Les mecs de My Mad Fat Diary — Les fantasmes de la rédac

My Mad Fat Diary est une série anglaise que TOUT LE MONDE devrait regarder. Et elle n'est pas avare niveau mecs à croquer...

Les mecs de My Mad Fat Diary — Les fantasmes de la rédac

Il est possible que j’aie regardé les deux saisons de My Mad Fat Diary en dix petits jours. Ne me jugez pas. Cette série est absolument formidable. Et il est possible que ma culotte l’ait UN PEU mal vécu…

Je me suis identifiée à Rae, l’héroïne, dans plein d’aspects de sa personnalité, mais je dois dire que je comprends particulièrement bien ses hormones en folie et sa tendance à imaginer chaque mec qui l’entoure nu dans un champ. En même temps, il faut dire que les hommes de sa vie ont des arguments…

Archie, l’adorable geek

Ah, Archie, Archie Archie Archie. C’est le premier crush de Rae et franchement, qui peut la blâmer ?

Archie est un peu réservé, un peu mal dans sa peau, complexe sur son acné du dos et reste en retrait par rapport aux grandes gueules du groupe. Il joue de la guitare, compose des chansons à ses potes quand il doit s’excuser d’un truc, et n’est jamais le dernier pour une soirée pyjama de soutien. Un bon gars cet Archie.

Il a ce charme, parfaitement illustré dans ce gif, du petit timide à lunettes qui peut se transformer en sex-symbol d’un coup d’un seul. Un t-shirt un peu plus moulant, un petit sourire en coin, et BAM, mes ovaires se sont fait la malle au soleil et je suis restée sur mon canapé à râler de désespoir.

Et ce n’était que le début.

Finn, la sexyness tranquille

Finn, c’est encore autre chose. Il commence comme le râleur du groupe, celui qui ne parle pas, qui n’a jamais l’air de s’amuser et qui te regarde de haut quand tu aimes un groupe qu’il n’a pas validé du haut de son trône de roi du bon goût. Soyons honnêtes, dans les premiers épisodes, j’avais comme une envie de lui foutre quelques taloches.

Et soudain, au fur et à mesure que le regard de Rae sur lui évolue, celui de la série fait de même (je vous ai déjà dit qu’il FAUT regarder My Mad Fat Diary ? Non ? Sûres ?) et Finn devient AU TOP. Il est sexy sans même essayer de l’être, il est craquant et adorable, et surtout, c’est une bonne personne. Qu’y a-t-il de plus sexy que l’honnêteté, la sincérité, l’humour et une paire de fesses à croquer ? Je ne sais pas, franchement.

Liam, le trublion avec des fêlures

Liam, c’est mon coup de coeur de cette saison 2, celui que j’ai eu besoin de voir deux secondes et demi pour que ma culotte me dise « Oh boy, tu vas mal le vivre ce petit nouveau ». Liam 5evah, voilà ce que j’en dis.

Liam, c’est la caution #YOLO de cette seconde saison particulièrement déprimante. Rae le kiffe parce qu’il n’a (presque) peur de rien, qu’il se fout du regard des gens, qu’il vit à 1000%… et qu’il est, comme elle, en thérapie. C’est le premier mec à qui elle n’a pas à expliquer ce qu’elle vit, parce qu’il comprend, et qu’ensemble ils peuvent partager éclats de rire et crises de panique sans avoir besoin de mots.

Il y a quelque chose que je trouve profondément séduisant dans ce personnage, quelque part entre ses bouclettes, son sourire et ses kilos dont il se contrefout. L’équilibre entre ses graves problèmes personnels et l’épaisse carapace de trublion qu’il a construit autour en fait un mec à la fois drôle et touchant. Même si l’évolution du personnage peut le rendre un peu moins sympathique, je le crie haut et fort : Liam, toi et moi c’est où tu veux, quand tu veux.

Dr Nick, « expert moistener of lady gardens »

Ah, Dr Nick, le plus GRAOU des médecins, qui devrait faire gaffe à son presse-papier s’il ne veut pas qu’il lui arrive des bricoles.

Les passages dans lesquels il apparaît sont toujours brefs mais intenses, narrés par la voix de Rae jamais avare d’expressions absolument parfaites pour décrire à quel point ELLE EST EN CHIEN LÀ TOUT DE SUITE PUTAIIIINNNN. C’est la caution boom-chicka-wah-wah, le mec inaccessible par excellence et un des seuls adultes sexy du show…

…Mais quelle sexyness, bon sang. Une peau dorée, une barbe de trois jours, un accent britannique, des yeux sombres et des fossettes : moi non plus je serais pas contre un petit cinq-à-sept à base de laisse en cuir tendresse et chocolat.

Bon, assez parlé de moi. Et vous, qui a fait fondre votre slip dans My Mad Fat Diary ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 39 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Elisabellissima
    Elisabellissima, Le 5 septembre 2016 à 15h52

    Finn... Finn... FIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNN :cupidon::jv::sexe::hot:

    C'est une bonne personne... mais TELLEMENT!

    Limite je sais même pas si ça existe un mec aussi bien...

Lire l'intégralité des 39 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)