Que regarder sur Netflix à l’été 2016 ? #1

Netflix est une source incommensurable de films et de séries dans laquelle puiser, et même que parfois le choix est tellement large que vous ne savez pas quoi choisir. Voici deux films et deux séries qui pourraient vous plaire.

Que regarder sur Netflix à l’été 2016 ? #1

Une fois n’est pas coutume, je vais parler films et séries conjointement, grâce à Netflix !

J’ai ouvert mon appli Netflix ce week-end et je me suis dit :

« PUNAISE, faut absolument que ce film soit plus vu. Mais quoi ?! Cette série est dispo sur Netflix et on me l’a pas dit ?! »

Donc voilà, je vous informe ! Si vous avez un moment cet été car vous êtes en vacances et que vous avez votre tablette ou votre ordinateur sur vous avec l’appli Netflix, eh bien, c’est le moment de profiter doublement de ce temps libre.

Je vous propose donc deux films et deux séries disponibles dans le catalogue français, au cas où vous seriez en manque d’idées.

The Fundamentals of Caring

Vous le savez, Selena Gomez est la go sûre d’Amy. Eh bien, la chanteuse continue sa percée dans le cinéma. Le résultat ? Un drame super touchant sur ce que c’est que de soigner les autres. En plus, on y trouve Paul Rudd, Bobby Cannavale et le jeune Gallois Craig Roberts qui est l’une des étoiles montantes du cinéma indépendant.

L’histoire se construit comme une quête pour faire face au chagrin de Ben (Rudd) qui entreprend une formation d’aide-soignant. Avec son premier patient Trevor (Roberts), un jeune en fauteuil roulant, ils vont partir pour un road trip à travers les États-Unis en suivant une sorte de bucket list.

C’est une dramédie légère, très feel good malgré le sujet et même inspirante, et elle pourrait vous étonner plus que de raison malgré son côté un peu prévisible.

Un père absent, un mariage raté… les deux personnages vont apprendre à se connaître eux-mêmes et l’un l’autre, et nouer des liens allant au-delà de la simple relation aide-soignant/patient. Cette quête identitaire et générationnelle se pose comme une épreuve supplémentaire pour toucher du doigt le bonheur et faire face au deuil.

The Fundamentals of Caring a la particularité d’être un film produit par Netflix lui-même et est donc dispo sur la plateforme de streaming uniquement. C’est une dramédie légère, très feel good malgré le sujet et même inspirante, et elle pourrait vous étonner plus que de raison malgré son côté un peu prévisible.

À lire aussi : 5 films « feel good » qui ne parlent pas d’amour

The Ranch

J’enchaîne avec une autre production made by Netflix, une série cette fois-ci, qui s’intitule The Ranch. Étrangement, on en a pas trop entendu parler, contrairement aux autres programmes originaux du studio comme Sense8 ou Orange is the New Black.

Pourtant, The Ranch a quand même vingt épisodes pour sa première saison — diffusés en deux fois dix épisodes — et a déjà été renouvelée pour une deuxième saison.

Cette sitcom avec Ashton Kutcher (au cas où vous vous demanderiez ce qu’il devient) raconte comment un footballer semi-pro revient au ranch familial pour en reprendre les rênes après une carrière en pointillés.

Ce n’est pas une grande sitcom, mais elle pourra vous arracher des sourires.

The Ranch est donc une comédie légère sans complications, avec le bon air du Colorado en arrière-plan et sa musique country. Ce n’est pas une grande série, mais elle pourra vous arracher des sourires. C’est surtout l’une des deux sitcoms multi-caméras de Netflix en dehors de Fuller House.

Au début, si The Ranch m’a attirée, c’est que je croyais tomber sur une version drôle de Friday Night Lights. Mais pas du tout en fait, même si l’accent texan est toujours là… Pour être exacte, le premier épisode de trente minutes m’a laissée de marbre, sauf les dernières minutes qui m’ont fait commencer l’épisode 2 (enfin, c’est surtout que le lancement est automatique sur Netflix).

La sitcom contient des rires pré-enregistrés (ce qui ne m’attire pas trop non plus) survenant aux pires moments, mais elle se regarde facilement pour celles et ceux qui seraient en manque d’Ashton Kutcher ou de la vie quotidienne de l’Américain de l’arrière-pays !

