Des enfants passent leur mère au détecteur de mensonges

Des jeunes adultes ont questionné leurs mères sur leur vie intime en les faisant passer au détecteur de mensonges.

Ce week-end, c’était la Fête des Mères. Pas en France, cesse donc de paniquer ! C’était la Fête des Mères dans plein de pays, comme les États-Unis, le Canada, le Brésil ou encore l’Italie. En France, tu auras un coup de fil à passer et/ou un cadeau à offrir à ta mère le 31 mai. T’as le temps. Tout va bien. Respire.

Pour fêter ça, la chaîne Distractify a proposé à de jeunes adultes de poser toutes les questions qui leur venaient en tête à leur maman. Sauf que, pour s’assurer que les interrogées ne mentent pas, elles ont tout simplement été soumises à un détecteur de mensonges…

Ça va de « est-ce que tu as déjà pris de la drogue ? » à « quelles drogues as-tu prises ? » en passant par « est-ce que tu aurais préféré qu’on devienne médecin ? », « est-ce que tu prends des cuites ? », ou bien « as-tu déjà envoyé des photos de nue ? ». Dans une autre catégorie, ambiance pas de tabou dans la mif, on a également droit à « t’as déjà eu un coup d’un soir ? Combien ? », ou encore « t’as déjà fait un plan à trois ? ».

C’est très drôle, certes, mais j’ai pas pu m’empêcher de me prendre la tête dans les mains en hyperventilant quand les questions dérivent vers le domaine très sexuel. Autant j’ai aucun problème à parler sexualité, autant je préfère pas connaître de détails sur celle de mes parents. Écoute, il me reste quelques tabous, j’y peux rien, me juge pas.

Une vidéo drôle, donc, mais aussi, du coup, assez gênante selon une opinion qui m’est propre.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Claire Defresnes
    Claire Defresnes, Le 12 mai 2015 à 19h52

    Le père vient d’acheter un détecteur de mensonge et décide de s’en servir sur son jeune fils qui est rentré très tard à la maison.



    - Où étais-tu pour rentrer à une heure pareille ?
    - J’étais chez Vincent, nous avons fait notre devoir d’histoire sur la seconde guerre mondiale.
    - Bip !
    - Oui, bon, j’étais au cinéma
    - Et pour regarder quoi ?
    - Un film sur les derniers jours d’Hitler
    - Bip !
    - Oui, bon, c’était un film porno. Tu n’en as jamais regardé, toi ?
    - Moi ? A ton âge, je bossais, j’étais toujours le premier de la classe.
    - Bip !

    La mère a entendu la scène :
    - ah, quel menteur, c’est bien le fils de son père !
    - Bip.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)