Misty Copeland, une ballerine afro-américaine pleine de talent

Misty Copeland est la seconde danseuse soliste noire de toute l'histoire de l'American Ballet Theatre. La marque Under Armour met en avant sa ténacité face à l'adversité.

Devenir ballerine tient du sacerdoce, et on imagine difficilement tous les sacrifices nécessaires pour arriver au niveau de Misty Copeland, ballerine soliste de l’American Ballet Theatre. Ce titre correspond au deuxième échelon le plus haut (au top du top, on trouve les « solistes principaux », l’équivalent de nos danseurs étoiles).

Mais la danseuse qui nous intéresse aujourd’hui n’aura pas eu à affronter uniquement les difficultés physiques imposées par la discipline. Misty Copeland est en effet afro-américaine et son physique a longtemps constitué un critère discriminant. Cette vidéo, sponsorisée par la marque de vêtements de sport Under Armour, montre la danseuse en pleine performance sur fond de lettre de refus d’admission dans une école de ballet. Et c’est bien beau.

À lire aussi : « Racisme ordinaire dans le monde merveilleux de la musique classique », sur Rue89

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 38 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fanfantasyland
    Fanfantasyland, Le 23 février 2015 à 11h44

    Ca m'énerve un peu qu'on se focalise sur la couleur de peau de Misty Copeland... Mais en même temps, c'est elle qui ramène toujours le sujet à ça, alors bon...
    Si Misty a eu autant de difficultés, ce n'est pas (seulement?) en raison de sa couleur de peau, mais tout simplement à cause de sa morphologie : elle est toute petite (1m57), a une forte poitrine, et une musculature importante. Ce sont des critères handicapants pour tout le monde dans la danse classique, peu importe la couleur de peau.

    Alors, c'est sûr que Misty est talentueuse, ça ne fait aucun doute. Cependant, pour moi, elle ne sera jamais une excellente danseuse classique. Quand elle danse, cela manque vraiment de fluidité (je parle pour le milieu professionnel de la danse, bien évidemment). Mais, encore une fois, c'est probablement principalement à cause de sa morphologie : plus on est filiforme, plus on a de la fluidité dans le mouvement. Je pense même que, si elle a autant de succès, c'est en partie grâce à sa couleur de peau, puisqu'elle s'est posée en porte-parole de la minorité afro-américaine... Je ne suis pas du tout certaine qu'une danseuse blanche dansant exactement pareil aurait pu avoir autant de succès (je n'ai d'ailleurs aucun exemple en tête d'une danseuse blanche dans cette situation)...
    Après, en danse contemporaine, il paraît qu'elle tue sa race (c'est en tout cas ce qu'on m'a dit, je ne l'y ai jamais vue)!! :top:

    De toute façon, la couleur de peau, ça me passe tellement au-dessus que j'ai un peu de mal à comprendre les débats du type "ouais, y'a pas de black à l'Opéra de Paris" (ouais, c'est sûr, c'est UNIQUEMENT parce que ce sont de gros racistes à la tête de l'institution, c'est pas du tout parce que la population noire est largement minoritaire en France, qu'elle est d'une immigration très récente, et donc qu'elle ne pratique pas ou peu un art de tradition occidentale...). Aujourd'hui, ça me tue qu'on ramène encore et toujours les gens à leur couleur de peau. Du racisme, il y en a toujours, c'est clair, mais c'est quand même maintenant chez une minorité de personnes hein...
    Sans compter que, qu'on le veuille ou non, les "blancs" et les "noirs" ont des morphologies différentes, qui ne nous donnent pas les mêmes aptitudes. Si la majorité des danses traditionnelles européennes et asiatiques sont plus axées sur la grâce et la légèreté, tandis que la majorité des danses traditionnelles africaines misent plus sur la sensualité et le rapport au sol, ce n'est pas pour rien. Les morphologies africaines féminines sont plus voluptueuses, celles européennes et asiatiques sont plus filiformes, ce qui favorise dans un cas comme dans l'autre un certain type de danse. C'est comme le fait que les personnes d'origine africaine sont plus douées pour le sprint, et celles d'origine européennes sont plus douées pour la natation (apparemment, dans le dernier cas, ce serait dû à la densité du corps, qui donne une meilleure flottaison) : chacun a ses atouts. Mais cela n'interdit pas les cas particuliers : quelqu'un comme Christophe Lemaître très bon pour le sprint, ou quelqu'un comme Mehdy Metella très bon en natation. Pareil pour la danse, le cas général n'est pas le cas particulier : certaines personnes de morphologie africaine seront quand même très douées pour la danse classique, d'autres de morphologie européenne seront quand même très douées pour les danses africaines.

    P.S. : Misty est afro-américaine, donc bel et bien métisse, comme l'immense majorité des afro-américains.

Lire l'intégralité des 38 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)