Nicolas Bedos poursuivi pour injures raciales

Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 11 janvier 2013     

Nicolas Bedos est poursuivi pour injures raciales par CollectifDom. En cause, trois expressions utilisées dans deux des chroniques pour Marianne de l’humoriste.

Nicolas Bedos est attaqué en justice par le CollectifDom (collectif antillais, guyanais, réunionnais et mahorais), qui porte plainte pour injures publiques raciales. En cause : des expressions utilisées dans deux de ses chroniques pour Marianne publiées les 9 et 16 décembre dernier. Dans la première, Indolence Insulaire, le collectif pointe le doigt sur l’expression « indolence insulaire » et « Enculé de Nègre » tandis que dans la seconde, Un voyage en Chirac, il fustige les termes « autochtones oisifs ».

Les avocats du groupe estiment que « les termes méprisants contenus dans ces chroniques constituent, pour les originaires des Antilles, une grave atteinte à leur honneur ». Des expressions que le collectif ne tolère pas, malgré leur caractère humoristique, puisqu’il estime dans la plainte qu’à leurs yeux, « l’humour n’autorise en aucune façon l’injure raciale ».

Une plainte qui a passablement énervé Nicolas Bedos ; il affirmait le 9 janvier au micro de France Info qu’il faisait dans ces deux chroniques « une satire du touriste gros con facho qui vient justement dans les îles pour se dorer la couenne » et regrettait « que des gens n’arrivent pas à comprendre le degré zéro du second degré ».

« Révolvérisation »

Le journaliste Laurent Calixte ne partage pas les protestations de CollectifDom. Antillais par son père, il lui a d’ailleurs adressé une magnifique lettre ouverte sur Le Plus, dans laquelle il soutient les textes de l’humoriste, en y décryptant avec brio les ressorts humoristiques. Un article à tamponner virtuellement d’un « À lire » :

« Chère association Collectifdom,

J’ai entendu parler de ton existence grâce à la plainte que tu as déposée contre Nicolas Bedos pour « injure raciale ». J’ai beau être Antillais depuis maintenant 50 ans, jamais je n’avais entendu parler de toi. Jamais je n’ai bénéficié de ton soutien. Jamais je n’ai entendu parler d’une de tes actions.

Pour autant, ton action en justice risque de ridiculiser l’ensemble des Antillais, qui, à ma connaissance, ne se sont pas prononcés par référendum pour que tu prétendes les représenter. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je te serais gré de remplacer, dans tes futurs communiqués, les affirmations du type : « Les originaires des Antilles » par « Le Collectifdom« . »

— Lisez la suite de cet article sur Le Plus, ça vaut la peine, vraiment.

Ça vous a plu ? Partagez !

76 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Sophie-Pierre Pernaut - Tous ses articles

Sophie-Pierre Pernaut (dite SPP, dite Sophie) écrit pour madmoiZelle depuis l'an 2011. Elle s'est donnée pour mission de vous informer, de vous divertir et d'éventuellement vous faire rigoler avec son humour somme toute assez crétin. Elle aime la tartiflette et les chèques en blanc.

Plus de Sophie-Pierre Pernaut sur le web :

Tous les articles Actu, Actu en France, Culture et aussi Gossip & People
Les autres papiers parlant de , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. Green-MouseGreen-Mouse

    Le 11 janvier 2013 à 18:45

    Personnellement je sors avec un de ces "enculé de nègres".

    Ils ont de l'humour et savent rire d'eux-mêmes et des clichés qui les entourent. Mais le "enculé de nègre" je pense pas que ça les fasse marrer. Moi personnellement non. Parce que les enculés de nègres tout ça, bah justement ils s'en prennent plein la gueule, mais pas que sur leur île par des touristes fachos hein, aussi quand ils donnent la main à leur copine blanche, ou juste qu'ils marchent dans la rue, tout ça. L'humour, faut peut être pas pousser.

    Après, porter plainte pour un mauvais sketch, je sais pas si c'est si utile… Effectivement ça risque plus de les ridiculiser qu'autre chose.
  2. FabFab

    Le 11 janvier 2013 à 18:46

    Posté par finanas
    Personnellement, je n'ai jamais trouvé les Bedos (père et fils) drôles… Je ne trouve pas que le terme "humoriste" soit justifié dans leur cas.

    Après pour l'histoire d'injures raciales, ça ne m'étonne guère justement pour ce que j'ai dit plus haut.

