« Ne serait-ce qu’une seconde », un projet émouvant contre le cancer

« Ne serait-ce qu'une seconde » est le projet émouvant de la Fondation Mimi et de l'agence Leo Burnett France. Son but ? Offrir aux malades du cancer cet état d'insouciance qui leur manque tant, « ne serait-ce qu'une seconde... »

« Je crois que c’est l’insouciance qui me manque le plus ». C’est à partir de cette phrase, prononcée par une femme malade du cancer depuis plusieurs années, que la Fondation Mimi et l’agence Leo Burnett France ont imaginé le beau projet Ne serait-ce qu’une seconde.

Vingt personnes malades ont participé à une séance de relooking sans pouvoir se voir. Elles ont ensuite été installées, les yeux clos, devant un miroir sans tain. Caché derrière, le photographe Vincent Dixon était présent pour immortaliser leur toute première réaction à la vue du résultat.

Voici un petit film documentant le projet. Si, comme moi, tu as la larme facile, tu peux déjà sortir un mouchoir.

C’est drôle, émouvant, et ça donne envie de croire en l’avenir et en l’humanité, « ne serait-ce qu’une seconde ».

Un livre regroupant toutes les photos est disponible pour 60€. Les bénéfices de la vente sont intégralement reversés à la Fondation Mimi pour le soutien aux malades du cancer.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 13 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nataflo
    Nataflo, Le 23 décembre 2013 à 13h48

    Très belle initiative, magnifique!!!

Lire l'intégralité des 13 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)