Comment vivre sa meilleure vie après une rupture ?

Une rupture peut être un moment délicat à gérer. Avec Ne m'appelle pas, Cœur de Pirate porte un message clair et empouvoirant qui parle à Mathilde... Voici pourquoi !

Comment vivre sa meilleure vie après une rupture ?

J’ai vécu quelques ruptures dans ma courte vie.

Des plus ou moins douloureuses, des qui m’ont ouvert d’autres opportunités, des libératrices, des ruptures impossibles à tenir parce que j’étais addict à celui ou celle qui m’avait quittée, ou que j’avais quitté·e (ça marche dans les deux sens, c’est pas logique, c’est normal c’est l’amour).

Rater sa rupture, ça arrive ?

Parfois, des ami·es m’ont raconté avoir eu le sentiment de « rater leurs ruptures ». Ça ne m’est pas arrivé, toutefois en les écoutant j’ai eu le sentiment de comprendre ce qu’elles ressentaient.

J’ai repéré un point commun de ces récits : un sentiment de flottement, d’entre-deux, d’une rupture pas assez nette ou pas claire. Parfois aussi, il reste encore tant à dire et tant de ressentis tus.

Tout cela peut donner la sensation de ne pas pouvoir aller de l’avant, faire le deuil de la relation, et vivre sa meilleure vie à nouveau.

C’est peut-être pour cela que je n’ai pas jusqu’à présent eu ce sentiment de « rupture ratée ». Parce que j’ai tendance à dire tout ce que j’ai à dire, à écouter l’autre, puis… à couper tout contact.

J’ai encore quelques vagues liens avec certain·es exs, mais au fond très peu, et des liens assez superficiels. Je passe de toutes manières quasi-systématiquement par une phase sans aucun contact, où je refuse également que l’autre me sollicite, et ne réponds à aucun de ses messages ou appels.

Comment dire à son ex qu’on ne veut plus entendre parler de lui ou elle ?

Néanmoins, tou·tes ces exs, je les ai aimé·es, je les aime encore. Ma tendresse ne s’en va pas avec la relation, c’est comme ça, je sais que je fonctionne ainsi.

C’est aussi pour cela que j’ai besoin de couper tout contact. Je sais qu’après une rupture, j’ai tendance à tout faire pour essayer de redonner vie à la relation, quitte à supplier, quitte à en souffrir — et spoiler : ça n’est pas sain.

Comme tu le vois, je peux être assez intense et ne manque pas de ressources…

Or, dire à quelqu’un que j’ai aimé voire que j’aime encore que je ne veux plus jamais entendre parler de lui ou d’elle… C’est délicat.

Je n’ai pas de conseil ou de méthode universelle inratable (c’est pas la recette d’un gâteau que je te donne ici)(et même les gâteaux inratables je suis capable de les rater). Cependant, Cœur de Pirate te donne avec son dernier clip un outil non-négligeable.

Ne m’appelle pas, le titre de Cœur de Pirate pour rendre la rupture bien claire et nette

C’est sur son compte Twitter (absolument hilarant par ailleurs) qu’elle a annoncé son dernier clip, avec un sobre :

J’ai bien évidemment cliqué, découvert ce clip incroyable, et je t’invite à faire de même.

Sur fond de décors et plans aussi impromptus que golri (oui mon analyse est fine), Cœur de Pirate n’a comme qui dirait zero time for bullshit lorsqu’elle scande :

« Ne m’appelle pas, bloque delete moi

N’y pense même pas, seul dans la nuit

Je ne réponds plus, nous deux c’est vaincu

Tu resteras, dans l’oubli

Ne m’appelle pas. »

Well, je crois que le message est clair. Tu sais quoi ? Son clip et sa chanson me donnent une énergie de gagnante, et j’ai juste envie d’avoir aussi peu de chill qu’elle !

Pourquoi Ne m’appelle pas me donne un sentiment de puissance

Je disais plus haut que j’arrive la plupart du temps à rompre de manière nette, mais ça n’est évidemment pas sans difficultés.

Le clip de Cœur de Pirate me rappelle à quel point aucune de nous ne dépend de la personne avec qui nous sommes en relation — si c’est le cas. À quel point nous vivons notre meilleure vie avec nous-même, et qu’il est hors de question de se laisser bolosser par les difficultés d’autrui.

Une relation, selon moi, ça doit être quelque chose de simple et de positif. Je ne dis encore pas que c’est facile, ni que ça ne demande jamais d’efforts : avec ma copine nous nous sommes battues pour avoir la stabilité et le bonheur dont nous profitons aujourd’hui.

Mais ça ne doit jamais être au détriment de nous-mêmes.

Même si j’aime beaucoup l’autre, d’autant plus après une rupture, ça n’est pas à moi de gérer la charge émotionnelle de ses difficultés à vivre cette situation.

Et bien que je ne me le souhaite pas, si je dois traverser d’autres ruptures à l’avenir, je compte bien écouter en boucle ce morceau de Cœur de Pirate, pour ne plus hésiter à affirmer « ne m’appelle pas » !

Et toi, comment gères-tu les relations avec tes exs après une rupture ? Ou comment penses-tu que tu les gèreras ? Est-ce que ce morceau résonne aussi chez toi ?

Dis-moi tout dans les commentaires !

À lire aussi : Mara, DJ ultra stylée, sort Foufoune, mon nouvel hymne

Mathilde Trg

Tu peux me trouver sur Twitter (@MathildeTruong) et sur Instagram (@mathilde.trg).
Pour lire les articles que j'écris, c'est par là !

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!