7 méthodes de révisions originales pour préparer ton bac

Réviser avec d'autres gens à la bibliothèque, très peu pour toi ? Chaque personne a besoin de trouver sa manière de travail. En voici quelques-unes parfois un peu farfelues, qui ont aidé la rédac' à passer le bac !

7 méthodes de révisions originales pour préparer ton bac

Le baccalauréat, c’est dans seulement quelques jours.

Que ce soit la première fois que tu le passes ou la huitième, une chose est sûre : tu dois être en train de faire des roulades arrière de stress.

Et je ne peux pas te jeter la pierre. J’ai moi-même entamé des chorégraphies très personnelles, tant je me sentais angoissée.

Mais en fait, tu verras, ça ne sert à rien de te mettre dans tous tes états !

Au contraire, prends ces épreuves avec philosophie et dis-toi que le bac, on en fait tout une histoire, mais ça n’est rien de plus qu’une série de choses que tu as déjà faites dans la vie, ou au moins vues en cours.

Alors souffle un grand coup. En plus regarde, Lola, Elise, Juliette, Mathilde et moi sommes là pour t’apporter des conseils qui sortent un peu de la norme.

Si réviser à l’aide d’un manuel dans une bibliothèque n’est pas pour toi, voilà d’autres méthodes qui t’aideront à ingérer des infos en douceur.

Enregistre-toi en train de chanter tes cours sur une musique que tu aimes

Ça a l’air complètement con mais pour moi ça a marché.

À l’époque j’étais fan des Beatles. Du coup, j’avais choisi Here Comes the Sun pour bosser la littérature.

J’étais en terminale L : cette matière était donc cruciale. Pour apprendre un maximum de Pensées de Blaise Pascal, je m’étais donc enregistrée en train de les chanter sur l’air d’Here Comes the Sun.

Puis j’écoutais ma version en boucle avant de dormir, et le matin au réveil.

Pour les grands moments de L’Odyssée, idem, mais sur une chanson des Strokes.

Le jour du bac, j’ai donc découvert mon sujet en essayant d’être le moins stressée possible pour me souvenir de ce que j’avais appris.

Et ça a fonctionné. Finalement, je suis tombée sur Les Pensées, et je n’ai eu qu’à me rappeler de ma chanson.

Résultat : j’ai passé mon épreuve la tête pleine de musique, et tu sais quoi ? J’ai eu 17.

Alors n’hésite pas à tester cette méthode !

Accroche tes fiches aux toilettes

Hello, c’est Lola !

Pour le bac j’avais accroché mes cartes de Géo dans les toilettes. Ainsi je les avais sous les yeux plusieurs fois par jour et ça m’a aidée à les apprendre.

Simple et efficace.

Travaille dans un endroit dépourvu de choses divertissantes

Hey, c’est Juliette !

Pour ma part, et pour m’obliger à ne faire que travailler, je révisais mes fiches dans la baignoire. Soit le seul endroit où je n’étais pas distraite par la bouffe, la télé ou ma famille qui continuait à vivre sa vie pépère. 

À toi de trouver un lieu où rien ni personne ne peut te distraire. Tu verras, ça marche !

Fais semblant d’être une conférencière

Kalindi de retour ! En plus de fredonner, je récitais mes leçons, mes dates et mes connaissances en Histoire Géo comme si je faisais une conférence TED.

Je me retrouvais à interpeller des gens imaginaires dans la salle et à leur poser des questions du style :

« Vous vous demandez sûrement pourquoi je parle de la bataille de Marignan en 1515. Je vais vous le dire. »

Ou alors de sortir une phrase comme :

« Vous ne vous êtes jamais demandé à quoi faisait référence Spinoza dans l’Éthique, quand il parle du bonheur ? »

Ça marchait très bien !

Crée un véritable parcours de révisions

Salut, c’est Elise !

Pour bien retenir mes cours, j’avais fait des énormes feuilles de révisions format A3 avec juste un concept, un mot-clef, une date.

J’étais chez mes parents. Au moment de réviser le bac, je commençais dans la salle à manger et je posais une feuille par terre.

Je marchais dessus et je récitais tout ce que ça m’évoquait, puis je posais une deuxième fiche, et comme sur une marelle, j’avançais dans toute la maison. Les escaliers, la cave, le premier étage… il y en avait PARTOUT !

À la fac je l’ai refait, mais curieusement… dans un 18m², t’es assez vite coincée.

Trouve un interlocuteur concerné

En plus de ça, je récitais mes cours à mon chat qui venait me rejoindre sur mon lit. Curieusement, c’était toujours quand je révisais mes cours de portugais.

Eh oui, même les chats ont des matières préférées !

Mathilde aussi voulait trouver des interlocuteurs concernés.

Du coup, elle racontait en long en large et en travers ses cours à qui se trouvait être malheureusement sur sa route (souvent sa famille pendant les dîners), ce qui est top pour vulgariser, mémoriser et répéter sans cesse.

Ça fonctionne vraiment.

Concrétise l’abstrait à l’aide de dessins

Hey, c’est toujours Mathilde.

Tu veux que je té révèle une autre de mes méthodes ? La voilà !

Je m’emmerdais à faire des frises chronologiques à la main et à l’échelle, coloriées et tout, juste pour avoir un visuel des ordres de grandeur des périodes historiques. Ça me permettait de concrétiser de l’abstrait.

Au passage, je faisais beaucoup de schémas, de croquis, de cartes, et des dessins parfois d’apparence inutiles mais qui me permettaient de mieux retenir et de « vivre » mes cours (puis parfois de les ressortir en exams !).

Voilà mon bel esturgeon ! J’espère que ces conseils te seront précieux. N’hésite pas à partager les tiens en commentaires.

À lire aussi : Dis-moi comment tu révises, je t’aiderai à t’améliorer — Test pratique

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!