Monica Bellucci, la première « James Bond Girl » quinquagénaire

Par  |  | 6 Commentaires

Monica Bellucci repousse les limites du jeunisme à Hollywood, en devenant la première femme de cinquante ans à interpréter une « Bond Girl ».

Monica Bellucci, la première « James Bond Girl » quinquagénaire

Combinez de généreuses doses et de sexisme et de jeunisme, et vous obtenez ? Vous obtenez ? Un film Hollywoodien, oui Josée, bravo, vous partez au Quatre-à-la-suite !

Je dis ça rapidement, parce que vous pouvez obtenir bien plus de détails dans ces beaux articles.

À lire aussi : Tina Fey et Amy Schumer (& co.) se moquent du sexisme et du jeunisme à Hollywood

Revenons-en à Monica Bellucci, talentueuse actrice qui, soit dit en passant, est née en 1964. Dans Spectre, le nouveau James Bond qui sort en novembre, elle interprète Lucia Sciarra, la veuve d’un assassin tué par l’agent 007. Parce qu’on est dans un James Bond, forcément, ils s’éprennent l’un de l’autre. Et ça, c’est assez révolutionnaire ! En effet, jamais James n’avait eu d’histoire avec une femme plus âgée que lui (ici, de 3 ans, pour être précise)…

À lire aussi : Sam Smith sort le clip de « Writing’s on The Wall » pour Spectre, le prochain James Bond

Évidemment, la critique est facile : Monica Bellucci interprète « seulement » une « Bond Girl », c’est à dire l’intérêt amoureux du héros – mais selon moi, le seul fait qu’elle ait été choisie pour ce rôle marque un pas en avant. Dans une interview pour le Sunday Times, l’actrice révèle que c’est Sam Mendes en personne (le réalisateur du film) qui a demandé à la rencontrer. En plus, les personnages féminins de l’ère Daniel Craig sont souvent des femmes intelligentes, badass et déterminées (surtout dans Casino Royale et Quantum of Solace) !

monica-bellucci-james-bondCamilla Montes (Olga Kurylenko) dans James Bond : Quantum of Solace

Deuxième critique : l’autre « Bond Girl » de Spectre, c’est Léa Seydoux. Talentueuse actrice qui, toujours soit dit en passant, est née en… 1985.

Que pensez-vous de cette nouvelle ? Est-ce que ce James Bond peut changer la donne ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemmmmmm


Tous ses articles

Commentaires
  • Clemmmmmm
    Clemmmmmm, Le 24 juillet 2015 à 13h53

    @MorganeGirly Merci pour la précision sur Pussy Galore ^_^
    Pour Severine, je suis d'accord que sa mort est hyper violente, et rapide, mais je trouvais son personnage vraiment original, un peu sombre et déjantée... il faudrait peut-être que je le revoie ! En tout cas, oui, le fait que certains personnages se démarquent un peu ne change en rien que la série des James Bond parle et parlera toujours d'un agent secret tombeur de jolies femmes.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!