Sarkozy, la Chine et le Dalaï Lama

Nicolas Sarkozy est à Pékin où il assiste aujourd’hui à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Dans la tribune officielle, il retrouve l’Américain Georges Bush, le Russe Vladimir Poutine et le Brésilien Lula, mais il est le seul représentant des grands pays européens puisque l’Allemande Angela Merkel et le Britannique Gordon Brown n’ont pas fait […]

Sarkozy, la Chine et le Dalaï Lama

Nicolas Sarkozy est à Pékin où il assiste aujourd’hui à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Dans la tribune officielle, il retrouve l’Américain Georges Bush, le Russe Vladimir Poutine et le Brésilien Lula, mais il est le seul représentant des grands pays européens puisque l’Allemande Angela Merkel et le Britannique Gordon Brown n’ont pas fait le déplacement.

Notre Président mise sur ce voyage, contesté à gauche mais aussi à droite, pour décrisper une fois pour toute les relations difficiles qu’entretiennent depuis plusieurs mois la Chine et la France. Et pour atteindre son objectif, il ne ménage pas sa peine, comme en témoignent ces extraits de l’entretien qu’il a accordé mercredi à l’agence officielle Chine Nouvelle :

Le premier message que je souhaiterais transmettre au peuple chinois, c’est que l’organisation des Jeux à Pékin consacre, de manière solennelle, la reconnaissance de ce qu’est la Chine du 21ème siècle : une puissance moderne, d’envergure mondiale ; un des géants du monde d’aujourd’hui. Ces Jeux Olympiques le confirment avec éclat, la Chine a retrouvé son rang parmi les plus grandes nations.
C’est dans l’ordre des choses : la Chine, forte de la richesse de sa civilisation et du travail de son peuple, a désormais la capacité d’apporter une contribution décisive à l’émergence d’un monde de développement et de paix.

A cette Chine qui réussit chaque jour davantage, j’adresse un message chaleureux d’amitié ; une amitié historique, indéfectible et inébranlable, qui lie le peuple français au peuple chinois. Certains se sont interrogés récemment dans nos deux pays sur la réalité et le sens de cette amitié. Ma présence à Pékin le confirmera une nouvelle fois: l’amitié entre la France et la Chine est un axe fondamental de la politique étrangère de la France, elle répond aux aspirations profondes de nos deux peuples, elle est indispensable à la construction d’un ordre international plus juste, plus sûr, plus harmonieux.

Pour préparer les JO, la Chine a donné le meilleur d’elle même. Si l’organisation des JO était un sport, je suis sûr que vous seriez d’accord avec moi pour qu’on attribue à la Chine la médaille d’or !

Il n’est pas improbable que lisant cela, les autorités de Pékin décident, de leur côté, d’attribuer à notre Nicolas la médaille d’or du Marathon de l’Eloge. D’autant que cet entretien, que vous trouverez ici dans son intégralité, ne contient évidemment pas la moindre allusion au sujet qui fâche : les droits de l’Homme.

Mais ce n’est pas tout. Notre Président ne faisant jamais les choses à moitié, il a donné au gouvernement chinois mercredi une autre belle occasion de se réjouir, en annonçant qu’il ne recevrait pas le Dalaï Lama, lors du voyage que celui-ci effectuera en France en août prochain.
Remonté à bloc, l’élu Vert Daniel Cohn-Bendit réagit sur le site Rue 89. « C’est une stratégie perdante, c’est donner toujours raison aux Chinois« , déplore-t-il.

Donner toujours raison aux Chinois, c’est incontestable. L’Elysée joue la carte de la Realpolitik. Préservation des intérêts géo-stratégiques et économiques au détriment de la défense des grands principes (pour faire court).
Est-ce à coup sûr une stratégie perdante ? Les défenseurs des Droits de l’Homme n’en doutent pas. Les cyniques compteront les points.

Que pensez-vous de la politique menée par Nicolas Sarkozy dans cette affaire? La France a-t-elle encore les moyens de défendre ses idéaux universels face à une puissance telle que la Chine?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lisa-loup
    Lisa-loup, Le 13 août 2008 à 0h22

    Et bé, vive la représentation de la france que sarkozy donne.
    Quel lèche-botte, ça m'ecoeure.

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)