La musique québécoise en quatre artistes à découvrir — Bonus Pause Culotte

La musique québécoise ne se résume pas à Garou et Céline Dion : c’est aussi de l’électro-pop, du rock, de la chanson ou encore du punk. Petit tour d’horizon des artistes qu’il ne faut pas rater.

À lire aussi : La musique québécoise en quatre artistes à découvrir

Malajube

Originaires de Québec, les quatre membres de Malajube se sont réunis en 2004 autour de leur passion pour le rock indépendant. Ils rencontrent très tôt un beau succès critique et populaire avec leur album Trompe-l’oeil, dont les influences s’étendent des Beatles aux formidables Fleetwood Mac. S’ils en sont à leur quatrième album, je reste fidèle à un de leurs premiers tubes, Montreal -40°C et ses paroles cultes :

«  Trop pauvre pour les pilules, j’fais la putain pourtant j’suis nul
Et toutes ces choses que j’éjacule
J’cours contre la montre, j’cours mais j’recule
Oh Montréal
T’es tellement froide
Une ours polaire dans l’autobus »

Quand je vous dis que le Québec c’est merveilleux.

Vincent Vallières

Vincent Vallières, contrairement aux artistes précédemment cités, est un fier représentant de la chanson québécoise, accent chantant compris. Auteur-compositeur depuis 1996, il interprète de jolies ballades entre rock et folk, aux paroles poétiques et très mignonnes. La ressemblance avec Ed Sheeran s’arrête au physique : il est musicalement plus influencé par Bob Dylan ou ses congénaires les Cowboys Fringants.

Et parce que la culture québécoise c’est aussi du LOL, cadeau. Non, vraiment, j’insiste.