Sam Elliott, pur cowboy depuis son plus jeune âge, et Debra Winger sont quand même les parents les plus clichés qui puissent exister, avec le père un peu grognon qui ne sait pas exprimer ses émotions et une mère redneck qui adore son fils. Et c’est sûrement eux — en partie — qui relèvent l’intérêt de la sitcom.

Il est de retour

On atteint le point Godwin tout de suite là, car oui, je vais parler d’Hitler. Bientôt, il sera incarné par Iwan Rheon dans une mini-série pour la BBC, mais avant cela, le Führer est de retour à notre époque et découvre ce qu’est la vie moderne à Berlin.

« Il est de retour » se présente comme une comédie jouissive et prouve qu’on peut vraiment rire de tout.

Adapté du roman de Timur Vermes, Er ist wieder da, Il est de retour se présente comme une comédie jouissive. Elle prouve qu’on peut vraiment rire de tout, et que les Allemands ont parcouru du chemin pour parler d’antisémitisme avec pertinence et sarcasme. Cette discrimination est transposée dans notre époque et se retrouve parmi nos problématiques contemporaines.

Que de nouveaux moyens pour la propagande du Führer ! Il est de retour aborde avec un humour cynique l’adaptation d’Adolf Hitler dans un XXIe allemand qui le prend pour un fou. Lui-même considère que le monde a changé : on ne le salue plus correctement avec le bras tendu, entre autres. Quel affront.

Il va tenter de se faire un nom dans le stand-up, une scène qui l’accueille plutôt bien puisqu’Adolf est littéralement unique en son genre.

Je n’ai jamais vu une telle comédie, vraiment. Clairement, il faut oser toucher à ce thème déjà un peu délicat, mais qui de mieux placé que les Allemands — qui sont ceux qui connaissent le mieux leur histoire, ses retombées et qui ont conscience du second degré qui est de mise — pour parler de nazisme ?

Grace & Frankie

Grace & Frankie, c’est la série qui manquait à votre vie sans que vous ne le sachiez. Oubliez les jeunes hipsters new-yorkais ou les mères au foyer désespérées, pensez à vos grands-parents cette fois-ci ! Grace et Frankie (Jane Fonda et Lily Tomlin) cumulent à elles deux plus de 140 années d’expérience, et elles traversent une crise.

Depuis plusieurs décennies, leurs maris respectifs sont meilleurs amis, jusqu’au jour où, las de mentir, ils quittent leurs épouses pour… se mettre ensemble, car ils entretenaient une liaison depuis plus de vingt ans. Le morceau est dur à avaler pour leurs ex-femmes, dont l’une déclare même que « Cela aurait été plus facile si [son mari] avai[t] été mort »…

Grace et Frankie se retrouvent alors dans la même situation, divorcées au doux âge de soixante-dix ans et avec la peur de mourir seules.

Grace et Frankie se retrouvent alors dans la même situation, divorcées au doux âge de soixante-dix ans et avec la peur de mourir seules. Cette dramédie de deux saisons — pour l’instant — va vous placer face à des problématiques auxquelles vous n’êtes pas forcément confrontées aujourd’hui, car vous vous dites « Meh, c’est dans longtemps ». Mais en vérité, non, c’est juste au bout du chemin, et approcher ces questions avec humour est une solution comme une autre d’y faire face.

On est loin d’un Hot in Cleveland ou d’un remake des Golden Girls : nous voilà plongé•es dans le quotidien intéressant de ces seniors diablement attachantes !

Et sinon, vous pouvez toujours rattraper Better Call Saul ou encore Narcos, toujours dispos sur Netflix. Bon visionnage !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Noannelle
    Noannelle, Le 7 juillet 2016 à 12h22

    CreamSoda
    J'avais bien aimé le livre aussi ! :) et le film est plutôt cool aussi. Il reste le narrateur.


    Du coup concernant l'histoire en elle-même...
    Spoiler: warning spoiler
    Ah oui non, très clairement

    Spoiler: Discussion sur "Il est de retour"+HS

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)