Misericordia et ses fringues éthiques — La mode au naturel

La mode au naturel, c'est une nouvelle rubrique pour découvrir différentes marques éco-responsables et/ou issues du commerce équitable. Aujourd'hui, c'est Misericordia qui est à l'honneur !

Misericordia et ses fringues éthiques — La mode au naturel

Les marques de prêt-à-porter de fringues et d’accessoires éco-responsables et/ou dont la production est issue du commerce équitable commencent à être nombreuses dans le paysage de la mode. Malheureusement, elles ne sont pas encore très connues par le grand public.

C’est le but de cette nouvelle rubrique, La mode au naturel : faire découvrir une marque éco-responsable en résumant son histoire, sa démarche, et sa gamme de produits.

On commence avec la présentation de la marque Misericordia !

Misericordia, une marque issue du commerce équitable et écolo

Le créateur de la marque, Aurelyen, est à l’origine un artiste globe-trotter, toujours à la recherche de découvertes culturelles et artistiques. En 2003, en voyage au Pérou, le Français tombe littéralement amoureux de ce pays et décide de s’y installer.

Accompagné de son ami Mathieu Reumaux, il sillonne les bidonvilles de la capitale péruvienne, Lima. Les deux compères vont alors faire la connaissance d’un groupe de couturiers locaux. L’idée se présente comme une évidence : monter un projet qui allierait leurs idées au savoir-faire des Péruviens. Leur créativité et leur engagement social s’entremêlent, et l’histoire ne fait que débuter !

Aurelyen ouvre son premier atelier à Zapallal, une petite ville en banlieue de Lima. Trois ans plus tard, il s’installe au coeur de la capitale avec son atelier baptisé La Cabaña de Alta Costura Misericordia (La Cabane de la Haute Couture Misericordia). C’est là que s’impulsent toutes les tendances et modèles établis par Aurelyen, et où se créent, grâce au savoir-faire et au travail des couturiers péruviens, les différentes pièces des collections de Misericordia.

L’atelier s’est enrichi depuis 2006, puisque les unités de broderie, de tissage, de sérigraphie et de cuir sont apparues dans les modules de production.

Aurelyen est donc le styliste et leader de cette grande équipe comptant 45 hommes et femmes péruvien-ne-s qualifié-e-s et motivé-e-s, qui travaillent ensemble pour imaginer et confectionner des vêtements à la fois tendances et intemporels. Tout cela dans des matières naturelles, choisies soigneusement au préalable, dans le respect de l’environnement, et toujours dans l’optique de promouvoir le travail artisanal de petits producteurs péruviens.

La devise de l’atelier et de l’équipe est : « Trabajamos juntos con Manos, Espiritu y Corazón », soit « nous travaillons avec nos mains, notre esprit et notre coeur ». C’est une bien jolie ligne de conduite !

  1. Sweat en coton et polyester (120€)
  2. Pull en alpaga (170€)
  3. Cardigan en coton (150€)
  4. Top en modal (80€)
  5. Débardeur en modal (55€)
  6. Robe en denim et lycra (159€)

La marque a connu un beau succès, puisqu’elle a été (et est encore) distribuée dans de grandes enseignes comme Le Bon Marché, Colette ou encore Harvey Nichols, et a collaboré avec, entre autres, le Centre Georges Pompidou. De plus, Misericordia confectionne actuellement une ligne pour le styliste Kris Van Assche, le directeur artistique de la maison Dior.

Malheureusement, il n’y a pas beaucoup de choix, et les prix sont un peu élevés. Mais en matière de commerce équitable, de matières écolos et de vêtements de qualité, c’est toujours difficile de trouver quelque chose de vraiment abordable, malheureusement ! À mon sens, au vu de sa philosophie et de ses techniques de production, Misericordia est dans une gamme de prix logique et cohérente.

À bientôt pour un nouvel épisode de La mode au naturel !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lala-lalaire
    Lala-lalaire, Le 5 septembre 2014 à 15h45

    thedreaming;4903612
    ça me fait plaisir que tu en ais parlé aussi ! C'est plutôt important ce genre de sujet :)

    Il y a des années de cela je m'étais rendue à un stand de produits dits "commerce équitable". Je ne connaissais pas grand chose à ce sujet et je prenais pour argent comptant ce qu'on me disait. Mais en creusant un peu de mon côté j'ai compris que la réalité était loin d'être rose.
    Je pensais vraiment que j'allai me faire incendier par les pro-bio en balaçant des petites vérités.
    Moi qui arrête pas de moquer des hippies qui critiquent la société de consommation alors que c'est les pires consommateurs...

    C'est bon maintenant que je me sens soutenue je me lâche x]

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)