À quoi ressemblerait un monde où les frontières de genre n’existeraient plus ? À ça !

Par  |  | 92 Commentaires

À quoi ressemblerait un futur dans lequel les frontières de genre seraient abolies, dans lequel être un homme et être une femme ne voudrait plus dire grand-chose au-delà d'une identité personnelle ? Eh bien peut-être à cette superbe vidéo.

À quoi ressemblerait un monde où les frontières de genre n’existeraient plus ? À ça !

Dans beaucoup d’œuvres de science-fiction, un genre que j’apprécie particulièrement, on trouve une réflexion sur l’évolution de la dichotomie hommes/femmes.

Que ce soit une inversion des rôles traditionnels ou un changement beaucoup plus radical, comme des corps qui, dans un futur lointain, ne ressemblent plus à ceux qu’on a aujourd’hui, la question du genre n’est pas oubliée quand on imagine l’humain•e de demain.

C’est par exemple une des raisons pour lesquelles j’aime The Expanse, une très bonne série se déroulant au XXIIIème siècle.

Les discriminations hommes/femmes (et celles basées sur la couleur de peau) n’existent plus dans ce futur-là. Ce qui compte, c’est l’endroit où on est né•e : sur Terre, sur la ceinture d’astéroïdes ou sur Mars.

Et cette absence de sexisme est simplement prise comme un acquis.

the-expanse-chrisjen

Une très haute gradée des Nations Unies du XXIIIème siècle, jouée par une actrice iranienne de 64 ans

C’est à ce thème vu par la science-fiction que m’a fait penser la vidéo dont je veux vous parler aujourd’hui.

Pourtant, elle ne nous est pas arrivée de l’année 2117… mais a été postée ce 6 mars 2017 sur YouTube !

Flouter les frontières du genre en vidéo

Cette vidéo est une collaboration entre la marque de maquillage Milk et le magazine de beauté masculine Very Good Light.

Elle met en scène 7 mannequins qui s’affranchissent des frontières du genre :

— C’est quoi le genre ? On parle encore de ce sujet ?
— En termes de genre… qui est elle ? Qui n’est pas elle ?

— Je m’identifie en tant que femme mais la plupart des gens m’appelleraient un alien. Je suis un peu chelou.
— Au niveau du genre, je m’identifie comme « il », un homme, « lui », ou Queen.

— S’il faut mettre un terme dessus, je m’identifie plutôt comme un garçon en train de devenir un homme. C’est trop complexe pour être étiqueté, ce n’est pas aussi simple.
— Si le genre n’existait pas, on serait tou•tes des énergies. Les cheveux, les cils, les sourcils, le vernis à ongles… tout ça, c’est moi !
— En grandissant, j’ai toujours été proche de mon côté féminin. Il a toujours fait partie de moi.

— Pour moi, être masculin c’est en grande partie être féminin. La masculinité et la féminité sont les deux forces sur lesquelles se construisent toutes nos expériences individuelles.

— Une fois que tu t’échappes de ce carcan dans lequel ton environnement t’a enfermé, il n’y a plus aucune limite à ce que tu peux faire, à qui tu peux être, à ce que tu peux devenir.
— Il y a de la place pour toutes les dimensions dont tu es composé•e.

— « Il » et « elle », ce sont deux mots de deux et quatre lettres, ils sont minuscules et leur pouvoir ne vient que de la force qu’on leur donne.
— Il nous faut réaliser que nous sommes tou•tes les mêmes, et tou•tes uniques, pour nous exprimer selon notre individualité.

— En floutant les frontières du genre, on voit à quel point nous sommes complexes, nous les humain•es, et on peut mieux voir les gens.
— Et c’est ça, mon combat dans la vie : montrer aux gens qu’on est plus qu’une apparence physique.

Le maquillage perd son genre

Dans cette vidéo, il y a des garçons maquillés et une fille aux cheveux courts. Il y a des mecs à capuche avec du rouge à lèvres et des mecs androgynes avec des bustiers transparents.

À lire aussi : Le maquillage pour hommes, une (r)évolution que j’attends toujours

Milk n’est pas la première marque de maquillage à mettre en avant des hommes. On vous a récemment parlé de deux égéries beauté masculines, James Charles et Manny Gutierrez.

