La non-progéniture, un symbole de notre époque ?

« Pourquoi fait-on des enfants ? », c’est la question que se pose Philosophie Magazine ce mois-ci. Un couple de belges, Frédérique Longrée et Théophile de Giraud y répond à sa manière en fondant une association de non-parents. Leur but : se défaire de la pression sociale qui, selon eux, oblige les couples à voir le désir […]

La non-progéniture, un symbole de notre époque ?

« Pourquoi fait-on des enfants ? », c’est la question que se pose Philosophie Magazine ce mois-ci. Un couple de belges, Frédérique Longrée et Théophile de Giraud y répond à sa manière en fondant une association de non-parents. Leur but : se défaire de la pression sociale qui, selon eux, oblige les couples à voir le désir d’enfant comme la normalité.

Leur argument est simple : la société évolue de telle manière qu’enfanter devient un crime. « Soyez fiers de votre non-progéniture », voilà leur slogan, célébré le 16 mai prochain à Bruxelles, lors d’une soirée où les couples ne regarderont pas leur montre en pensant au prix de la baby-sitter… Leur action se veut altruiste pour les enfants qu’ils n’auront pas, et vise également à récompenser les couples qui font le choix de préserver la planète en évitant la surpopulation. Une réflexion qui conforte la conclusion du dossier de Philosophie Magazine, puisqu’il paraît que quand faire un enfant devient un produit de la volonté individuelle, il est plus difficile de faire ce choix…

Et toi, tu penses aussi que c’est altruiste de ne pas avoir de lardons ?

sources : philomag.com et Philosophie Magazine

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 42 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MadmoiZelle Leila
    MadmoiZelle Leila, Le 19 mars 2009 à 14h08

    Angelin;968096
    Je sais pas où tu vis, mais je veux bien venir y vivre de suite si chez toi les chômeurs "ne sont pas pauvres"!
    Enfin, quand on est sans emploi comme le nom l'indique on a pas d'emploi, donc pas de salaire, donc pas de ressources. Parce que les allocations c'est bien, mais ça permet pas de faire vivre décemment plusieurs personnes...
    D'autant plus dans le cadre d'une personne jeune qui se retrouverait au chômage au sortir de l'école...

    J'vais me renseigner sur ce bouquin sinon...


    Bein moi j'dis ça jdis rien...
    Mes parents ont été chômeurs pendant de nombreuses années,et je n'ai jamais manqué de rien.Même quand ma mère m'élevait toute seule , alors qu'elle était aux beaux arts ou quand elle ne trouvait de pas de travail plus tard.Après,peut être que certaines personnes ne s'en sortent pas avec des allocations..
    Il est sûr qu'il est mieux d'avoir de l'argent pour élever ses enfants.D'un autre côté,si c'est pour qu'a cinq ans ils aient une nitendo DS,la Wii et la télé dans leur chambre ,je ne vois vraiment pas l'intêrêt.(je dis ça car ma cousine a tout ça à cinq ans)
    Voilà.
    Le livre est très bien ,sinon.

Lire l'intégralité des 42 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)