    Tu peux trouver que Nicolas Bedos n'est pas un "humoriste" (d'ailleurs il s'en défend bien) mais tu ne peux pas nier son talent d'écrivain. Ce mec a indéniablement l'une des toutes meilleures plumes de sa génération… (tu as lu le texte de Laurent Calixte ?)

    Posté par green-mouse
    Ils ont de l'humour et savent rire d'eux-mêmes et des clichés qui les entourent. Mais le "enculé de nègre" je pense pas que ça les fasse marrer. Moi personnellement non.


    Vraiment, il faut lire ce texte. Et le concept de "révolvérisation", du génie.
  3. FabFab

    Le 11 janvier 2013 à 18:57

    Posté par shield
    D'ailleurs, c'est possible d'inclure un lien vers une retranscription de ce qu'a écrit Nicolas Bedos dans votre article? :fleurs:

    Ils sont linkés, non ? :/
  4. SyberiaSyberia

    Le 11 janvier 2013 à 19:41

    Je trouve ça assez dingue qu'il ait à se justifier.C'est clairement évident que c'est de l'humour et en plus dans son texte c'est tout le contraire qu'il veut dire,l'accuser de racisme est totalement absurde,après il faut l'avoir lu.Si le politiquement correct qui nous frappe aujourd'hui avait existé hier,on aurait un tas de sketchs,des textes, tous plus brillants les uns que les autres,qui n'auraient jamais vu le jour.Cette association a peut être besoin de faire parler d'elle ?
  5. FateBiscuitFateBiscuit

    Le 11 janvier 2013 à 21:57

    Tu peux trouver que Nicolas Bedos n'est pas un "humoriste" (d'ailleurs il s'en défend bien) mais tu ne peux pas nier son talent d'écrivain. Ce mec a indéniablement l'une des toutes meilleures plumes de sa génération… (tu as lu le texte de Laurent Calixte ?)

    Ben…Si, tu peux. :puppyeye:
    L'écriture est quelque chose de très subjectif, le talent d'écrire ça ne se catégorise pas genre "ah ça oui c'est talentueux" et "ça, ça ne l'est pas".
    Maiiiis là n'est pas la question donc je me tais :clin:
  6. KitKat'sKitKat's

    Le 12 janvier 2013 à 10:54

    Moi je vais plutôt rebondir sur certains commentaires facebook de l'article de Madz.

    Mais c'est dingue comme certains peuvent être puants !
    Et toujours cet argument de beauf "on oublie que les Noirs aussi sont racistes parfois": mais très bien mais ce n'est pas le propos là.
    Vraiment je…je ne supporte plus cette réplique.
  7. ZalindaZalinda

    Le 12 janvier 2013 à 11:47

    Je déteste  Nicolas Bedos. Pour moi, ce n'est ni un humoriste ni un écrivain.
    J'ai lu les 2 textes et franchement, c'est à gerber et je l'ai vu une fois à la télé dans semaine critique, pareil.
    Donc je soutiens le collectif Dom.
  8. Norma Jean.Norma Jean.

    Le 12 janvier 2013 à 16:51

    C'est malheureux mais j'ai l'impression que toutes les associations anti-racismes passent leur temps à se tromper de cible!
  9. ShichunShichun

    Le 13 janvier 2013 à 13:39

    Posté par norma-jean
    C'est malheureux mais j'ai l'impression que toutes les associations anti-racismes passent leur temps à se tromper de cible!

    Tellement ! C'est vraiment dommage, ça les désert plus qu'autre chose.
  10. EustacheEustache

    Le 27 janvier 2014 à 00:36

    Je pense qu'on peut, ou pas, trouver son texte "drôle", ça n'est pas mon cas, mais enfin ça me semble quand même juste dingue, que le collectif n'ait pas compris qu'ils s'agissait d'une satyre, et non d'un réel racisme de sa part.
    Je me demande si ils lui ont demandé des explication la dessus avant de porter plainte ou si ils ont juste foncé tête baissée.

    Je comprends qu'en tant qu'individu, on puisse se sentir blessé, parce que même si c'est de l'humour, c'est usant d'entendre ce genre de réflexions. Par contre, quand on parle au nom d'un collectif, on doit bien réfléchir avant d'entreprendre des démarches comme celles-ci, ici ils décrédibilisent leur cause, et c'est bien dommage, parce que ça donnera l'occasion à des gros cons de dire "Ah ben tu vois, ils comprennent rien dans ce collectif" alors qu'ils ont surement des causes à défendre sans qu'on ait d'à priori.
    (On peut dire la même chose de Bedos, mais en l'occurrence lui ne parle qu'en son nom, et ne partage pas les idées de son protagoniste).

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !