Les monstres marins qui hantent les profondeurs, entre fascination et TERREUR PURE

Par  |  | 9 Commentaires

Un pêcheur russe tweete les clichés de ses prises les plus originales. Des photos aussi fascinantes que flippantes, tant les fonds marins regorgent de créatures étranges...

Les monstres marins qui hantent les profondeurs, entre fascination et TERREUR PURE

— Initialement publié le 21 décembre 2016

Roman Fedortsov est un pêcheur russe. Mais attention, il ne lance pas sa ligne dans l’étang du coin, non non non.

Roman Fedortsov travaille sur un chalutier basé au port de Mourmansk, tout au nord-ouest de la Russie, près de la frontière avec la Finlande (genre, ici).

Ce pêcheur partage régulièrement des photos de prises accessoires sur son compte Twitter, repéré par The Moscow Times et Gizmodo.

Ce bestiau par exemple, ça ne te rappelle rien ? On dirait une créature échappée d’Aliens, n’est-ce pas ?

Ce pêcheur en eaux profondes poste ses découvertes sur Twitter et OH MON DIEU BRÛLEZ TOUT

Vingt mille HORREURS sous les mers

Des créatures étranges et sorties tout droit de tes pires cauchemars, Roman Fedortsov en a plein son compte Twitter. Petite sélection non exhaustive d’animaux fantastiques (mais moins mignons qu’un Niffleur).

Un poisson chat

On dirait une agrafeuse, non ?

OKAY ce regard noir !

Ça te rappelle pas les espèces de chevaux-rhino chelou dans Avatar ?

C’est quoi le plus flippant : la taille de l’oeil ou celle des dents ?

Il a comme un air de poisson-pénis celui-ci, ou c’est moi qui ai l’esprit mal tourné (rapport que c’est la journée de l’orgasme) ?

Poisson, dragon, ou poisson drogué ?

Krokmou !!! C’est Krokmou, le dragon ?

C’est une chimère (c’pas une blague, ce poisson est vraiment une chimère !)

À lire aussi : 3 créatures terrifiantes des fonds marins #2

Les poissons, « prises accessoires »… du chalutage profond

Ce qui est beaucoup moins marrant dans cette histoire, c’est la manière dont ces créatures fantastiques arrivent jusqu’à nos yeux.

Roman Fedortsov travaille sur un chalutier, qui doit vraisemblablement pratiquer la pêche en eaux profondes, vu le type de créatures (vivant dans ces profondeurs) qui sont remontées accidentellement.

Pénélope Bagieu avait expliqué cette pratique désastreuse pour la faune et la flore marine lorsqu’elle avait relayé la pétition de l’ONG Bloom en faveur de l’interdiction du chalutage en eaux profondes

En 2016, l’Union Européenne a (enfin) entériné cette interdiction, mais la Russie ne fait pas partie de l’UE et continuera donc sans problème à utiliser cette méthode de pêche, qui consiste à jeter un gigantesque filet lesté, à râcler les fonds marins sur des surfaces équivalent à plusieurs terrains de foot, et à trier ensuite les poissons des « prises accessoires ».

Voilà par exemple un filet fraîchement remonté. C’est à l’intérieur de cette prise gloutonne et destructrice que le pêcheur trouve les créatures étranges dont il partage les clichés sur Twitter, en utilisant d’ailleurs le hashtag « bycatch », prise accessoire.

Ces poissons vivent dans des profondeurs mal connues, peu explorées encore, tant l’environnement est hostile à l’homme. Cela ne fait que quelques décennies à peine, suite aux travaux notamment du Commandant Cousteau, qu’une prise de conscience globale contribue à préserver certaines richesses marines.

À lire aussi : Le plastique, bourreau de nos océans pollués

La plupart de ces organismes étranges sont inoffensifs pour l’Homme, on aurait d’ailleurs aucune chance de se croiser étant donné que nos milieux respectifs sont hostiles à l’autre espèce !

Les grandes profondeurs sont encore moins connues, et ses richesses encore plus mystérieuses. Certains clichés de Fedortsov peuvent effrayer, mais ce sont plutôt ces êtres vivants qui devraient avoir peur… de nous.

À lire aussi : Le Professeur Feuillage vole au secours des océans envahis par le plastique


Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Clia10
    Clia10, Le 22 décembre 2016 à 13h08

    J'ai beugué aux premiers abords de voir cet article surtout écrit pas Clémence (mais merci pour cette tentative d'ouvrir les yeux à certains sur cette pêche destructrice...) je voulais juste souligner le fait que certaines de ces pauvres bêtes qui vivent leur vie pépouze dans les fonds marins n'ont pas toutes des yeux énormes mais que c'est bien souvent à cause du changement de pression violent et rapide que leurs yeux ressortent ainsi (https://mrmondialisation.org/surpeche-et-souffrance-des-poissons/ ) voilà...

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!