Trois artistes à découvrir si tu aimes la musique qui fait planer

Par  |  | 3 Commentaires

La musique qui fait planer, Anouk aime ça ! Elle vous propose de découvrir trois artistes talentueux qui illustrent avec talent ce genre.

Trois artistes à découvrir si tu aimes la musique qui fait planer

Quand je bosse, quand j’écris, j’ai toujours le casque sur les oreilles.

Je travaille en musique.

J’aime bien choisir celle qui correspond le plus à l’atmosphère du sujet que je traite. Ça m’aide à me concentrer, à avoir l’impression de ne plus être au bureau, à entrer dans ma bulle.

J’en écoute au boulot, mais j‘aime aussi tortiller mon bouli en concert devant les artistes qui proposent ces sons.

Et ça tombe bien car le week-end dernier, j’étais au Festival Ouest Park au Havre avec ma collègue Tifaine. À la base, on s’y rendait plutôt pour les têtes d’affiches (Metronomy, Mr. Oizo ou Keziah Jones), mais finalement les concerts qui m’ont le plus marqués n’étaient pas ceux là.

Ceux qui m’ont le plus transporté ont été les performances de ces trois musiciens (ou groupes) dont je vais vous parler ici.

French 79, l’artiste qui te met fait planer grâce à un bon gros beat

French 79, c’est l’histoire d’un mec qui a décidé de sortir tout seul les morceaux qu’il composait et qui ne correspondait à aucun des groupes dont il faisait déjà parti.

Le gars monte donc sur scène all by himself, avec ses instruments, ses samples et son propre écran qui projète des effets assez fous en live. On sent qu’il gère, que c’est pointu, et le résultat se laisse écouter avec une facilité rare.

Bref, c’est parfait pour un bon voyage au pays des rêves mouvementés.

Je vous met ce clip, mais si vous avez le temps, son live aux Vieilles Charrues est à mes yeux bien plus représentatif de son boulot. 

Irène Drésel, la musicienne qui fait planer avec de l’électro-mystique

Contrairement à French 79, je n’avais jamais entendue parler d’Irène Drésel avant d’aller au Festival Ouest Park. C’était donc une découverte totale, et quelle découverte !

Déjà, cette productrice est à l’origine artiste plasticienne et ça se voit : visuellement, la mise en scène du show est top et les clips que j’ai plus voir sont simplement magnifiques.

Le concert ressemblait donc à ça.

La musique reste pour de l’électro très mélodique. Elle prend même un côté carrément perché quand, sur certains morceaux, une flûtiste s’ajoute. Je suis fan.

Timber Timbre, le groupe qui te fait planer de manière érotique

Pour vous résumer l’ambiance de Timber Timbre, je vous citerai ce journaliste qui m’a dit après le show :

« C’est de la musique à apprécier en couple. »

Disons que c’est un rythme lent, très carré, avec beaucoup d’écho, une belle voix grave et BEAUCOUP DE TENSIONS SEXUELLES.

Tellement de tensions sexuelles que vous devez être majeur•es pour apprécier leur clip

En toute honnêteté, j’avais peur que Timber Timbre fasse partie de ce genre d’artistes chouettes à écouter mais un peu chiant en concert. QUE NENNI. Les lumières, l’ambiance, la musique, tout était envoûtant et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

À lire aussi : Cinq façons de découvrir de la musique autrement

Commentaires
Forum (3) Facebook ()
  • Jeroboam
    Jeroboam, Le 14 octobre 2017 à 23h09

    au niveau du planant un peu perché j'ai découvert ça y a pas longtemps aussi :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!