Mais c’est la première fois que je vois une marque associer ce genre de décision à une vraie réflexion sur le genre, étendue dans un long entretien sur Very Good Light.

Ces mannequins à la beauté sensationnelle, qui abattent les dichotomies hommes/femmes avec grâce et espièglerie, je les trouve magnifiques, inspirant•es, époustouflant•es.

Je n’ai pas l’impression qu’on me vend un fond de teint, j’ai l’impression qu’on me vend un futur pour lequel j’ai envie de signer.

Le futur au-delà des dichotomies hommes/femmes

Dans ce futur, on n’est pas forcément homme ou femme. On peut être parfois l’un•e, parfois l’autre. Parfois aucun•e des deux.

À lire aussi : Le genre non-binaire, au-delà de l’« homme » et de la « femme »

On peut avoir une moustache, se conjuguer au masculin et se faire appeler Queen, ou avoir des seins, des lèvres pulpeuses et se considérer comme un petit alien chelou.

On peut être plus qu’un homme, plus qu’une femme, ne pas se résumer à une identité de genre mais se révéler dans cette magnifique complexité qui fait de nous des humain•es à part entière. Bien plus que ce qu’on a entre les jambes.

Et ce futur, il est déjà là, dans de petites bulles fragiles. À nous d’en prendre soin, de le faire grandir !

— Photo d’illustration par Jai Odell pour Milk

À lire aussi : La « féminité » et moi, histoire d’une oscillation constante


Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Neyane
    Neyane, Le 13 mars 2017 à 1h10

    ElectraHeart
    Par contre, j'aimerais bien en savoir plus sur la non binarité, j'ai du mal à trouver une définition claire ^^ est ce que cela signifie que la personne ne se considère ni comme une femme, ni comme un homme? Mais je crois qu'il existe des hommes et femmes non binaires. Donc j'avoue, sur ce terme là, jaimerais bien des précisions ^^

    Perso je n'arrive pas à me dire "cis", parce que j'ai beau être née fille, enfin de sexe féminin! je rejette profondément les stéréotypes associés à mon sexe. Je refuse que mon sexe détermine qui je suis, je suis plus que ça. Être née avec des organes génitaux féminins ne fait pas de moi une personne naturellement soumise, attirée par le rose, qui aime se maquiller etc. Je ne me "sens" pas femme, je ne pense pas avoir vraiment de genre, je me sens humaine, "femelle", certes, j'ai un sexe féminin, mais humaine avant tout. Après si " cis" veut dire "non trans" alors on peut dire que je le suis, j'imagine!

    Mais vraiment mon idéal serait un monde, une humanité libéré des stéréotypes, du poids des injonctions, ou chacun, chacune serait libre de s'affirmer tel-le qu'il ou elle est. Peu importe ses organes génitaux.
    Pareil que dit plus haut, y'a beaucoup de définitions possibles, y'a pas une définition "officielle", et c'est souvent très compliqué à expliquer.

    En gros de mon point de vue (subjectivité, tout ça, j'espère ne blesser/exclure personne c'est vraiment pas le but), tu n'es pas cis si ton genre diffère de celui qu'on t'a assigné à la naissance, et tu es non-binaire si ton genre n'est pas que/pas totalement homme et/ou femme voir pas du tout.

    Tu es la seule personne qui puisse d'auto-déterminer, mais mener une réflexion sur ces termes et toi-même peut-être intéressant je suppose, même si on est cis. Perso je me suis longtemps poser la question de si j'étais pas vraiment non-binaire, de si j'étais pas juste un.e cis qui rejette les stéréotypes (syndrome de l'imposteur, tout ça), mais je pense que non (même si j'en doute encore parfois). De ce que tu me dis, je pense que le terme "agenre" pourrait peut-être te parler, n'hésite pas à te renseigner si ça t'intéresse (sur Unique en son genre ou Troll de jardin, ou sur le topic des pirates du genre du forum Madz), mais peut-être que ça ne te conviendra pas ou que tu n'as pas forcément envie de définir ton genre précisément (ça dépend beaucoup des gens).

    En tout cas hésite pas à me MP si tu veux discuter sur le sujet ^^

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!