La NASA partage tous les enregistrements qu’elle a envoyés dans l’espace en 1977 !

La NASA vient de mettre en ligne les enregistrements qu’elle avait envoyés dans les sondes Voyager 1 et 2 en 1977, destinés à présenter notre petite planètes aux vies extraterrestres.

Quel son, quelle image choisiriez-vous pour présenter la planète Terre à des êtres qui n’y ont jamais mis les pieds ? C’est la question que s’est posée Carl Sagan, scientifique et astronome de renom, dans les années 1970 – vous connaissez peut-être sa formidable série, Cosmos, dans laquelle il explorait les secrets de l’univers, des planètes, des étoiles et des sciences.

À lire aussi : Le Soleil filmé par la NASA pendant cinq ans dans une vidéo à tomber par terre

En 1977, la NASA confie à Carl Sagan et ses collègues la mission suivante : établir une liste des sons qui « représentent » notre chère planète Terre… pour les enregistrer sur un disque en cuivre, le Golden Record… que l’on placera dans les sondes spatiales Voyager 1 et Voyager 2… qui voyageront dans l’espace, à priori pendant des dizaines de milliers d’années. Simple comme bonjour.

À lire aussi : L’espace filmé à la GoPro par un astronaute vivant sur l’ISS

Comme ça, dans l’éventualité où l’une des sondes tombent sur des êtres vivants (et vice versa), ces derniers auront la preuve qu’ils ne sont pas seuls dans l’univers… Bien sûr, il faudra que ces êtres puissent lire le disque ; si le Golden Record atterri sur une planète habitée uniquement par des milliers et des milliers de poulpes, ça ne peut pas marcher. Déso les poulpes. Donc c’est d’abord un projet symbolique, mais de savoir qu’il y a une petite part de notre humanité qui voyage dans l’espace (à l’heure qu’il est, Voyager 1 a quitté le Système Solaire !), moi je trouve ça vraiment chouette… et même assez émouvant.

nasa-golden-record-interstellar

Venons-en à la nouvelle du jour : La NASA vient de mettre en ligne l’intégralité de ces enregistrements sur SoundCloud ! On pouvait déjà les trouver dispersés sur YouTube, mais ils n’ont jamais été rassemblés de manière si bien organisée ! Vous pouvez donc entendre des salutations aux extraterrestres en 55 langues différentes : la France a opté pour un simple « Bonjour tout le monde » au ton enjoué. En pendjabi, on dit « bienvenue à la maison », et en gallois, on souhaite une bonne santé à nos nouveaux amis ! Pour les curieux•ses, la page Wikipédia du Golden Record contient une traduction de chaque message.

À lire aussi : Un astronaute chante « Space Oddity » de Bowie dans l’espace

Le disque comporte également des sons divers et variés : des battements de cœur, des cris d’animaux, des rires, un bébé, un train… Enfin, on peut entendre des musiques de nombreux pays. Les États-Unis, par exemple, ont choisi ce titre du chanteur de blues Blind Willie Johnson :

La sonde voyage aussi avec des images, dont certaines sont visibles sur le site de la NASA.

Si vous voulez en apprendre un peu plus sur le Golden Record, je vous conseille le podcast de Radiolab (en anglais !) sur l’espace : les animateurs interviewent Ann Druyan, l’ancienne femme de Carl Sagan, qui a participé aux enregistrements et qui explique comment les sons ont été choisis. C’est fascinant !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gadda
    Gadda, Le 29 juillet 2015 à 14h27

    C'est magique, je suis en train d'écouter tous les bonjours. J'adore ce projet, c'est très émouvant de pouvoir voir et entendre tout ce qui sera peut-être vu et entendu de l'autre côté de l'espace.

    J'ai écoute 4 fois le son français en rigolant, avec son "bonjour tout le moooooooooooooonde" :rire:

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)