New York Melody, une comédie romantique musicale pas gnangnan

New York Melody, la comédie romantique et musicale de l'été, n'est pas vraiment celle que vous croyez. Voici pourquoi.

New York Melody, une comédie romantique musicale pas gnangnan

Si les singes tireurs d’élite t’ont saoulé-e et que tu cherches un film cool à voir en attendant le défouloir Gardiens de la Galaxie, ne bouge pas, j’ai trouvé de quoi à la fois te faire patienter et passer un excellent moment : New York Melody ! Mais avant tout, bande-annonce :

Au premier abord, New York Melody a tout de la comédie romantique de l’été un peu relou, mais que nenni, ravale tes préjugés : c’est un vrai feel good movie.

Le film retrace l’histoire parallèle de Gretta et Dan, deux personnes écorchées par la vie qui vont réapprendre à vivre au contact l’une de l’autre. Là aussi, a priori, on est dans du pitch classique un peu niais, mais encore une fois, New York Melody n’est pas le film que vous croyez.

Gretta (Keira Knightley) est une jeune auteure-compositeure anglaise qui ne s’assume pas vraiment chanteuse et qui, en plus, reste dans l’ombre de son petit ami chanteur (Adam Levine, le chanteur de Maroon 5, tout à fait madmoiZelle) qui vient de connaître un succès soudain aux États-Unis grâce à un titre repris dans un film. Le jeune couple s’installe à New York pour que le bégé à la voix d’or puisse y faire sa promo.

En parallèle, Dan (Mark Ruffalo) est un producteur de disques, créateur de son label indépendant, qui a connu d’immenses succès, a « inventé » des tas artistes mais qui n’a plus rien signé depuis des lustres. Pour ne rien arranger, il est dans le creux de la vague aussi dans sa vie perso (la quarantaine joyeuse) et comme souvent dans ce métier, on jette vite aux oubliettes ceux qu’on a encensés au moment de leur succès.

Ces deux-là vont se rencontrer de façon totalement fortuite et le film nous propose dans un premier temps de suivre le parcours qui les amène à leur rencontre, par de délicieux flash-backs. Cette première partie permet de creuser les personnages, de leur donner de la profondeur, avant d’entamer la véritable histoire : ils vont créer ensemble un disque enregistré dans les rues de la Grosse Pomme (d’où New York Melody, qui parle de la musique, alors que le titre original Begin Again évoque plutôt le renouveau).

Comme annoncé plus haut, ce film n’est pas une énième comédie romantique, et voici pourquoi il faut le voir !

  • Keira Knigthley chante VRAIMENT dans le film. C’est sa propre voix et il faut saluer ce risque pris par l’actrice britannique, dont le rôle devait revenir à Scarlett Johansson à la base, avant qu’elle ne refuse. Voici le titre Lost Stars, écrit par John Carney (vous pourrez retrouver d’autres titres dans la BO du film, dispo sur Deezer, Spotify mais aussi sur cette playlist YouTube) :

  • Les acteurs secondaires sont tous plus excellents les uns que les autres. Big up spécial à Adam Levine, dont c’était le premier rôle au cinéma, mais aussi à CeeLo Green et à la fantastique Hailee Steinfeld, qui joue la fille adolescente de Dan, et dont vous avez peut-être déjà pu apprécier le talent dans True Grit.
  • Le film parle de l’industrie du disque, et de façon plutôt… libérée va-t-on dire.
  • Si vous êtes déjà allées à New York, on va pas se mentir : ça fait toujours plaisir de voir cette ville sur grand écran.
  • Enfin, New York Melody sait éviter tous les panneaux dressés sur sa route, dans lesquels la plupart de ses congénères tombent sans même s’en rendre compte.

J’en suis sorti avec une banane dingue et rien qu’en repensant à ce chouette moment cinématographique et musical, me revoilà tout joyeux !

À lire aussi : Tutotal #22 – New York Melody

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Blablabla32
    Blablabla32, Le 3 mai 2016 à 17h27

    J'ai bien aimé le film, mais la fin me laisse un peu dans le vague... Pourquoi est elle partie du concert ? Est ce qu'elle se laisse le temps de la réflexion ou est ce qu'elle se rend compte qu'il aime la scène plus qu'elle ?

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)