Nemopolis – La Webfiction de la semaine

Par  |  | 10 Commentaires

Découvrez cette semaine Nemopolis, un roman par mails dans un univers décalé.

Nemopolis – La Webfiction de la semaine

Sara est dans un appartement blanc. Elle ne sait plus comment elle est arrivée là. L’endroit se révèle être le monde des morts, une réplique terne et bureaucratique de celui des vivants. Simon est lui-aussi amnésique et se retrouve, dès son réveil, poursuivi par des hommes à têtes d’animaux. Heureusement il est secouru par un mystérieux vieillard vivant dans une librairie.

« Nemopolis », le titre du roman, vient de « nemo » ; pas le nom d’un poisson clown mais celui qui est donné aux nouveaux morts. Ces derniers doivent participer à un étrange jeu, consistant à retrouver leur identité.

Neil Jomunsi, l’auteur, revendique comme inspiration « les mondes étranges de Neil Gaiman, des histoires tordues de Ray Bradbury et de la loufoquerie de Jasper Fforde ». Pas étonnant donc que son univers paraisse un peu décalé, absurde, à la fois extraordinaire et trop banal.

Le concept et son auteur

Le roman est diffusé par mail à raison d’un chapitre par semaine et les archives accessibles grâce à un mot de passe afin de créer une relation avec le lecteur, une implication de la part de ce dernier.

« La question du mail (et qui plus est du mot de passe) est issue d’une réflexion que j’ai eue sur le sujet, où je partais du principe que dans un monde où la profusion sera de plus en plus la norme, il faudrait aller chercher les lecteurs là où ils se trouvent : essayer de bâtir une relation intime avec eux, en somme » explique l’auteur.

Une fois que vous avez accès aux archives grâce au mot de passe vous pouvez les lire sur le web mais aussi en PDF, ePub et .mobi sur vos liseuses.

L’œuvre reste cependant en Creative Commons, laissant à n’importe qui la liberté de la partager. Une blogueuse a par exemple décidé décidé de publier les chapitres en décalé. L’auteur n’est pas contre : « Je trouve ça super que les gens s’en emparent et aient envie de le faire partager ».

Neil Jomusi est aussi derrière le Projet Bradbury, qui consiste à publier une histoire courte par semaine pendant un an – le nom est bien sûr une référence à l’écrivain Ray Bradbury, auteur de Fahrenheit 451 mais aussi de nombreuses nouvelles. Il a aussi publié des e-books : la série Jésus contre Hitler et des livres dont vous êtes le héros.

Pour découvrir Nemopolis c’est par ici et n’hésitez pas à en parler sur le forum quand vous l’aurez lu !

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Lady Dylan


Tous ses articles

Commentaires
  • Lady Dylan
    Lady Dylan, Le 27 janvier 2014 à 17h24

    Je l'ai précisé, merci @aduegg et @Jouny ! (C'est un peu la te-hon parce que j'ai fait 5 ans de latin au collège et au lycée et ça ne m'a pas effleuré l'esprit...)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?