La ministre Najat Vallaud-Belkacem a visité Poudlard… dans les Pyrénées (et en cape de sorcière)

La ministre Najat Vallaud-Belkacem s'est rendue du côté de Bordeaux pour rencontrer des élèves de Poudlard. Enfin presque.

Chez madmoiZelle, on a reçu le 8 mars dernier Najat Vallaud-Belkcem, la Ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, dans le cadre de notre live #Ellessontbadass pour la Journée internationale des droits des femmes.

Si l’on a discuté de tout et de rien, ce qu’on a oublié de lui demander, c’est son classement en compétition de Quidditch !

La ministre s’est rendue au collège Daniel Argote d’Orthez, qui a remporté le Prix du public 2016 du Forum des professeurs Innovants avec un Enseignement pédagogique interdisciplinaire.

Les professeur•e•s en question ont eu l’heureuse idée de créer un projet pédagogique pour mêler l’anglais et le français sur l’univers d’Harry Potter.

On peut voir les élèves en uniforme et cravate à l’effigie de leur maison – et les professeur•e•s semblent s’être aussi prêté•es au jeu !

À lire aussi : Défends les couleurs de ta maison de Poudlard grâce à ces illustrations de Cy. !

Et ne se revendique pas digne de Poudlard qui veut : bien entendu, le Quidditch est au programme, et Najat Vallaud-Belkacem a elle-même revêtu une seyante cape de sorcier pour assister à un match.

Pour être honnête avec vous, ça me donne très envie d’avoir 13 ans en 2017 et de me dire qu’aujourd’hui il est possible de mêler pédagogie et univers d’Harry Potter !

En dehors de l’apprentissage du  français et anglais, cela permet aussi de susciter l’esprit d’équipe et la solidarité des élèves en les assignant à des groupes (rappelez-vous que dans cet univers, les élèves font gagner tous ensemble des points à leur maison), et d’ancrer les acquis dans le réel tout en ayant une dimension ludique.

Ce projet est aussi très positif au regard de la valorisation de la littérature jeunesse : l’univers d’Harry Potter (de la fantasy donc) devient légitime pour être vecteur d’éducation, ce qui signale que ces livres ne sont pas de simples divertissements, et que l’on a beaucoup à apprendre d’eux.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Guerredesmiroirs
    Guerredesmiroirs, Le 20 mars 2017 à 18h10

    je vais surement enfoner des portes ouvertes, mais... C'est vrai que je ne comprends pas les gens qui mettent toute l'education de leurs gosses sur l'ecole, parce qu'eux "travaillent toute la journee, sont trop fatigues en rentrant, en plus y a toutes les taches a faire.." . Dans ce cas la, faut juste pas faire 'enfant, si vous avez 0 temps pour leur apprendre le minimum. Si ils ont pas le temps de faire de leurs enfants des adultes corrects, autant s'abstenir de procreer.

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)