderful, et puis ça sent bon!!
    Mais.. je trouve que ça fait un peu chimique, enfin quelque chose qui me dérangeait, comme une odeur pas très recherchée.. Et puis c'est vraiment très très reconnaissable,
    Enfin à voir, je me suis lavée presque direct après du coup le parfum n'a pas eu le temps d'évoluer, je réessaierai, mais globalement les éditions limitées de nina ricci sont cool à mort

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)