Nabilla défile pour Jean Paul Gaultier : le couturier répond

Arrêtez tout, rien ne va plus : la fille au plus célèbre des shampoings est désormais l'égérie du créateur Jean Paul Gaultier !

Mise à jour du 9 juillet 2013 – Comme prévu, la présence de Nabilla sur le défilé a fait saigner la plume de quelques critiques mode. Tim Blanks, le rédacteur en chef du magazine Style.com, n’y est pas allé avec le dos du stiletto. Il a qualifié la bimbo des « Anges » de « bas-de-gamme » et l’a accusée de donner une « ardeur rutilante » au show de Gaultier. Jean-Paul n’a pas trop apprécié la critique et lui a répondu sur Twitter, dans une lettre ouverte bien sentie :

Voici la traduction de la prose de Jean-Paul :

Cher Tim,

Il fut un temps où tu aimais mes défilés mais « ce temps est véritablement dépassé » et je le respecte. Mais le Tim que je connaissais avant n’aurait jamais fait d’attaques qui sont plus personnelles que professionnelles. J’ai toujours eu dans mes défilés des filles de différentes strates sociales, traiter quelqu’un de bas-de-gamme est un peu facile.

Dans le futur, plutôt que de t’ennuyer à mes défilés, tu pourras utiliser ce temps pour faire quelque chose d’autre, par exemple réviser ton histoire de la mode, comme ça tu sauras que le « mille feuille de mousseline » ne fait pas écho à Saint-Laurent, il a été inspiré par une robe de Nina Ricci de 1967, en hommage à Gérard Pipard qui est décédé récemment.

Si tu es nostalgique de l’époque où j’étais considéré comme le seul et unique héritier du trône de la mode française, je te prie d’acheter un ticket pour mon exposition à Stockholm et bientôt à Brooklyn et Londres. Bonne visite.

Bien à toi, un ex-ami dans la mode,

Jean-Paul Gaultier

C’est l’apocalypse dans le monde de la mode : après Karl Lagerfeld qui shoote Zahia, voilà que Jean Paul Gaultier déraille à son tour. Jean Paul a toujours fait défiler des personnalités atypiques.

Quand ce ne sont pas des hommes déguisés en femme ou des octogénaires, le créateur parisien s’amuse à habiller des actrices ou des chanteuses : Madonna, Mylène Farmer, Beth Ditto, Valérie Lemercier, Florence Foresti, Lady Gaga, Kylie Minogue, Sheila ou encore Yvette Horner ont toutes incarné l’esprit festif, décalé et extravagant de la maison Gaultier. Mais voilà que Jean Paul va encore plus avec une nouvelle égérie qui me laisse perplexe.

Certes elle est mignonne dans sa robe à plumes… mais il faut quand même qu’on m’explique ce qu’elle fait là.

Après Madonna et Lady Gaga, voici donc la star des Anges de la télé-réalité qui défile sur le podium du défilé Haute Couture de Jean Paul Gaultier.  Alors pourquoi avoir choisi cette fille-là plutôt qu’une autre ? Pour sa plastique de bimbo ? Créer la surprise ? Démocratiser le luxe ? Transformer madame tout le monde en mégastar ou juste provoquer le monde très fermé de la mode ? Chacun y verra sa petite explication, mais je crois fort en la théorie du buzz et c’est bien ce qui m’énerve : ce n’est pas trop la présence de Nabilla sur le podium qui me hérisse le poil mais ce choix du buzz pour le buzz. À mon sens, les défilés et les maisons de couture existent pour nous faire rêver avec leur part de prestige, d’inaccessible. Disons que j’ai du mal à prendre au sérieux un défilé haut de gamme avec une star de la téléréalité qui se trémousse au milieu du podium (je salue quand même l’évolution de la demoiselle : des Anges à Jean Paul Gaultier, il fallait le faire) mais ça n’engage que moi.

Nabilla sur un podium Haute Couture, ça vous inspire quoi ?

– via Now Fashion

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 106 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Loxlady
    Loxlady, Le 11 juillet 2013 à 18h19

    J'aime bien comme beaucoup de madz ont tiqués sur le "madame tout le monde" :moqueur:

    Je m'explique pour ce choix de terme : depuis quelques années la chirurgie esthétique s'est démocratisée et est sortie du simple carcan "reconstructrice" (bonne ou mauvaise chose, cela est un autre débat). Donc beaucoup de gens (hommes, femmes, chinchillas) y ont aujourd'hui recours. Qu'une dame se fasse un lifting, des injections de botox ou gonflé les seins, ça reste toujours madame tout le monde.

    Donc Nabilla rentre dans la norme actuelle. Donc pour moi c'est une madame tout le monde au même titre que moi ^^

Lire l'intégralité des 106 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)